L’antichrist dans les messages de la Vraie vie en Dieu

L’antichrist dans les messages de la Vraie vie en Dieu

Résultat de recherche d'images pour "FRISE FLEURS MYRIAMIR"

Voici donc quelques extraits du message donné le 27 juin 1991, cahier 52, pages 166 et 167 du tome 4 :

Jésus :« Aujourd’hui, Ma fille, l’Antéchrist, c’est l’esprit de Rébellion donné par Satan, comme le définit l’Ecriture : le Rebellequi est la désastreuse abomination installée dans Mon Temple, dont a parlé le prophète Daniel ; chacun de vous est Mon Temple…Celui que les Ecritures appellent Rebelle et qui est défini comme la désastreuse abomination est l’un des deux signes précédant la fin des TempsL’autre signe est votre grande apostasie. Ton ère, Mon enfant, a renoncé à Me donner l’adoration qui est votre dû envers Moi, mais qui est aussi votre Vie. Le plan de Satan était de conquérir cette ère en vous faisant croire que vous pouvez vous passer de Moi. Ainsi l’esprit de Rébellion qui est l’Antéchrist est entré dans Ma Demeure. C’est l’esprit d’Anarchie, pour ne pas dire plus, et aujourd’hui il s’est installé au coeur même de Mon Sanctuaire. Cet esprit de Rébellion est celui qui fait clamer ceux qui l’ont :  » je suis un dieu ! « . Les hommes ont fait défection et dans leur défection, la voie s’est ouverte pour que Satan pénètre en eux et les conduise tous à une mort violente. Cet esprit de Rébellion, qui dévaste l’âme, l’esprit et le coeur, est l’Ennemi dont a parlé l’apôtre Paul, celui qui prétend être tellement plus grand que tout ce que les hommes appellent  » dieu « , tellement plus grand que tout ce qui reçoit l’adoration (2 Th 2,4), celui qui dit :  » je rivaliserai avec l’Autorité « . Ils se sont ainsi intronisés à Ma place et ont promulgué leur propre loi pour faire la guerre à Ma Loi et à tout ce qui vient de Mon Esprit. Jour après jour, heure après heure, ils continuent à Me chagriner et à offenser Mon Saint Esprit. O poussière et cendres, vous qui avez chassé de vous Mon Sacrifice Perpétuel, vous voulez donc mourir ? Pourquoi rivalisez-vous avec Moi ? Pourquoi reniez-vous Mon Saint Esprit de Grâce ? Quiconque Me renie est l’Antéchrist, car il renie le Père, le Fils et le Saint Esprit qui sont Un et le Même parce que Nous sommes tous Trois en accord (1 Jn 5,8). Aujourd’hui, beaucoup d’entre-vous nient l’effusion de Mon Saint Esprit. Les grâces et les dons que Mon Saint Esprit vous donne par Mon Infinie Générosité, sont ignorés et supprimés. Ces gens nient et rejettent tous les dons de Mon Esprit. Beaucoup conservent les apparences extérieures de la religion mais rejettent la puissance intérieure de Mon Eglise, la puissance intérieure qui est Mon Saint Esprit. Ils disent :  » j’ai conservé ma foi ; tout ce qui doit venir maintenant, c’est la récompense de ma droiture « . Je vous demande : avez-vous fait tout ce que vous pouviez pour vous présenter devant Moi ? J’ai essayé de vous réveiller pour vous dire que vous êtes comme un fleuve asséché et que tout ce que vous dites est creux. Et lorsque le pécheur est converti par Mon Saint Esprit, à peine est-il entré dans Ma Maison, à peine a-t-il découvert les Trésors de Mon Coeur réservés pour vous tous, que vous lui tombez dessus comme une tempête pour le persuader de retourner à l’impiété. Lui qui vient d’échapper à la rébellion, vous tentez d’en refaire un rebelle ».

