Dialogue entre Marie, Jésus et Sulema

Résultats de recherche d'images pour « sulema l'illumination des consciences »
Marie : Paix à toi, ma fille. Pourquoi ce chagrin, ce malaise que tu portes dans ton petit coeur ? Pourquoi ? Tu ne veux pas continuer à écrire ?

Ne sais-tu pas, mon enfant, que c’est à cause de ta nullité que tu as été choisie ? Sans rien comprendre, tu as dit oui, tu as prononcé ton fiat sans savoir où cela t’amènera, tu as sauté dans les bras de mon divin Fils dans un abandon total.

Ouvre le livre des 24 heures de la Passion du Christ (éd. Résiac, 1999) et regarde ce que tu vas y trouver.

Sulema : J’ai ouvert le livre et j’ai lu en fin de page 5 que Luisa Piccarreta n’a fait que sa première année de scolarité ; que ses écrits étaient bourrés de fautes bien que les termes appropriés étaient en parfaite correspondance avec ses révélations inspirées par Notre- Seigneur.

Marie : Elle est une grande sainte et pourtant ses écrits ont touché seulement un certain nombre d’enfants. On ne veut pas accueillir ses miels ruisselants. Regarde autour de toi, on suscite d’un peu partout des porte-paroles pour aller rejoindre différents groupes d’enfants, car vous ne pouvez pas plaire à tous les coeurs.

Ma fille, on essaiera de trouver des failles, on disséquera les dons de prophéties et de voyance qui sont déposés en toi, laisse-les faire, garde ta paix et n’oublie jamais que tu es sous notre protection.

Voici venir mon Fils : Jésus : Et c’est pour cela qu’il y a tant de messagers, car chacun d’eux est destiné à aller rejoindre un groupe de per -sonnes. Regarde-Moi, Je n’étais pas accepté par tout le peuple ; seuls les petits, les humbles m’ont accueilli, moi, Jésus, le Fils de Dieu, la Parole de Dieu.

Pourquoi croire qu’un messager peut aller toucher tous les coeurs ?

Non, mes enfants, vous devez me suivre. Moi qui suis pourtant la Tête de l’Église, j’ai aussi été rejeté, méprisé et on me traitait de blasphémateur alors que je prêchais la vérité.

Regarde quand j’ai choisis les douze, je n’ai pas choisi des docteurs de la loi, ni des scribes ; J’ai choisi des pêcheurs,des collecteurs d’impôts, ceux qui n’étaient rien aux yeux du monde et par ma grâce, ils sont devenus les Apôtres, ceux qui jugeront les douze tribus d’Israël.

Je t’ai choisie comme tu es, par ta nullité, la grâce passe. Par toi, j’irai rejoindre les coeurs endurcis ; par toi, je ferai de grandes choses ! Je t’ai choisie parce que je n’ai pas trouvé une autre plus petite que toi. Tu as su t’oublier toi-même en renonçant à tout pour moi ; tu aimes rester cachée dans les bras de ma Très Sainte Mère car sans Moi tu n’es rien.

Oui, je suis tout en toi. Aurais-tu peur de me suivre tous les jours ?

Sulema : Non, mon Seigneur et mon Dieu.

Jésus : Les critiques, vous les aurez toujours. Lisez les Évangiles pour mieux me comprendre. Chose certaine, mon petit coeur d’amour, si tu étais quelqu’un qui maîtrise bien la langue française, je ne t’aurais pas choisie. Alors, reste en paix, continue d’écrire, car ce que tu as écrit jusqu’à aujourd’hui n’est rien à comparer à ce que tu écriras. Reste dans les bras de ma Mère, fais tout ce qu’elle te dira, car rien ne saura arrêter cette oeuvre que le Père a confiée à sa fille bien-aimée, Marie, Mère de Dieu. Vous serez étonnés de tout ce que je ferai et ce que je suis en train de faire par ce volume.

Continue à écrire, nous devons rattraper le temps perdu.

Le Père respecte votre liberté et votre volonté. C’est à vous de faire le bon choix. Moi, j’ai fait mon choix. Un peu partout dans le monde j’ai choisi mes prophètes, mes messagers, mes porte-paroles et pour cette oeuvre, c’est vous que j’ai choisis de toute éternité pour être auprès de mon instrument. Merci à vous tous mes collaborateurs que j’aime tant.

Merci de votre désir de la protéger et de la soutenir. Tout ce que vous faites pour elle, c’est à Moi que vous le faites. Je vous enveloppe de ma bénédiction toute spéciale, je dépose sur chacun de vos fronts, Mon baiser de Paix.

Au nom du Père, au nom du Fils et au nom du Saint-Esprit. Amen

Volume 1

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.