Les Evêques Allemans de plus en plus frustrés par le rythme des réformes de François

Les évêques italiens de plus en plus frustrés par le rythme des « réformes » de François

Se référant à des sources fiables, Edward Pentin écrit sur son blog le 19 septembre que les membres de l’épiscopat allemand ont récemment été frustrés par le rythme des « réformes » de François. Ils ont exercé une pression sur lui pour accélérer le rythme.

Pentin voit une connexion avec la récente publication de deux motu proprios, qui a remis la responsabilité des traductions liturgiques aux comités épiscopaux et un autre qui a aboli l’Institut de la famille de Rome, l’un des derniers établissements d’enseignement véritablement catholiques de l’Église.

En plus d’être très riche en raison du bénéfice d’un système fiscal de l’État, l’Église en Allemagne est érodée par une idéologie relativiste qui perd des centaines de milliers de fidèles chaque année. Un tel exemple se révélera suicidaire pour l’Église dans son ensemble.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.