Résultat de recherche d'images pour "FRISE FLEURS MYRIAMIR"

 extrait du message donné le 27 mai 1993, cahier 66, pages 59 à 63 du supplément 5 :

« La paix soit avec toi. Je suis l’Alpha et l’Oméga. Reste en Moi afin que tu proclames Mon Message aussi clairement que tu le dois. Que Ma Parole se répande ; que chacun entende Mon Appel et comprenne combien Je les aime. Qu’ils sachent que Mes Cinq Plaies sont grandes ouvertes. Les hommes ont une capacité infinie pour la traîtrise et pour Me frapper… Avec douleur et chagrin dans Mon Coeur, Je dois vous dire tout ce que Je vois dans Ma Propre Maison : aujourd’hui, le Tyran piétine déjà Mon Corps et veut abolir entièrement Mon Sacrifice Perpétuel. L’un de ceux qui vit sous Mon toit Me trahit ; il proclame la paix mais recherche uniquement le mal ; il brûle de l’encens, mais c’est pour invoquer Satan afin d’acquérir plus de pouvoir ».

– Oh ! Seigneur, j’ai peine à croire que cela est en train d’arriver…

Pourtant, cela est en cours, et vous semblez ne pas comprendre… Lui et ses adeptes sont déterminés à s’installer sur Mon Trône en vêtements de prophètes pour diriger le monde et, ah !… tant de Mes bergers sont égarés par leurs faux enseignements et par leurs erreurs. Ils ont quitté le droit chemin et ils errent pour suivre une tradition qui ne vient pas de Moi. Ils abandonnent les saintes règles que Je leur avais données. Je vous ai avertis de ces faux maîtres et de ces faux prophètes ; Je vous avais avertis que dans les derniers jours, Babylone serait érigée au coeur de Mon Sanctuaire, transformant Mon Lieu Saint en un repère de voleurs, un antre de démons ! Oh ! Ma fille !… une loge où demeurent et règnent tous les esprits immondes… Ils sont occupés à trafiquer dans Ma Propre Maison. Les trafiquants se promeuvent eux-mêmes dans Ma Maison, piégeant les vies de Mon Peuple. Ils pourchassent Mes prophètes, ils tuent Mes porte-parole, tout en préservant leurs propres faux prophètes qui répandent des hérésies et des erreurs ! Ils déshonorent Mes prophètes devant le monde, mentant au monde qui adore écouter calomnier et insulter. Ils arrachent Mes Traditions pour installer des fantaisies et des doctrines humaines. Toutes ces choses, ils les font devant Mon Trône… Ces trafiquants sont en train de tromper une multitude par des arguments spécieux. Ils placent les leurs sur les meilleurs sièges pour régner avec un sceptre de Mensonge. Je t’ai désignée pour être Mon écho, aussi, va proclamer ce que tu as entendu ; dis-leur que vous vivez tous sous la Grande Apostasie prédite. Dis à Mes bergers d’ouvrir leurs yeux et leurs oreilles à Mes appels angoissés, car bientôt, ils seront forcés de manger et de boire du venin. Convoquez vos communautés et préparez-les à des veillées de prière et de jeûne. Satan s’en vient mettre chacun à l’épreuve. Il vient vous mettre en déroute et vous diviser. Il se dirige vers Mon Trône, dans Mon Tabernacle, pour vendre Mon Sang et retirer Mon Sacrifice PerpétuelMon peuple… Mon héritage… à toi, Je crie : prêtres et ministres de Mon Autel, vous qui M’élevez chaque jour, ne M’abandonnez jamais, ne Me vendez jamais… Déjà s’entendent les gémissements des