Sulema : N’allez pas dire que vous êtes prêts, non, non, Mes enfants ! Personne n’est prêt ! …

Résultats de recherche d'images pour « sulema volume 3 »

Paix à vous,mes enfants. Ce soir, c’est à moi, votre maman céleste, qui vient vous dire à quel point je vous aime , oui, je vous aime.  Merci de votre présence, merci d’accueillir mes paroles. Ce soir, mes amours, ouvrez votre cœur pour accueillir les grâces que l’Esprit Saint vient vous donner pour vous préparer à ce temps qui est devant vous.

Vous êtes entrés dans l’étape de l’accomplissement des prophéties. Voyez-vous l’image qui est sur ce livre ? C’est la vision que Ma fille Lucie de Fatima a reçue , car ce livre est un lien avec Fatima, Garabandal et Medjugorje. Vous vivez les derniers temps de Grâce et de Miséricorde. Voyez-vous le Père, mon Fils et mon divin époux, et l’Esprit Saint ? Ils ont les bras ouverts pour vous recevoir, ils vous attendent comme vous êtes.  Venez à Lui, ne laissez pas à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui ; il n’y a plus de temps, le temps presse. Moi, je me tiens à côté de vos croix comme j’étais au pied de la Croix de mon Fils, Je suis là, Mes amours.

 

N’ayez pas peur de la souffrance, la souffrance bien accueillie est un trésor d’une valeur inimaginable. C’est un mystère que vous ne pouvez pas comprendre ; un jour, vous allez le comprendre, mais pas pour le moment. Il faut que votre corps soit purifié comme la terre doit être purifiée, et l’Eglise aussi doit être purifiée. Vous vivez les temps de la purification qui vous préparent à la grande tribulation, mais n’ayez pas peur. Je vous ai tout donné, mes enfants.

Image associée

 

Quand la peur veut envahir votre cœur, chantez, louez, il faut découvrir la puissance de la louange. La louange attire l’Esprit Saint et vous donne la paix, la joie, le calme et la sérénité. Il faut que vous soyez dans la paix, ne vous laissez pas distraire, ne vous laissez pas influencer.  Je suis la Reine de la paix et mon Fils est le Prince de la paix. Nous sommes ici pour vous dire : courage, mes enfants, ensemble nous allons vaincre le mal. Consacrez-vous et vivez votre consécration à mon cœur immaculé et au Sacré Cœur de mon Jésus, c’est votre seul refuge. La tempête est là, ne restez pas dehors ; venez, venez mes amours, entrez dans l’Arche, la Nouvelle Arche de mon Cœur immaculé. Je viens pacifier les cœurs angoissés.

 

Si vous êtes d’accord, car je demande votre consentement, donnez moi vos peurs, vos soucis, vos angoisses, vos maladies, toutes vos inquiétudes, tout. Mes enfants, donnez les moi et je les présenterai à mon Fils. Je ne cesse d’intercéder pour vous, pour les vôtres,  pour tous Mes enfants, car je vous aime et je veux tous vous sauver. Ne regardez plus votre passé, non, Mes enfants, regardez en avant, suivez mon Fils, suivez Ses pas.

 

Moi, je vous prends dans mes bras, je viens panser vos blessures, faites-moi confiance. La peur ne vient pas de Dieu. Dieu est amour, Dieu est Lumière Dieu est Vérité, Dieu est Tendresse.  N’ayez pas peur de dire oui à l’amour, oui au Père, ouvrez votre cœur pour accueillir les grâces qui vont vous préparer à cette nouvelle Pentecôte d’Amour, oui, Mes enfants, la nouvelle Pentecôte. Mais pour qu’elle arrive, vous devez passer par ce chemin qui devient de plus en plus étroit. Suivez les pas du ressuscité, ne le devancez pas, suivez-Le, écoutez-Le, et Moi, je suis avec vous, je vous tiens par la main pour vous conduire où mon Fils vous attend, pour vous conduire au Père, dans les bras du Père.

