Manduria : l’histoire des apparitions

L’histoire des apparitions

Debora

A Manduria, petite citées des Pouilles, le «talon» de l’Italie, une jeune fille, Debora, vit une expérience mystique remarquable. D’une vie qui se déroulait entre études et discothèques, elle est passée à une vie de souffrances physiques et morales, totalement consacrée au Seigneur pour le salut du clergé et des religieux. Le 23 octobre 1992, la Vierge lui apparaît la première fois dans sa maison et se présente comme Avocate et Médiatrice de toute grâce. Elle lui enseigne le chapelet.
Au début, ces apparitions sont journalières. S’y adjoignent les visions de Jésus, «Roi de la Révélation», qui la catéchise. Le Seigneur confirme Sa Présence par des lacrymations d’images sacrées et des signes de sang sur les murs.

Quelques mois plus tard, la Vierge Marie choisit comme lieu de ses apparitions l’église de la paroisse et d’autres lieux de culte, d’où Debora sera successivement chassée, malgré les signes de la Passion, visibles sur son corps, s’étant offerte comme victime à Jésus Eucharistique, Amour non aimé.

Résultats de recherche d'images pour « APPARITION EN MANDURIA HUILE DE L'OLIVIER BENI »

Le 17 mai 1993, Notre-Dame apparaît pour la première fois dans un jardin d’oliviers qu’Elle nomme «Céleste Verdure» ou «Gethsémani Saint», lieu qu’Elle choisit pour les apparitions publiques que Debora aura le 23 de chaque mois, sauf pendant 10 mois en 1994 quand, par obéissance à l’évêque, elle est contrainte de se rendre d’un lieu à un autre, accueillie par des personnes compatissantes. Où qu’elle soit, les lacrymations et les effusions d’huile la suivent sur les statues et les images sacrées comme caractéristique de sa mission, ainsi qu’une persécution impitoyable.

Debora a une vie d’intériorité avec Jésus et Marie, qui viennent parfois accompagnés de saints et d’anges, en particulier saint François d’Assise, le bienheureux Padre Pio, l’archange Michel, l’archange Uriel et son ange gardien, Fidemile. Jésus lui a demandé de rendre public leurs entretiens publiés sous le titre «La sagesse révélée du Dieu vivant».

Résultats de recherche d'images pour « APPARITIONS MANDURIA »

Les signes ont été et demeurent exceptionnellement nombreux, non seulement sur les statues et les images, dans le ciel, le soleil, la lune, mais aussi sur la personne de Debora, et sur des mouchoirs qui ont été utilisés pour essuyer le sang de ses blessures, pendant les moments où elle partage les souffrances du Christ. De nombreuses guérisons physiques et spirituelles sont survenues à «Céleste Verdure» où on utilise l’Huile Bénite, émanant de la statue de Notre-Dame, en suivant les indications du Ciel.

Les titres de la Vierge Marie et de Jésus

A Manduria, Marie se présente avec les titres glorieux de « Vierge de l’Eucharistie, Mère de l’Olivier Béni, Source d’Huile Sainte de l’Onction pérenne » et apparaît avec l’Hostie rayonnante au centre de Sa poitrine, la main gauche placée dessous comme une patène, dans un sens de réparation et trois doigts de la main droite levés en signe trinitaire, pour bénir et nous indiquer le Rosaire.

Image associée

“…Je suis la Vierge de l’Eucharistie… » Avec ce titre, Notre-Dame confirme Sa virginité, tant discutée dans ce temps, et se présente comme la Mère de l’Eglise (ainsi nommé par Pape Paul VI) portant au centre de Sa poitrine, à la place du coeur, l’Eucharistie: la Mère unie au Fils pour le salut de l’humanité, la Co-rédemptrice. Marie souligne ici Son rôle important de Médiatrice Universelle. Autre élément extraordinaire: Elle porte les armoiries du Pape sur Sa robe blanche sans ceinture, pour mettre en évidence Sa prédilection pour le Vicaire du Christ sur la terre, tout uni à Lui.

« …Je suis la Mère de l’Olivier Béni… » L’olivier de l’apologue d’ Abimelec (Jg 9) est considéré comme un arbre sacre et consacré aux usages surnaturels: son huile brûlait devant Dieu, c’était une partie prépondérante de la dîme et dans les sacrifices. L’olivier donne de l’huile qu’ on utilise pour faire le saint baume destiné â l’onction de l’autel, des prêtes et des rois, et descend avec des propriétés thérapeutiques dans les âmes ou sur les corps malades! L’olivier est le symbole de la paix Dans cette révélation Jésus définit l’olivier comme:

Résultats de recherche d'images pour « APPARITIONS MANDURIA »

« …L’Arbre de la Vie qui me représente… » La première Alliance avec Dieu, après le déluge universel, a été ratifiée par la colombe portant le rameau d’olivier dans son bec. La seconde Alliance a été ratifiée par l’Incarnation, la Passion , la Mort et la Résurrection de « l’Olivier Béni » (Jésus) et par la Co-rédemption de la Pure Colombe, Marie ,

« Glorieuse Olive ». Notre Mère se présente avec ce titre
significatif pour nous porter par Elle à la communion parfaite avec Dieu en Jésus Christ, Olivier Béni et Pacifique.