anges, et les cieux tremblent de ce qui s’en vient ; même les démons sont dans l’épouvante et pâlissent… L’Ennemi, celui qui prétend être tellement plus grand que tout ce qui est vénéré va s’introniser lui-même dans Mon Sanctuaire. Il s’en vient avec dans ses mains un noeud coulant ; il se dirige vers celui qui a été désigné par Moi et qui retient la rébellion sur le point d’éclater. Il est sobre et courageux et sa vie est en train de s’écouler en sacrifice… Je le bénis pour avoir maintenu fermement le Message immuable de la Tradition, mais Satan veut le réduire au silence pour pouvoir, par les bouches de ceux qui vendent Mon Sang, répandre ses erreurs et vous amener tous à votre ruine. C’est l’heure de Satan ; avec l’infâme intention de détruire Ma création. Pousse des cris, Ma fille, car ce jour est proche et il s’apprête à dévaster nation après nation. Mon Coeur est brisé…L’Amour n’a pas eu peur de mourir, aussi, vous aussi, Mes amis et Mes bergers, n’ayez pas peur, suivez-Moi. Votre rôle est de défendre Ma Parole et Mon Eglise jusqu’à la mort. Ne dites pas :  » laisse-Moi d’abord aller saluer les miens  » ; Je vous dis :  » une fois que la main est sur le bâton de berger, aucun de ceux qui regarde derrière lui n’est digne de Moi ni ne convient pour Mon Royaume « . Dans les Empreintes de Mes Pas baignées de Mon Sang, suivez-Moi, jusqu’au Calvaire. Ma fille, Ma bénie, ton Consolateur est content que tu L’aies consolé et que tu Lui aies permis d’utiliser ta main. Ah ! Vassiliki [C’est ainsi que Jésus appelle intimement Vassula], ces Larmes de Sang que Je verse chaque jour sont causées par l’iniquité et par la méchanceté. Ere ! Ô ère ! Pourquoi as-tu abandonné ton Dieu ? Mon ange, formée par Moi, ne Me blesse pas ni ne quitte maintenant Ma Main. Certains te lapideront, certains te traîneront dans la boue, certains lèveront leurs poings et te menaceront. Tu dis qu’ils amoncellent sur ta tête insulte sur insulte, calomnie sur calomnie.Je te le dis, ils ne font qu’amonceler récompense sur récompense pour toi ici dans le ciel, et bénédiction sur bénédiction de Ma part sur ton front. Aussi, proclame sans peur Mon Message, témoigne, Mon ange et, en raison des plaies que tu reçois, J’épargnerai Ma sentence à beaucoup d’âmes. Je te donnerai un salaire équitable pour les plaies que tu reçois dans la Maison de Mes amis. Je t’ai choisie pour être la victime de Ma Passion, l’autel sur lequel Je déposerai l’Unité, aussi que peux-tu demander de plus ? Que puis-je te donner de plus que Je ne t’aie déjà donné ? La Sagesse t’a été donnée et Mon Esprit est avec toi pour te faire endurer la flagellation par le monde et ah !… Je t’ai donné le don d’avoir soif de Moi et de languir pour Moi, don inestimable. Aussi, marche avec Moi, permets-Moi de t’utiliser et de t’envoyer de nation en nation pour leur dire que le Dieu qu’ils ont oublié ne les a jamais oubliés. Rappelle-leur que le Coeur du Seigneur est Miséricorde. Oui, dis-leur que Je suis doux et humble de coeur. Jésus est Mon NomIc ».

Résultat de recherche d'images pour "FRISE FLEURS MYRIAMIR"

– extrait du message donné le 3 octobre 1994, cahier 73, pages 67 à 70 du supplément 7 :

