Rosaire polonais: le pape contre le peuple

Comment François a délibérément snobé (lui aussi!) la grande initiative populaire du « Rosaire sur la Frontière » du 7 octobre dernier (15/10/2017)

 

Extrait du dernier billet de Giuseppe Rusconi sur <Rosso Porpora>.

Le grand Rosaire polonais et ses interprétations « catho-fluides »
L’attitude du Pape François est douloureuse et blessante

Giuseppe Rusconi
www.rossoporpora.org
12 octobre 2017
Ma traduction

* * *

(…) Jorge Mario Bergoglio, bien qu’il en ait eu plusieurs fois l’occasion, n’a jamais mentionné la grande manifestation catholique. Mais comment est-ce possible?….. lui qui salue publiquement le moindre groupes de paroissiens, d’étudiants, de séminaristes… lui qui salue les associations de toutes sortes (avec une attention particulières pour celles qui s’occupent d’environnement, d’immigration, de paix dans le monde)… pas un mot: non reçu.
Qu’il ait ignoré le déroulement du Grand Rosaire polonais? Théoriquement, c’est possible… mais on a vraiment du mal à croire que l’un quelconque de ses collaborateurs ne l’ait pas informé. Qu’il se désintéresse de ce qui s’est passé en Pologne? Ou mieux: qu’il ait fait semblant de se désintéresser de ce qui s’est passé en Pologne? On sait qu’il s’est à plusieurs reprises décrit lui-même comme «un peu fourbe» et, si quelque chose ne lui plaît pas, il fait semblant de s’en désintéresser.

Ce catholique, peut-être même ce cardinal, je ne le reçois pas. Cet autre ‘catho-fluide’, bien sûr, comment donc! S’il est athée, impie, anticatholique, c’est encore mieux: je peux l’inviter à venir tout de suite chez moi… un coup de fil et c’est parti! Cette autre, une « grand Italienne » [Emma Bonino, ndt], me demande de signer une loi d’initiative populaire pour que les immigrés aient de nouveaux droits? Il ne manquerait plus que ça, je signe immédiatement et je lance même un bel appel pendant l’audience générale.

Oui, mais l’initiative du Grand Rosaire polonais était une initiative du peuple……. le vrai, le peuple polonais est le peuple, mais pas le « pueblo » et il n’a donc pas en lui-même la sagesse primitive qui nourrit ce dernier.

Et puis… regardez les photosregardez ces « visages peu expressifs », absorbés dans la récitation du chapelet, pour parler comme Mgr Galantino. Regardez – et là, je me cite – ces « vieilles comères » [vecchie comari], ces « égrène-rosaires » [sgrana rosari], ces « momies de musées » [mummie da museo], ces « chrétiens à la face de vinaigre » [cristiani con la faccia da sottaceto], ces « museaux longs » [musi lunghi]… bref, c’est la compagnie des « chrétiens idéologiques, au cœur noir » auxquels je ne veux vraiment pas me mêler….

Le Pape François est-il conscient du fait qu’il a blessé profondément – avec son détachement ostentatoire du Grand Rosaire polonais – des millions de catholiques, pas seulement polonais? Sait-il quelle amertume, quelle douleur cela a suscité? Est-il conscient des conséquences que cela peut comporter?
(…)

http://benoit-et-moi.fr/2017/actualite/rosaire-polonais-le-pape-contre-le-peuple-.html

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.