Pro-liturgia : 13 octobre 2017

Image associée

Vendredi, 13 octobre 2017.

Selon le Motu proprio “Speramus manere” (On espère rester) à paraître prochainement et dans lequel sera résumée la pastorale devant être mise en oeuvre pour hâter la protestantisation définitive de l’Eglise romaine « Tout fidèle s’affichant catholique devra être considéré par son curé comme un “idéologue de l’abstrait” (cf. pape François) et devra, de ce fait, être réduit au silence dans sa paroisse.
Tout curé célébrant la messe selon le missel romain et enseignant le catéchisme de l’Eglise catholique devra être considéré par son évêque comme un “chicaneur moralisateur” (cf. pape François) et devra, de ce fait, être réduit à faire du classement d’archives dans les sous-sols de l’évêché.
Tout évêque refusant de se cautionner les projets pastoraux fumeux mis en route par des équipes de laïcs et de prêtre en responsabilité devra être considéré par un cardinal proche du pape comme un “petit monstre” (cf. pape François) et devra, de ce fait, être envoyé en mission aux îles Kerguelen.
Tout cardinal émettant quelques doutes sur la tenue relâchée ou les propos ambigu de François devra être considéré comme une “momie de musée” (cf. pape François) et devra, de ce fait, être déchargé de toute responsabilité au sein de l’Eglise, quelle que soit sa compétence. »

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.