« […] Viens, fille délicate, et prophétise en Mon Nom et dis à Mon peuple de Ma Nouvelle Alliance, que maintenant les jours s’en viennent où Nos Deux Coeurs seront à nouveau transpercés. Mes ennemis s’apprêtent à envahir Mon Sanctuaire, Mon Autel et Mon Tabernacle, pour ériger leur désastreuse abomination. Il s’en vient un temps de grande détresse, sans égale depuis que les nations sont venues à l’existence. Par force et par trahison, ils envahiront Ma Maison. La rébellion est déjà à l’oeuvre mais en secret et celui qui la retient doit d’abord être retiré, avant que le Rebelle profane ouvertement Mon Sanctuaire. Oh ! Combien d’entre-vous tomberont par ses flatteries ! Mais les Miens ne céderont pas. Ils offriront plutôt leur vie pour Ma cause. Je vous le dis avec des larmes dans les yeux : « par cet envahisseur, tu seras éprouvé par le Feu, Mon peuple… » Ses engins de siège se répandent déjà à travers le monde ; le lion a quitté son antre… Cette fois, écoutez et comprenez : L’envahisseur est un érudit, de ces érudits qui suivent la Bête et nient Ma Divinité, Ma Résurrection et Mes Traditions. Ce sont ceux dont l’Ecriture dit :  » gonflé d’orgueil, tu as dit : je suis un dieu ; je siège sur le trône de Dieu, entouré par les mers ; quoique tu sois un homme et non un dieu, tu te considères l’égal de Dieu…  » (Ez 28,2). Aujourd’hui, Ma fille, J’ai trouvé un coeur non partagé, un coeur sur lequel Je peux écrire ces secrets qui ont été scellés, puisque maintenant ils seront certainement accomplis. Aussi, permets à Ma Main de graver ces mots sur ton coeur, Ma fille : Lorsque celui qui écrase le pouvoir du Saint Peuple prendra lui-même place sur Mon Trône avec ces marchands de Ma Tradition, sa présence sera érigée comme un dieu au centre de Mon Sanctuaire. Je vous avais avertis ; Je continue à vous avertir mais beaucoup d’entre-vous écoutent sans comprendre… Aujourd’hui, vous construisez mais Je vous le dis, vous serez incapables d’achever votre oeuvre… Ouvrez vos yeux, vous tous, et regardez la conspiration dans Ma Maison… Conspiration et traîtres vont de pair : l’un de ceux qui partagent Ma Table se rebelle contre Moi et contre toutes les puissances de Mon Royaume. Je vous dis cela maintenant afin que, lorsque le temps sera venu, vous compreniez pleinement Mes Paroles et que vous croyiez que depuis le début, Moi Dieu, J’étais l’Auteur de ces cris. Je vais maintenant vous dire quelque chose qui, pour vous, avait été gardé secret. Je vais vous révéler des choses nouvelles, des choses cachées et inconnues de vous. Beaucoup d’entre-vous perdront la foi et honoreront ce Marchand parce qu’il usera de flatteries et lui, allié au peuple d’un dieu étranger – les érudits de votre temps, ceux qui rejettent Ma Divinité, Ma Résurrection et Mes Traditions – ils piétineront Mon Sacrifice. Comme le coeur des hommes est faible, beaucoup l’accepteront, car il leur conférera de grands honneurs du moment que leurs coeurs le reconnaîtront. Mon Eglise devra subir toutes les souffrances et les trahisons que Moi-Même J’ai subies, mais, une fois de plus, les Ecritures doivent être accomplies lorsqu’elles disent : « Je frapperai le berger et les brebis seront dispersées » (Za 13,7). Toutefois, obéissez à ce berger, quoi qu’il arrive, restez-lui fidèles et à nul autre. Votre berger sera frappé… et les gémissements de Mon peuple perceront les cieux. Lorsque Ma cité ne sera plus qu’un champ de décombres, la terre se fendra, se rompra et sera secouée. Alors que tout cela arrivera sous vos yeux, une étincelle jaillira de l’Est. Une main loyale s’étendra de l’Est pour défendre Mon Nom, Mon Honneur et Mon Sacrifice. Alors que les blasphèmes se déverseront de la bouche de la Bête, un coeur sera offert de l’Est pour sauver ce frère qui sera la proie du Mauvais. Et alors que les traités sont violés, les prophètes rejetés et tués, de l’Est, une voix noble sera entendue :  » O Irrésistible, rends-nous dignes de Ton Nom, puisses-Tu maintenant nous accorder d’être Un en Ton Nom… « . Satan est sur le chemin de Mon Trône. Rassemblez vos communautés et dites-leur que Moi Jésus, Je panserai vos plaies lorsque le temps viendra. Nos Deux Coeurs seront votre seul refuge aux jours de votre détresse. Vous que J’aime si tendrement, écoutez et comprenez : Je veux que vous soyez courageux ; n’ayez pas peur, aux jours de cette grande tribulation.Continuez à défendre Ma Parole, Ma Tradition, et n’acceptez pas les doctrines humaines et fantaisistes que Mon ennemi ajoutera et signera de sa plume. Sa signature se fera dans le sang, le sang pris aux enfants, utilisés dans leurs initiations meurtrières, ces initiations dont le but est sa promotion ! … Et, Mes amis, pendant que vous attendez tous l’Aurore, alors que les traités sont violés, et lorsque la rébellion atteindra son comble, levez les yeux et regardez à l’Est, regardez l’Aurore, regardez la lumière qui se lèvera de l’Est.Regardez l’accomplissement de Mon Plan. Alors que l’homme assoiffé, la gorge desséchée cherche de l’eau, Moi, dans toute Ma Splendeur et Ma Souveraineté, Je descendrai sur vous comme une Rivière avec Mon nouveau Nom ».

