François excuse le péché

François excuse le péché

L’interprétation d’Amoris Laetitia par le pape François « crée plus de confusion » et constitue « un problème sérieux », selon le père Gerald Murray, avocat canon et prêtre à New York.

Sur EWTN, Murray a expliqué que François essayait d’obtenir l’acceptation de son idée [erronée] que la discipline précédente était « trop dure » et que nous devrions juger au cas par cas. Mais Murray répond « [qu]’il n’y a pas d’exception au cas par cas » et souligne les limites du pouvoir papal puisque le pape « ne peut se réveiller et dire qu’il existe une catégorie d’adultère que nous n’appelons plus adultère ».

Selon Murray, ce n’est pas la tâche du pape d’aider les gens à excuser le péché. Murray concède cependant que « c’est ce que nous faisons [actuellement] ».

https://gloria.tv/article/QUzZ7HPLc6ta3xkzvEuCrYPEN


Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.