François tue l’Institut pour le mariage et la famille

 

François tue l’Institut pour le mariage et la famille

 

 

L’InstitutPontifical pour le Mariage et la Famille, fondé par Jean-Paul II pour défendre l’indissolubilité du mariage chrétien et combattre l’avortement, a été aboli sous sa forme actuelle par le pape François par un motu proprio récent. L’institut sera maintenant appelé « Institut théologique pontifical Jean-Paul II pour le mariage et les sciences de la famille ». Il a subi la colère du pape en raison de sa défense de la doctrine catholique pendant le Synode de la famille, bien que François ait exclu l’institut des travaux du Synode.

Or, François souhaite que l’Institut propage son document controversé, Amoris Laetitia, qui relativise l’indissolubilité du mariage chrétien. Ceci est également largement considéré comme une gifle faite à Jean-Paul II.

Dans une formulation trouble, le motu proprio rejette de facto la doctrine catholique et l’activité pastorale en tant que « formes et modèles du passé », une astuce commune pour rejeter la position de l’adversaire sans affronter les arguments.

Le motu proprio a été dévoilé le 19 septembre, soit deux jours après la mort du cardinal sceptique Carlo Caffarra, le président fondateur de l’Institut, qui était un critique perspicace d’Amoris Laetitia.

Avec ce mouvement, François approfondit le schisme d’Amoris Laetitia dans l’Église catholique.

https://gloria.tv/article/t2J7ZT3v87Yc3yJsGVeSLvs2R

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.