NB : Le pasteur qu’il s’agit de suivre est celui qui est élu validement à la tête de l’Eglise Catholiqueà savoir en 1994 le Pape Jean-Pau II, et son successeur actuel le Pape Benoît XVI : c’est bien ce dernier qui sera frappé, et les brebis dispersées.

Résultat de recherche d'images pour "FRISE FLEURS MYRIAMIR"

– extrait du message donné le 24 octobre 1994, cahier 74, pages 17 à 21 du supplément 8 :

« A l’Ouest, Ma Maison est mise au pillage. Je leur avais demandé de s’assembler sous la houlette de Pierre, mais ils n’ont pas compris et ils ont fait le contraire. En cette Maison, beaucoup disent :  » pourquoi devrions-nous avoir un guide ? Et spécialement ce guide ? « . Je vous avais avertis que les cardinaux se tourneraient contre les cardinaux, les évêques contre les évêques et les prêtres contre les prêtres. J’ai choisi Pierre pour nourrir et garder Mes agneaux mais l’esprit de rébellion qui maintenant se développe a atteint le sommet de la rébellion. C’est la Grande Tribulation dont Je vous avais prévenus. A l’Ouest, Ma Maison est mise au pillage mais le vent d’Est va se lever et ensemble, lui et Mon Souffle dépouilleront le pillard. De nombreux membres de ta nation objectent à Mes appels à l’Unité et ont accoutumé leurs pas à parcourir leur propre chemin. Ils se prétendent riches mais alors où sont leurs richesses ? Comment se fait-il que vous soyez devenus une vigne dégénérée ? Pouvez-vous dire que vous n’avez pas péché ? Y a-t-il un seul domaine où vous n’ayez pas péché ? Toi, l’ami de Mes saints, l’enfant de Ma Mère ! Pourquoi, pourquoi es-tu devenu si obstiné ? Que sont pour Moi vos cérémonies interminables, quand vous M’adressez vos louanges du bout des lèvres ? Oui, vous avez gardé Mes Traditions et c’est pourquoi l’épée ne viendra pas sur vous, cependant vous écartez Mes deux plus grands Commandements et vous ne les suivez pas. Pourquoi séparez-vous les Traditions des Commandements ? Vous couvririez-vous de myrrhe et d’encens que Je détecterais quand même la puanteur de votre faute ; ouvrez maintenant votre bouche et laissez-Moi vous nourrir afin que vous dévoriez la Vie. Ne dites pas :  » nous suivons notre propre chemin « . Retournez à Moi et reconnaissez votre faute. Et toi, Ma fille, crie haut Mon message et prophétise. Dis :  » Je sais tout sur Ma Maison sur la rive Ouest, près du Fleuve de Vie et Je sais également qui, dans cette Maison, M’est resté loyal « .

