La Californie face aux pires incendies de son histoire

La purification des Etats-Unis continue… avec le feu

La Californie face aux pires incendies de son histoire

Les seize foyers d’incendie recensés en Californie se sont mués en de gigantesques brasiers. Le bilan s’est alourdi à 40 morts et plus de 230 disparus, tandis que les vents s’intensifient.

Les pires incendies de l’histoire de la Californie continuent de ravager le coeur viticole du nord de l’Etat, alimentés par des vents changeants. Le bilan provisoire de 40 morts risque de s’alourdir de jour en jour.

Plus de 200 personnes sont portées disparues, 235 exactement au dernier recensement fourni samedi, dans cette zone touristique des vallées de Napa et Sonoma. Au total, environ 100 000 personnes ont été évacuées, dont 3000 samedi de Santa Rosa, la plus grande ville de la région, à une heure de route au nord de la baie de San Francisco.

Le quartier de Coffey Park à Santa Rosa a été dévasté

«C’est vraiment l’une des plus pires tragédies que la Californie ait connue. Les dégâts sont incroyables. Une horreur que personne n’aurait pu imaginer», a déclaré samedi dans la ville le gouverneur de Californie, Jerry Brown.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.