 Résultats de recherche d'images pour « sulema volume 3 »Je vous en prie, soyez miséricordieux les uns envers les autres. Souvenez-vous : ce n’est pas le sacrifice que le Seigneur aime, c’est la miséricorde (cf MT 12.7). Ne jugez pas  pour ne pas être jugés (MT 7.1), aimez-vous les uns les autres comme mon Fils vous a aimés (Jn 13.34). Il vous a donné l’exemple, suivez-Le. Pardonnez-vous les uns les autres. J’entends dire dans les cœurs de mes enfants « Pourquoi le Ciel se répète-t-il ? Pourquoi nous disent-ils les mêmes choses ? » Il faut les redire pour qu’elles ne soient pas oubliées ; Il faut vous les rappeler, car l’heure est trop grave, l’heure est à l’adoration. Adorez pour recevoir les grâces, la force, et le discernement qui est si nécessaire en ce temps que vous vivez.

 

Priez l’Esprit Saint, l’Esprit de Lumière, l’Esprit de Vérité et demandez le discernement. Lisez la Bible ! Vous voulez tout savoir, recevoir des nouvelles ? Ouvrez la Bible ! Tout est là, même si l’on dit qu’elle a été écrite il y a plus de 2000 ans ; N’oubliez pas que Dieu est en dehors du temps et que vous êtes dans le temps. Sa Parole est vivante, sa Parole a été, est et sera pour tous les temps (He 4.12). On ne peut rien ajouter ou enlever, car c’est l’Esprit Saint qui a écrit ce que le Père a voulu qu’il soit écrit par sa Parole.

 

Je dois vous avertir aussi qu’il faut faire attention, car la division est entrée dans plusieurs groupes de prière. Mon Fils a besoin de vos prières ; restez unis, la division ne vient pas de Dieu. Si vous êtes ensemble, que ce soit pour prier, que de votre bouche sortent des prières, des louanges, des remerciements. Fermez toutes les portes à toutes paroles inutiles, à tout jugement, car personne n’est plus grand que l’autre. Quand quelqu’un porte un jugement cette personne se croit plus grande ; elle pense qu’elle est meilleure, qu’elle a raison. Non, mes enfants, le seul qui peut juger, c’est mon Fils car Il a reçu le pouvoir de son Père et Il ne juge pas ! Au soir de votre vie, vous serez jugés par l’Amour et c’est vous-mêmes qui allez vous juger quand vous serez devant Lui, devant le Juge suprême. Quelle grande leçon Il vous a laissée quand Il a dit à la pécheresse : « Est-ce qu’ils t’ont condamnée ? » Et elle a dit : « Non, Seigneur ». Alors Il lui a dit : « Moi non plus Je ne te condamne pas, va et ne pèche plus » (JN 8.12). Voyez-vous, Il s’est mis à l’égal de cette femme, Il est resté face à face, Lui, le Créateur devant Sa créature, Lui, le Tout Puissant. Qui êtes-vous pour juger ? Qui êtes-vous pour condamner ? Nous savons que vous faites tous des fautes, pensez à cela et vous allez cesser de juger, de condamner.

 Résultats de recherche d'images pour « sulema volume 3 »

En ce moment, ce dont vous avez besoin, ce dont le monde a besoin, c’est de prière, d’écouter, d’amour, d’Amour avec un grand A. C’est votre maman qui vient vous dire, comme aux petits enfants : Soyez plus patient, soyez généreux. Par votre prière d’intercession, vous pouvez intercéder pour tous vos frères et sœurs du monde entier.

 

Oui, le ministère de la prière d’intercession est très grand, tout puissant, mais elles sont peu nombreuses les âmes qui l’acceptent. Pourquoi ? Parce qu’on demande, on cherche une mission pour se faire remarquer, pour se faire voir. Mais ce ministère est un ministère qui se fait dans le silence, il est caché à l’ombre de Dieu ; ce ministère c’est la prière du cœur, ce cœur d’intercession, ce cœur qui ne cesse d’intercéder pour ses frères et sœurs du monde entier.  C’est cela que j’ai vécu de mon vivant, ici, sur cette terre d’exil.  J’ai prié, j’ai tout offert dans le silence de mon cœur. C’est une prière pour tous les besoins  de tous mes enfants et c’est cela que je vous demande ce soir.

