Les Dictées de l’Ange

Résultats de recherche d'images pour « Les Dictées de l'Ange parvis »Giuliana Buttini: Les Dictées de l’ange… gouttes d’harmonie

Nous allons bientôt vous présenter 10 messages de ces belles dictées de l’Ange.

Image associée

Après l’heureuse publication du livre de Giuliana Buttini: «Ma vie à Nazareth», — où la Vierge Marie redit à l’auteur (pour les hommes d’aujourd’hui et de demain) ce qu’elle avait témoigné aux évangélistes Matthieu, Luc et Jean et qui s’est perdu au fil des siècles — et après le magnifique accueil de cette révélation maternelle(1), voici que les Editions du Parvis publient un second livre de Giuliana Buttini: «Les Dictées de l’ange… gouttes d’harmonie»

Cette fois, c’est l’ange gardien d’Armando, Astralio, qui s’adresse à sa maman. Rappelons qu’Armando est son fils défunt, mort dans la fleur de l’âge, à vingt et un ans. Ce brusque départ avait plongé un certain temps Giuliana, à peine croyante, dans un désespoir indescriptible, d’autant plus qu’Armando était son fils unique, que toute la petite famille était très unie et qu’Armando vivait en entente parfaite avec sa maman. Elle écrit: «Nous étions très unis, non seulement comme mère et fils, mais aussi comme de grands amis, et nous nous comprenions toujours parfaitement, même sans parler. Et je comprends maintenant les paroles de Jésus, des saints et d’Armando: «L’Amour est plus fort que la mort, parce que l’Amour existe, la mort n’existe pas.»

Après une année de désespoir, Guiliana s’est rebellée contre Dieu, protestant que s’Il existait, il devait lui donner la preuve de l’existence d’Armando dans l’au-delà. Et Dieu, dans son immense miséricorde pour les mamans qui souffrent une telle épreuve… a répondu à son défi en donnant à Armando la permission de parler à son esprit. Armando est venu la consoler, mais elle croyait que c’était son subconscient qui lui parlait. Alors Armando lui annonça que Dieu lui enverrait d’autres esprits bienheureux, qui lui donneraient de grandes preuves sur l’existence de ceux qui, sur la terre, sont appelés les morts.

Giuliana avait peu de goût et d’imagination pour écrire. Quand elle écrivait, elle le ne le faisait que sous dictée, toujours en vitesse, le temps d’écrire, pour que les paroles ne lui échappent pas.

Voici comment Giuliana raconte la venue de l’ange:

«Un jour un ange est venu. Les anges ne parlent pas comme les saints; je les entends dans ma tête comme des «vibrations». Il nous a parlé de la vie dans le monde de l’Harmonie. C’est ainsi qu’il appelle le paradis). C’est l’ange gardien de mon fils Armando, il s’appelle Astralio. Mon ange «vibre» aussi dans ma tête; il se nomme Clarus…

Les «voix» viennent quand Dieu le permet et quand je les écoute, j’écris tout ce qu’elles dictent. J’écris très vite et sans faute. L’écriture n’est pas toujours la même. Certainement ces «voix» sont des moyens de transmettre la foi ou pour la faire grandir, car beaucoup de personnes sont transformées…(2)»

En lisant ces paroles dictées de l’ange, vous sentirez en vous une grande force et une grande paix. Les yeux de votre esprit s’ouvriront sur les réalités du monde invisible. Vous comprendrez tant de choses qui vous aiderons à marcher sans vous arrêter vers Celui qui vous aime.

Les messages de ce livre couvrent une période d’environ vingt-deux mois sans interruption entre 1976 et 1977. 

Christian Parmantier

Image associée

 

Qui était Giuliana Buttini? (1921-2003)

Née à Gênes, le 27 août 1921, Giuliana Buttini rejoint Turin en 1933 où elle fait des études dans une école allemande. En 1945, elle épouse Luigi Crescio et les époux vont s’établir à Lucques.

C’est là qu’en septembre 1946, va naître leur fils Armando qui leur sera enlevé, en pleine jeunesse, le 29 septembre 1967.

C’est ainsi que va débuter une nouvelle période pour les époux Crescio-Buttini. Giuliana a vécu une année terrible, qui correspond à ce qu’on pourrait appeler «la nuit obscure» avec de fortes tentations de désespoir et de révolte contre Dieu.

Cette dure épreuve va la préparer à la mission à laquelle elle sera destinée. Le 27 juillet 1972 ont débuté les messages de Jésus. Giuliana en est émue et ne comprend pas le sens de ce phénomène. Elle décide alors, avec son époux, de commencer une nouvelle vie.

Peu après, un fait se produit, que l’on pourrait appeler «invasion mystique».

La nuit de Noël 1972, -Jésus lui révèle sa mission: «Chaque créature a sa fonction, tu as celle-ci: laisser à Ma voix la première place.

Quant aux autres voix (les autres personnages qui communiqueront avec Giuliana), elles ont mission de témoigner de la foi […]

Ces paroles ne doivent pas tomber dans l’oubli, surtout après ton parcours terrestre. Tout cela sera nécessaire par la suite.

 

 

Notes:
(1) Seconde Edition.
(2) Cf SM 478/4.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.