Ma fille, que vois-tu à l’extérieur de cette Maison ?

– Je vois un lion rôdant à l’extérieur de cette Maison, et avide d’entrer dans Ta Maison par une fenêtre latérale.

Oui, le lion a quitté son antre. Ma fille, un esprit destructeur rôde. Ange après ange se suivent de près pour vous avertir tous et pour vous dire que Ma Cité sur la rive Ouest sera envahie par le Ravageur et avec grande violence, ceci pour s’opposer à Ma Loi, à Ma Tradition et à Ma Divinité, et pour les contredire. Le pays tout entier deviendra une horreur. Vos saints, Mes messagers et Mes prophètes seront empêchés de poursuivre leur oeuvre et, au-dessus de vous, s’étendra une lourde obscurité tandis que l’ennemi – qui est un érudit – bannira Mon Sacrifice Perpétuel, pensant que ses actes passeront inaperçus, comme ses péchés secrets. Ma Main descendra sur lui soudainement, le détruisant entièrement. Cette nuit a été prédite dans les Ecritures mais lui, allié à d’autres, ont joyeusement mis leur serment dans la bouche de la Bête, honorant uniquement la Bête, pour leur avoir donné son pouvoir. Malheur aux adorateurs de la Bête ! Ils gémiront et pleureront.

Maintenant, Ma fille, que vois-tu sur l’autre rive, Ma Maison de l’Est ?

– Je ne vois aucune ville et la terre est sablonneuse et plate comme dans un désert ; mais je vois également une pousse verte jaillissant de ce désert.

Ecoute et écris : La gloire brillera de la rive Est. C’est pourquoi, Je dis à la Maison de l’Ouest, tourne tes yeux vers l’Est. Ne pleure pas amèrement sur l’apostasie et la destruction de ta Maison. Ne cède pas à la panique car demain, tu mangeras et boiras, ensemble avec Ma pousse de la rive Est. Mon esprit vous réunira. N’as-tu pas entendu que l’Est et l’Ouest formeront un seul Royaume ? N’as-tu pas entendu que Je pourrais M’accommoder d’une seule date ? Je M’apprête à étendre Ma Main pour graver sur un bâton ces mots : « rive Ouest, Maison de Pierre et de tous ceux qui lui sont loyaux ». Puis, sur un autre bâton, Je graverai : « rive Est, Maison de Paul ainsi que de tous ceux qui lui sont loyaux » ; et lorsque les membres des deux Maisons diront :  » Seigneur, maintenant, dis-nous ce que Tu entends faire « , Je leur dirai :  » Je vais prendre le bâton sur lequel J’ai gravé le nom de Paul, ainsi que tous ceux qui lui sont loyaux et, avec le bâton de Pierre et des siens loyaux, J’en ferai un seul ; des deux, Je ferai un seul bâton et Je les tiendrai comme un seul ; Je les lierai ensemble avec Mon Nouveau Nom. Ce sera le pont entre l’Ouest et l’Est. Mon Saint Nom liera le pont, afin qu’à travers ce pont, vous échangiez vos possessions ; ils ne pratiqueront plus seuls, mais ensemble, et Je régnerai sur eux tous « . Ce que J’ai projeté arrivera et si les hommes te disaient, Ma fille, que ces signes ne sont pas de Moi, dis-leur :  » n’ayez pas peur. N’avez-vous pas entendu qu’Il est à la fois le Sanctuaire et la Pierre d’achoppement ? Le Roc qui peut démolir les deux Maisons, mais les relever en Une Seule Maison ?  » C’est ce que tu leur diras, Ma fille. Moi Dieu Je suis avec toi. Je vais inonder de Mon Esprit encore bien plus de coeurs. Viens ; Je t’aime ; aie Ma Paix ».

