François se trompe encore : Amoris Laetitia n’a rien de thomiste


François se trompe encore : Amoris Laetitia n’a rien de thomiste

 

 

Lors d’une rencontre avec des jésuites en Colombie, le pape François a affirmé que son document controversé Amoris Laetitia est « la moralité du grand Thomas [d’Aquin] » . Ses remarques ont été publiées par La Civiltà Cattolica le 28 septembre.

Il a suggéré de poser des questions à ce sujet au « grand théologien » qu’il voit dans le cardinal Schönborn de Vienne, un relativiste qui n’a aucune expertise sur la théologie morale de Saint Thomas. Depuis 2016, plusieurs érudits, dont Michael Pakaluk de l’Université catholique d’Amérique, ont montré que Thomas d’Aquin est mal cité et mal utilisé dans Amoris Laetitia.

Citons par exemple le paragraphe 301. Il insinue que Thomas soutient l’idée que les personnes pourraient accéder à la sainteté tout en agissant contrairement à certaines vertus. En réalité, Thomas parle de gens qui se sont repentis de leurs péchés passés et respectent la loi morale, mais le font avec une certaine difficulté.

https://gloria.tv/article/8RtBAh4aJrPNC2etFyNk77gDB

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.