Mgr Ricard : la Fraternité Saint-Pie X va devoir faire un choix

Mgr Ricard : la Fraternité Saint-Pie X va devoir faire un choix

Le cardinal archevêque de Bordeaux Mgr Jean-Pierre Ricard, qui fut membre de la commission pontificale Ecclesia Dei puis de la congrégation pour la doctrine de la foi, évoque aux micros de RCF le cas de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X, ses relations avec Rome et la Correctio Filialis signée par Mgr Fellay :

« Je sens qu’il y a débat au sein de la Fraternité. Tout le monde n’est pas d’accord. J’ai rencontré un certain nombre de prêtres de la Fraternité qui souhaiteraient vraiment un accord avec Rome. D’autres, pas du tout. Et puis la personnalité du pape François est ressentie de façon ambivalente. Certains de ses gestes et de ses paroles irritent un certain nombre de membres qui restent sur la réserve. C’est maintenant aux responsables, et notamment Mgr Fellay, de dire ce qu’ils souhaitent. Ils vont avoir l’an prochain un grand chapitre qui orientera l’avenir. Ce sera un moment décisif pour savoir s’ils renouent avec la communion, ou s’ils prennent l’autoroute ».

Concernant la Correctio Filialis et la signature de Mgr Fellay en bas de ce document, Mgr Ricard pense qu’à Rome

« on ne donne pas trop d’importance à ces interpellations qui se veulent filiales, mais qui restent intransigeantes. Elles oublient quand même qu’il y a eu deux synodes qui ont réfléchi avec de nombreux évêques et théologiens. Cette lettre, c’est un peu léger ».

« C’est vrai que Mgr Fellay l’a durcie un peu », continue le cardinal, « mais enfin on sait que d’autres fois il a alterné des moments de positions un peu dures à des moments où il était plus ouvert. On verra ce qui  l’emportera ».

Francesca de Villasmundo  

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.