« …Je suis la Source d’Huile Sainte de l’Onction Pérenne… »

Résultats de recherche d'images pour « APPARITIONS MANDURIA »

L’explication de ce titre nous vient directement des Révélations.
Jésus: «…La dévotion à Ma Sainte Mère qui l’exalte comme Source de l’Huile Sainte de l’Onction pérenne, est un joyau que Je Lui ai donné et Je désire qu’Elle soit répandue en consolation de ses larmes…» (17/1/98)

Marie est la Source de l’Huile, qui nous confirme comme chrétiens.

L’Oint par excellence est son Fils Jésus Christ; et par conséquent, nous le sommes aussi. Marie veut nous confirmer, afin que dans cette grande confusion spirituelle nous puissions échapper au diable et retrouver le chemin de « la vrai Vie en Dieu ».

Résultats de recherche d'images pour « APPARITIONS MANDURIA »

Marie: «…Je vous oins avec l’Huile qui descend du Temple de Dieu…» (23.2.1998).

Jésus, Roi de la Révélation, mystique et eucharistique, Amour non aimé.

Ce sont les titres que Jésus s’ est choisis pour cette révélation «dernière et conclusive» de la fin des temps du mal. Jésus est la Parole du Père qui nous régénère sans cesse. Il s’est fait «Don Eucharistique» par excès d’Amour, Pain de Vie. Aujourd’hui Il est de moins en moins honoré et de plus en plus outragé et abandonné dans les tabernacles des églises.

 

Résultats de recherche d'images pour « APPARITIONE EN MANDURIA »

Mission de Debora: «Abeille messagère» de Dieu

On sait que dans le nom Dieu nous communique notre mission et Debora en hébreux signifie «abeille messagère».

Le «grand navire de la réparation» lui a été confié et elle a fondé le Mouvement d’Amour des servants adorateurs de Jésus, cache dans le Voile mystique Eucharistique, forme de familles entières. La Vierge a apporté plusieurs fois la Communion à Debora, la rendant visible, et Elle a voulu qu’une Hostie soit gardée pour l’Adoration Eucharistique qui se fait habituellement le jeudi et le samedi, et aussi quand Notre-Dame le demande, pour expier les outrages commis par des prêtres, mais aussi par beaucoup de laïcs. Cette œuvre, que Jésus définit «…L’Œuvre du Cœur de l’Immaculé…» demande aux participants de se donner totalement pour réparer les offenses faites au Saint Sacrement et d’agir sagement afin qu’Il reprenne sa place centrale dans le cœur de l’humanité.

Jésus: «…Je t’ai envoyée pour élever et pour exalter la Piété Eucharistique sur le œur du monde…» (Mess. 27.05.1999).

Il se fait beaucoup de prières et de pénitence: procession pénitentielle, «Chemin de croix marial» à genoux sur les pierres râpeuses, jeûne de viande le vendredi et pendant tout le carême, abstinence du tabac, de la T.V…

Les servantes sont appelées a vivre l’offrande à l’Amour, dans l’immolation à Jésus, revivant les moments atroces de son Agonie.

Voilà pourquoi la Vierge a rebaptisé cet endroit «Gethsémani Saint».

 

Les quatre dévotions

La première dévotion est de vivre l’Eucharistie.

Cette Révélation est très précise et riche de contenus sur la Présence vivante de Jésus dans le Très Saint Sacrement, Coeur de l’Eglise Catholique. Elle est définie par le Christ comme « l’hymne Eucharistique à Son Eglise ». Jésus demande avec urgence de retourner à la Tradition, en Le recevant de la main du prêtre, après une bonne confession, avec l’attitude juste: dans la bouche, à genoux ou au moins après une génuflexion, et les mains jointes. Il est écrit dans l’épitre aux Philippiens (2,10): « …Dieu Lui a donné le Nom au-dessus de tout nom, afin qu’ au Nom de Jésus, tous genoux fléchissent au ciel, sur terre . » En Mathieu (10,32-33): « Qui Me reconnaîtra devant les hommes, Je le reconnaîtrai devant Mon Père… »

C’est pourquoi la Vierge se définit comme « … Mère de Jésus-Eucharistie, Amour profané … » , et Elle explique pourquoi Elle considère que cette apparition est la plus grande: « …Ses contenus en font la manifestation la plus profond, celle qui assainira la plaie de l’irrévérence envers l’Eucharistie … »

Résultats de recherche d'images pour « APPARITIONE EN MANDURIA »Voilà le « talon de Marie » qui abrège la Tribulation grâce a la grande réparation eucharistique, accomplie par ces âmes hosties qui désirent consoler Jésus par l’offrande d’elles-mêmes.

