Cardinal Sarah : le Vatican toujours responsable des traductions

Cardinal Sarah : le Vatican toujours responsable des traductions

 

 

En dépit du Motus Proprio Magnum Principium, le Vatican a encore le dernier mot sur les traductions liturgiques.Le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin, a écrit le 1er octobre dans L’Homme Nouveau que tous les changements et traductions de textes liturgiques ont besoin d’une approbation du Vatican.Sarah est dans les faits mis à pied en tant que préfet et sa congrégation pourrait ne plus être prise au sérieux par les conférences épiscopales.

https://gloria.tv/article/AF8GQ7UedgP41vTUA3i6MPrNr

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.