Sulema : Allez au sacrement du pardon, participez à la sainte eucharistie et priez pour la conversion des pécheurs

Marie, reine de la paix 

26 février 2012

Image associée

Allez au sacrement du pardon, participer à la sainte eucharistie et priez pour la conversion des pécheurs 

En ce temps de carême, préparez-vous au combat spirituel par vos privations.  Signe-toi et écris, ma fille, couverte du  précieux sang de Mon fils, Jésus Christ le Seigneur.

Qu’on n’offense pas davantage le Seigneur car Il est déjà trop offensé. Mes enfants, offrez à Dieu tout ce que vous pourrez : un sacrifice, un acte de réparation pour les péchés par lesquels Il est offensé.  Vous, mes enfants de lumière, demandez à l’Esprit Saint d’ouvrir votre coeur pour vous préparer  à vivre ce temps du Carême en état de grâce. Allez au Sacrement du pardon pour recevoir la force  de vaincre tout esprit du mal, toute tentation.

Par la sainte Eucharistie, votre amour de Dieu grandira et, par cet amour, vous ne ferez plus de mal  et vivrez les commandements  avec une grande joie .

Priez, priez, priez, pour la conversion des pécheurs pour leur retour à la grâce. Il y a beaucoup d’âmes qui vont en enfer parce qu’il n’y a personne qui prie  et se sacrifie pour elles. Soyez de bons samaritains pour vos frères et vos soeurs qui sont dans le besoin ; offrez-leur l’aumône de vos prières, de vos sacrifices, de vos actes de réparation, de votre amour. Souvenez-vous : c’est la miséricorde que Dieu désire et non le sacrifice fait sans amour.

Ce que Jésus vous demande, c’est de renoncer aux mauvaises habitudes, à tout ce qui ne vient pas de Dieu, à tout ce qui s’oppose à Dieu. il est venu appeler les pécheurs pour qu’ils se convertissent, qu’ils reviennent dans le droit chemin qui les conduit  dans les bras du Père en suivant Sa Parole, Son Fils unique en qui Il a mis tout Son amour.

Oui, mes enfants, convertissez-vous, cherchez le bien, renoncez au mal, écoutez le cri de mon coeur immaculé : Cessez d’offenser Dieu, Il est déjà trop offensé…. trop offensé.  Passez à l’action avant qu’il ne soit trop tard, c’est votre âme qui est en grand danger, ce n’est pas votre corps.

Merci de recevoir le cri de mon Coeur. Soyez bénis au nom du Père, au nom du Fils et au nom du Saint Esprit. Amen, Alléluia !

***

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.