 

Je viens ouvrir les oreilles de votre cœur pour que, dans le silence de ce cœur, au moment de grande adoration, vous commenciez à entendre la voix de l’Esprit qui vous dit : « Viens, viens, n’aie pas peur ; laisse-toi aimer, instruire »  car l’Esprit Saint est très agissant en ces temps qui sont les derniers. C’est le temps de l’Esprit Saint qui prépare tous ces évènements que vous allez vivre d’ici peu.  Ce sera sous la mouvance  de l’Esprit Saint que vous allez entrer dans ce mouvement de l’illumination des consciences. Ce sera l’illumination pour tous ceux qui sont en état de grâce. Voilà l’importance d’aller au sacrement du pardon, de redresser votre conduite, de revenir à votre Père pour que vos lampes soient allumées. (Lc 12.35) et n’allez pas dire que vous êtes prêts, non, non, mes enfants ! Personne n’est prêt !

 Image associée

L’avertissement, ce sera pour ceux qui ne seront pas en état de grâce. Imaginez-vous la frayeur, l’horreur, que vont vivre ces enfants de se voir avec le regard de Dieu ? Il y en a quelques uns qui vont mourir, mais n’allez pas penser que c’est Dieu qui va les tuer, non, ce sera trop pour leur cœur à cause de la douleur, de la souffrance, de voir comment ils ont offensé leur Père, comment ils ont rejeté le Fils, comment ils se sont moqués de l’Esprit Saint. Et le pire, mes enfants, c’est qu’en ce moment, on ne croit plus au pêché, le péché n’existe plus, tout est bon ; le bien est devenu le mal et le mal est devenu le bien. Sottise humaine de croire que l’enfer et le purgatoire n’existent plus, que c’est un mythe. Réveillez-vous, mes enfants !

 

Je vous demande de prier à mes intentions et, ce faisant, je vais prier pour les vôtres, mais aussi pour tous mes enfants qui, en ce moment,  sont loin du Père et de moi. Je veux tous les sauver, aidez-moi ! J’ai besoin de vos prières. Récitez le chapelet de la Miséricorde pour la conversion des incroyants et, je le répète, ne jugez pas ! C’est comme cela que vous allez donner le goût de suivre Jésus, par votre façon d’être, de vivre ; ce ne sera pas par ce que vous allez dire, non, ce sera par votre façon d’être. Il faut que vous rayonnez la paix, la joie, l’Amour trinitaire pour que mes enfants, en vous regardant, comprennent que Dieu est vivant, qu’Il est agissant, présent, que vous êtes fiers d’être les enfants de Dieu.

 

Ne vous laissez pas décourager, relevez la tête, car votre délivrance est proche. Laissez passer tout bruit ; c’est pour cela que mon Fils et moi, nous vous demandons de ne pas regarder à droite et à gauche. Cessez de chercher  une chose ou une autre, tout vous a été dit. Pourquoi chercher le merveilleux, la nouveauté ?  Je viens vous préparer pour vous ramener à l’essentiel, et l’essentiel c’est la prière, l’adoration, vivre l’abandon, entendre la Parole de Dieu, car vous avez besoin de l’entendre pour la comprendre, vous avez besoin de la Parole de Dieu pour que votre foi progresse, pour que votre confiance soit plus grande. Il faut vous soutenir entre vous par la prière et le saint rosaire.

 Résultat de recherche d'images pour "sulema illumination des consciences"

Mes enfants, je vous ai tout donné, suivez mes conseils. Quand les évènements majeurs commenceront à arriver, n’ayez pas peur, priez, n’oubliez pas la prière du cœur, ce cœur à cœur entre l’enfant  et son Père, l’enfant et sa Mère. Pour la fin des temps, mon Fils m’a donné le pouvoir d’être présente  d’une façon très spéciale. Vous allez ressentir ma présence,  vos cœurs vont devenir des cœurs mariaux, car c’est la Nouvelle Ere des nouveaux apôtres, ceux qui ont été formés par moi, ceux qui m’ont tout donné, à l’exemple de Jean Paul II.

 

N’ayez pas peur de me donner votre oui, et l’Esprit Saint viendra vous préparer  en vous donnant tout ce dont vous aurez besoin pour accomplir la mission que le Père a déposée dans chacun de vos cœurs. Chaque enfant a reçu une mission particulière, personne n’a été oublié, car vous êtes les corps du Christ (1 CO 12.27).

 

Merci, mes enfants, d’accueillir mes Paroles et de les mettre en pratique, car la foi doit être forte. Témoignez  de votre appartenance au Dieu trinitaire.  Je vous enveloppe de Ma bénédiction toute spéciale et maternelle, en ce premier vendredi du mois. Recevez mon chaste baiser sur votre front. Je vous aime, Amen. 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.