Naju : Le chapelet : C’est une arme puissante contre laquelle le démon ne peut rien.

Message du 15 juillet 1987

Julia écrit dans son journal que la Vierge recommande la récitation fervente du chapelet qui répand un parfum de rose dans le monde entier… C’est une arme puissante contre laquelle le démon ne peut rien.

La Vierge dit : « Oh! ma fille! Je ne suis pas venue pour appeler les justices. C’est parce que les pécheurs sont sur le chemin de l’enfer que Je t’ai tirée des souffrances et de la mort en voulant te faire travailler avec Moi pour le salut des âmes; ne serait-ce que pour en sauver une seule.

C’est pourquoi mon Fils Jésus t’a sauvée.

Quand ton corps souffre, supporte tes souffrances pour ceux dont les âmes sont mourantes. Tu désaltéreras ma soif extrême par tes sacrifices et tes pénitences offerts pour ceux qui ne reconnaissent pas, comme toi, que Je subis maintenant d’innombrables souffrances, pareilles à celles que J’ai subies sur le Calvaire pour mon Fils.

Ne te soucie par trop de tes fautes involontaires de tous les jours.

Compte sur Moi sans te fâcher de dépit ou t’excuser. Cela t’aidera à devenir humble. Je sauverai autant de pécheurs que tu Me le demandes, par tes sacrifices, tes réparations et tes pénitences. Tu Me combles de joie quand tu subis dans ton coeur des souffrances pour des choses minimes et que tu commences à avoir les mêmes sentiments que Moi. Que la paix soit avec toi. Au revoir. »

Résultat de recherche d'images pour "FRISE FLEURS MYRIAMIR"

Message du 11 décembre 1987

Julia communique ce message au Père Spies par lettre personnelle.

 La Vierge dit: « Julia, Julia! Ma fille bien-aimée! Petite âme! Ne cherche pas des satisfactions. Renonce à toi-même et viens à Moi. Je travaillerai avec toi qui te prends pour un être misérable et indigne. Défie-toi de ton vain amour-propre. De quoi es-tu si inquiète, toi qui dois faire des aumônes à une Mendiante Céleste? Pourquoi contraries-tu mon Coeur de Mère du Ciel puisque Je t’ai dit que Je t’aime dans tes faiblesses?

Regarde-Moi. Je verse des larmes de joie. J’ai appelé mes prêtres bien-aimés parce que tu t’es sacrifiée pour t’offrir en victime. Les prêtres appelés n’ont pas pu venir tous, mais J’ai béni mes enfants par mes prêtres choisis et Je rassemble sous mon manteau tous mes enfants réunis ici pour qu’ils deviennent des apôtres de mon Coeur.

 Et puis, ma fille! As-tu vu? Mes prêtres bien-aimés, c’est Moi qui les ai appelés; J’en même appelé un d’un pays lointain (l’Abbé René Laurentin). C’est Moi qui ai fixé la date. C’est Moi qui ai changé la date pour que lui aussi témoigne de Moi. Lui, il parlera au Pape. C’est mon cher fils tout petit, tout simple à l’âme belle.

(Père Raymond Spies a demandé 2 fois au Père René Laurentin se rendre du 7 Décembre 1987, en Corée du Sud afin qu’il puisse arriver à Naju le 8 Décembre 1987, la fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie. mais c’était impossible. Parce que le Père René Laurentin a eu la conférence occupé et le plan de voyage, il pourrait arriver à Séoul le 8 Décembre au plus tôt. L’aéroport international de Gimpo est près de Séoul et Naju est à environ 200 miles au sud de Séoul. soudainement, de nombreux horaires d’avions en Asie ont changé in extremis et le Père René Laurentin a été en mesure d’arriver à Séoul le 7 Décembre et le lendemain il a pu visiter à Naju. Sa Parole de Notre-Dame de Naju concerne cette affaire.)

 
Père René Laurentin, Docteur en théologie spirituelle de la France (Il prie devant la statut de la Vierge de Naju qui pleure dans la Chapelle, le 8 Décembre 1987, la fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie)

Il est urgent de mettre mes Messages en pratique, les gens ne prient pas assez. Si on obtient vite l’approbation de l’évêque, un grand nombre de mes enfants qui sont sur le chemin de l’enfer pourront changer de direction. Et ce sera un chemin vers la paix mondiale. C’est dire que les prières des enfants bénis de Corée monteront bien vite jusqu’au trône de Dieu.

Je rassemble beaucoup de mes enfants sous mon manteau, mais ils se dispersent pourtant souvent. Aide-Moi,

Je les éclaire de la lumière de mon Coeur Sacré pour les prêtres qui viennent à Moi qui pleure. Ils recevront de plus en plus mon Amour brûlant encore plus. Au revoir.”

Résultat de recherche d'images pour "FRISE FLEURS MYRIAMIR"

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.