Jésus: « …Je veux que vous compreniez que toutes les âmes de bonne volonté, soit voisines soit lointaines pourront
appartenir à ce Mouvement… » (Mess. 5-6.6.1997).

Cette apparition, haie de Satan et ses militants, prépare le triomphe des deux Coeurs Sacrées!

Dévotion aux larmes de sang et d’huile de la Vierge Marie

La Vierge a voulu cette dévotion particulière qu’il est urgent de diffuser, parce que grâce à elle, le Christ sauvera le monde entier et toute 1’Eglise de la grande décadence spirituelle.

Dévotion à la plaie provoquée par le coup de bâton du soldat romain au Saint Visage de Jésus.

La Vierge recommande à Debora cette dévotion et Jésus promet la libération des tourments à celui qui se rappellera, tout particulièrement, de ce douloureux coup de bâton que le soldat romain Lui infligea sur la joue. (II n’y a pas une prière particulière, donc il s’agit d’un recueillement intérieur de quelques instants dans la journée, en faisant mémoire de cette souffrance).

Résultats de recherche d'images pour « APPARITION EN MANDURIA HUILE DE L'OLIVIER BENI »

Dévotion a l’Huile Bénie émanant de la statue de Debora.

(A commander aux Editions du Parvis en Suisse : 00.41.26.915.93.93)

Jésus: « …L’Huile, la Sainte Huile, c ‘est l’essence que Ma Mère continue de préparer pour donner à ceux qui souffrent aujourd’hui, plus encore qu’au temps où Elle-même, avec Ses mains très pures, préparait l’onguent adoucissant que mes disciples auraient dû utiliser pour soigner l’homme et ses plaies. Moi-même Je leur ai commandé de faire des onctions, afin que le peuple n’ait pas l’audace de les attaquer dans leur pauvre identité de pécheurs mais qu’en regardant l’élément de l’Huile ils aient le privilège et la docilité de croire. Non, ce n’est pas l’Huile qui guérissait, pas plus hier qu’aujourd’hui! Dieu était et est le médecin qui offre la solution! L’Huile était l’instrument et elle le sera encore pour toi, ma fille et mon disciple. Donc, va et enseigne à mes prêtres à oindre et à expérimenter la beauté de l’appartenance a Dieu par le biais de la sainte Onction qui donne la force à la triple mission de chaque homme: mission royale, mission sacerdotale, celle des laïcs et celle des prêtres, et mission prophétique… » (22/6/1998)

Jésus: « …Parcours le monde pour offrir l’onguent qui jaillit du Coeur Immaculé et blessé de Marie à cause de la dégénérescence de cette progéniture inconsciente. Oh, l’Huile pure de la Confirmation, l’Huile Sainte de la Consécration, l’Huile réparatrice dans les assauts infernaux, l’Huile, source de larmes qui conduit à la conversion! S’ils savaient, tes frères, quel don Je leur ai proposé en faisant de l’Huile la dévotion pérenne qui vous conduira dans le lieu que Je vous ai moi-même préparé en ressuscitant et en montant aux cieux de mon Père et de l’Esprit Consolateur! ! !

Si un temps Ma Mère vous a donné des sources d’eau, c’était pour vous faire redécouvrir votre mission de baptise, de rêne a la grâce. Aujourd’hui, Elle vous envoie l’Huile comme découverte de la puissance du Saint Esprit dans toutes vos justes actions. L’Huile vous confirmera dans le feu ardent de la grâce de l’Esprit et vous rendra témoins de la nouvelle évangélisation. . » (16.7.1998).

(Pour l’ usage de l’Huile bénite, voir l’image de piète et les textes de la « Sagesse révélée de Dieu Vivant »)

Image associée

L’image de la Vierge de l’Eucharistie et les statues qui La représentent

La réalisation de cette image a été inspirée par la Vierge, afin qu’Elle puisse toucher les coeurs qui l’auront regardée.

De fait, dans des messages à Debora, Notre-Dame dit: « …Quiconque regardera l’Eucharistie que Je porte en Mon Bein, il sera à l’instant envahit de Paix et recevra des dons très élevés… » (Mess. 23.01.1998)
Jésus: « …Je commande qu’on modèle statues et images par milliers et qu’elles soient répandues comme la semence que le vent transporte: Que son Image soit élevée par monts et par vaux, parmi des arbres ombrageux…

Editions du Parvis

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.