San Damiano – La prière est ce qui fait la force et donne les grâces

La prière est ce qui fait la force et donne les grâces

San Damiano – Messages de Notre-Dame des Roses


Mes enfants, je suis ici avec vous pour étendre mon manteau et vous couvrir tous dans la joie, dans la douleur, dans la prière. Demeurons unis, mes enfants d’ici-bas, demeurons unis. La prière est ce qui fait la force et donne les grâces. Ayez une grande foi ferme et vous comprendrez tout. Ne vous éloignez pas de moi qui suis Mère, qui suis Reine. Je viens avec tous les anges et les saints pour vous aider, pour vous consoler dans vos peines, pour vous donner la paix du cœur.

Ne vous troublez pas, mes enfants, ne vous troublez pas, car le démon fait tout pour prendre l’esprit de mes enfants, pour les arracher à Jésus. Mais vous, priez beaucoup saint Michel, qu’Il vous défende de son épée, et moi, avec ma puissance, je vous serrerai contre moi, sous mon manteau. Donnez-moi votre cœur, donnez-moi tout votre cœur, tout votre être et vos péchés. Je les présenterai à mon Fils Jésus qui, Lui, vous purifiera et vous sanctifiera: Il enflammera votre cœur de tant d’amour!

Priez la Très Sainte-Trinité, qu’Elle ait pitié de vous, de tous mes enfants du monde; que tous puissent revenir repentis dans mes bras.

Je vous recommande beaucoup mes fils de prédilection, mes consacrés, mes apôtres: qu’ils puissent me comprendre, comprendre que c’est moi qui viens, que je suis la Mère du ciel, envoyée par le Père éternel et mon divin Fils. Ils m’envoient sur cette terre pour vous sauver.

Je suis votre Mère, je suis la Corédemptrice, je suis la Dispensatrice, je suis l’Avocate. Priez, mes enfants, priez, priez, et implorez auprès du Trône du Père éternel miséricorde et pardon! Priez pour tous mes consacrés, pour le Saint-Père Paul VI, qu’il puisse être fort dans le combat, car il est sous la Croix avec Jésus. Que Jésus lui donne la force. Avec vos prières, et vos sacrifices, nous résoudrons tout. N’ayez crainte, mon Cœur triomphera, mes enfants, mon Cœur triomphera!

Je viens sur cette terre parce que le Père éternel m’y envoie. Personne ne peut m’éloigner. Quand le Père éternel m’envoie avec sa Puissance, aucun homme au monde, aucun de mes fils, personne ne peut éloigner ma personne de Mère; parce que je viens pour vous consoler, je viens pour vous sauver! Je viens ici, au milieu de vous, pour vous enrichir de grâces, de miséricorde et de pardon. Je viens en ce Lieu, au nom du

Père éternel, pour sauver mes enfants, pour éloigner toutes les pestes, les famines, les guerres, si vous m’écoutez, parce que mes enfants du monde, je les aime tant! Moi aussi, je veux être aimée de vous, je veux être connue et veux que vous aimiez beau- coup mon Fils Jésus.

Surtout, recevez-Le dans la sainte Eucharistie avec des dispositions saintes: votre âme doit brûler d’amour pour Jésus; parce que Jésus doit entrer au centre de votre cœur, il veut enflammer votre cœur! Jésus est le Roi des rois, Jésus est fort, Jésus est saint, Jésus est miséricordieux et il m’envoie au milieu de vous pour vous guider et pour vous sauver.

Ecoutez-moi, écoutez-moi, et priez le saint Rosaire. Vous recevrez tant de grâces. C’est toujours le Rosaire que je vous présente partout où je vais. Par le Rosaire, vous recevrez tant de grâces, tant de secours, tant de puissance… Récitez-le avec foi et amour.

Au nom du Père éternel, je vous envoie une forte bénédiction, qui vous assiste dans la vie et dans la mort. Je veux vous combler de grâces, mes enfants, et je vous veux tous sous mon manteau. Soyez forts, je vous le répète, soyez forts. Ne vous laissez pas vaincre dans les tentations, car le démon fera tout pour ravir mes enfants. Mais avec mon aide, avec ma puissance, avec vos prières, vous vaincrez. Il y aura des luttes, mais il y aura la victoire! Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, amen.

Notre-Dame des Roses,16 janvier 1970

Le Manteau de la Vierge

Mamma Rosa était venue prier dans l’enclos. Elle avait fait entrer les pèlerins présents, peu nombreux ce jour-là. Toutes les femmes avaient la tête couverte, selon les requêtes de la Vierge.

Une jeune fille arriva, qui entra elle aussi. Elle avait la tête nue. Une intime de Rosa se pencha vers cette dernière et lui souffla à l’oreille qu’il y avait là une jeune fille qui n’avait rien sur la tête. D’un geste, Mamma Rosa lui fit signe de se taire et continua de prier. La jeune fille resta dans le jardin, tête découverte.

Lorsque Mamma Rosa sortit de l’enclos, la jeune fille s’était éloignée. Plusieurs personnes s’étonnèrent: «Comment se fait-il que vous ne l’ayez pas fait sortir, puisque la Vierge demande aux dames de se couvrir la tête?» Mamma Rosa répondit: «Quand elle est entrée dans l’enclos, la Vierge a déployé son manteau au-dessus d’elle.»
Et Mamma Rosa s’éloigna.

https://www.parvis.ch/fr/stella-maris/stella-maris-550

 
Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.