L’Ange Clarus nous parle du Paradis

30 mai 1985

Résultats de recherche d'images pour « heaven paradise »Dès l’instant où se ferment les yeux de ton corps, si tu as été juste, bonne et encore, encore jusqu’à être sainte, voici que s’ouvrent les yeux spirituels.

Alors on vit ! Pour ne pas craindre la mort, il vous suffit d’être bons, justes et encore, encore saints durant la vie terrestre. Est-ce simple ? Chacun selon sa manière d’être, sa volonté, son caractère…

Beaucoup disent aimer Dieu, mais comment l’aiment-ils ? En lui parlant, le priant, lui demandant… Dieu désire l’entretien qui est prière, pensée tournée vers Lui. Il demande l’amour réciproque.

Image associée

Aussi convient-il de ne pas juger, d’avoir de la patience, d’être compréhensif, de supporter, d’aider, de donner à son prochain. Simple, non ? Chacun selon sa manière d’être… Voilà le seul chemin qu’il faut parcourir pour atteindre l’infini.

Image associéeDans l’infini, tous s’aiment, mais pour arriver à cet amour, il faut s’exercer sur terre. Vous avez une vague idée de l’infinie, de l’éternité… L’éternité est vie intense, qui se déroule et ne passe pas. Vous serez vous-mêmes avec votre manière d’être meilleurs, vos souvenirs et l’amour pour tous et pour ceux que vous avez aimés le plus sur terre. C’est avec eux que vous vivez dans le non-temps, dans la vie qui se déroule et ne passe pas. Vous serez vous-mêmes avec votre manière d’être meilleurs, vos souvenirs et l’amour pour tous et pour ceux que vous aimez aimés le plus sur terre. C’est avec eux que vous vivez dans le non-temps, dans la vie qui se déroule et ne passe pas. Cela est aussi simple.

Image associée

 

Je vous ai déjà beaucoup parlé des fleurs, des eaux, de la musique, des près très verts et des maisons où vous rêviez d’habiter avec vos bien-aimés. Le bonheur de vous retrouver ! Vous rirez et pleurerez de joie ! Dans l’infini il y a des larmes de joie. Parfois sur  terre aussi, mais les larmes de joie sont plutôt rares.

Image associéeJe ne suis pas compliqué ; nous sommes simples, purs esprits avec le sourire sur le visage que vous avez imaginé pour nous. Comment pourriez-vous nous voir et seulement penser à nous, si nous n’avions pas de visage ? Dans l’infini on peut faire beaucoup de très belles choses, ainsi tout ce que vous auriez voulu réaliser et que vous n’avez pu faire.

La vie sera rêve réel et vous pourrez rêver sur les nuages de ce que vous trouverez à votre réveil. La sur-matière spirituelle est telle que chacun peut faire ce qui lui plaît, même dormir et faire ce rêve pour le retrouver réel au réveil. Cela vous semble étrange ? Peu importe, c’est vrai !

Image associéeJésus vous veut justes, purs et sincères.  Sincères ! Sincères ! Y a t’il quelqu’un qui n’a jamais menti ? Pas même un petit mensonge inoffensif ? Jésus vous veut loyaux et non peureux. Que son jugement soit important pour vous, le seul qui compte. Ce téléphone qui donne dérange nos paroles silencieuses.

Nous parlons en silence et nous nous amusons. Nous sommes fleurs, papillons, arbres, nous sommes dans l’imaginaire et pourtant dans le réel, un ange et une femme.  Avec nous il y a un jeune homme. Les mystères sont très beaux. Notre silence-parole est un don de Dieu. Quand les autres l’écoutent, s’ils ont la foi, ils comprennent que c’est du silence-parole, don de Dieu, miracle.

Image associée

Mon imagination n’est pas comme la vôtre. Je vole par la pensée, la pensée vole avec moi, Je vis, vibrant et parlant dans le silence  de ton âme claire. Clarté ne veut pas dire perfection, mais la clarté est belle et en elle brille la lumière.

Il faut porter la lumière dans l’obscurité, là où manquent la sincérité, la loyauté, où il n’y a pas d’amour.

Image associéeJe me tiens dans l’air, me jette sur les nuages, me nourris d’espace non-espace, je m’illumine de lumière d’or. Oui, de lumière ! Si ce n’était de la lumière, je ne pourrais vous éclairer. (Les anges aussi disent parfois des évidences… nous aussi sommes des créatures…) Je vis, je ne chante pas, car tu ne chantes pas et tu ne m’y as pas habitué. Quand tu dors, je suis éveillé, car je suis pur esprit, mais je ferme les yeux du visage que tu m’as donné pour dormir avec toi… Ainsi, j’entre dans ton rêve et je te fais voler.

L'ange Clarus

L’ange Clarus nous raconte le paradis

 224 pages – 14,5×21 cm – mars 2017
Article n° F1381 – poids 330 g
Editions du Parvis – ISBN 9782880224110
19.00 €

6 mars 1985

Pour commander : 00.41.26.915.93.93

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.