Résultat de recherche d'images pour "FRISE FLEURS MYRIAMIR"

– extrait du message donné le 20 septembre 1996, cahier 85, pages 44 à 46 du supplément 10 :

« Orne Mon Sanctuaire. La dévastation et la ruine ont pénétré dans Mon Sanctuaire. Ravive Mon SanctuaireEt réconforte ceux qui sont dans le deuil ; ils sont Mon peuple ; dis-leur qu’en temps voulu, J’agirai avec rapidité, car Mon Esprit sera déversé même sur les moindres, et les plus petits d’entre vous deviendront puissants. Tu dois encourager et affermir tes frères et soeurs. Dis-leur que la Tendre Miséricorde est maintenant en train de vous visiter tous, pour vous donner la force au moment de l’épreuve qui doit venir. Tendrement, Je veillerai sur vos besoins. Multipliez vos prières puisqu’en ces jours la rébellion augmente. La rébellion vient de Satan qui a été le premier RebelleBéni soit celui qui croit que la promesse faite par Moi sera accomplie ! Je vous le dis le plus solennellement : l’heure de la rébellion est arrivée ; l’heure de celui-là même qui prétend être tellement plus grand que tout ce que les hommes appellent  » dieu « , est là ; et il est parmi vous ; son désir est de s’introniser dans Mon Sanctuaire pour y siffler sa doctrine… profanant Mon Institution de l’Eucharistie ; lui et ses semblables désirent abolir Mon Sacrifice Perpétuel ; il désire briser Mon Alliance et Ma Loi ; puis, lorsque ce sera fait, il en flattera beaucoup en leur conférant de grands honneurs. C’est pourquoi beaucoup le reconnaîtront, lui et sa doctrine. Mais les Miens, Mes Jacobs qui Me connaissent, eux, resteront fermes à Mon côté et ils s’opposeront à luiMême aujourd’hui, il en place d’autres pour qu’ils entreprennent de furieuses actions contre Mes saints parce qu’il a déterminé son coeur à détruire quiconque est saint. Maintenant, il est caché, mais il va se dresser au temps fixé pour faire son mal… Satan l’a lié depuis de nombreuses années maintenantEt vous, vous ne devez pas perdre l’espoir. C’est pourquoi Je vous dis :  » béni soit celui qui croit que la Promesse faite par Moi sera accomplie…  » Ma Mère et Moi sommes en train de lever des disciples pour qu’ils deviennent Nos amis personnels et Nos intimes, afin qu’ils se dressent comme des lumières sur un lampadaire et brillent en ces jours de suppliceIls seront les robustes piliers de Mon Eglise parce qu’ils seront soutenus par Mon Saint Esprit qui sera leur puissance intérieure ».

Résultat de recherche d'images pour "FRISE FLEURS MYRIAMIR"

– extrait du message donné le 22 octobre 1996, cahier 86, page 59 du supplément 10 :

« O esclaves (1) de la Bête, ne voyez-vous pas combien elle vous mène lentement et sournoisement à votre destruction ? (2) Mais bien que vous complotiez pour blesser Mon Eglise et que vous tramiez votre plan tant que vous pouvez, vous ne pouvez pas triompher et vous ne triompherez pas ; c’est Moi qui, à la fin, serai triomphant. J’ai déjà démasqué aux nations une partie de votre plan, et le jour où le Rebelle apparaîtra,  » ce jour où tu (3) apparaîtras, Je démasquerai aux nations ton plan de destruction tout entier. Je révélerai au monde tout entier les intentions de ton coeur…  » ».

Notes :

(1) : « Jésus S’est alors tourné vers les adeptes de la Bête pour leur crier ce qui suit ».

(2) : « J’ai senti la peine de Jésus et combien ils lui sont chers, en dépit de leur faute ».

(3) : « Jésus S’adresse directement au Rebelle ».

Résultat de recherche d'images pour "FRISE FLEURS MYRIAMIR"

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.