Conférence sur les apparitions à Manduria

 

Voici le PDF de la conférences sur les apparitions à Manduria.

Cliquez sur ce lien : manduria

(Avec la permission de l’auteur de la conférence)

En 2008, une conférence sur les apparitions à Manduria en Italie a été donnée par une personne qui n’est pas Déborah.

Très chers amis, je souhaite aujourd’hui vous parler un peu des merveilles que Marie, la vierge de l’Eucharistie et Jésus, roi de la révélation ont fait à Manduria, en Italie et comme le dit la vierge, dans ce lieu se déroule la dernière des grandes apparitions publiques, c’est-à-dire destinées au monde entier et où tous sont invités à venir pour la remercier et la louer.

Résultat de recherche d'images pour "conférence de déborah de manduria"La sainte vierge se manifeste à Débora, en visions et en locutions intérieures (c’est-à-dire par le cœur et par l’oreille) ou par le sens (elle la voit, l’entend, peut la toucher, ressent le parfum de sa présence) dans les moments d’extase.

Dans l’expérience de Débora, Jésus intervient à la première place comme Maître et époux mystique, comme crucifié, comme Prêtre éternel, Victime eucharistique, Roi de la Révélation.

Résultat de recherche d'images pour "conférence de déborah de manduria"A Débora, le Seigneur demande de cheminer dans la voie de la perfection par des renoncements de tous genres, patience envers le prochain, humiliations, souffrance morale et physique et en participant avec lui à Sa Passion pour le salut des âmes, dans une acceptation absolue et inconditionnelle de la Volonté divine, en l’éprouvant comme l’or que l’on passe au creuset.

Les anges du paradis, des archanges à son ange gardien, se montrent proches et collaborent aux desseins de Dieu sur cette jeune fille, véritable martyr dans la fidélité à sa mission selon l’avis d’un grand nombre de prêtres qui la connaissent de près.

Quand aux saints, c’est à qui l’aidera le plus, quand Dieu le permet, pour encourager et défendre leur petite sœur. Parmi ses nombreux protecteurs citons saint François d’Assise et Sainte Claire, sainte Jeanne d’Arc et sainte Thérèse, saint Joseph, Saint Padre Pio et les âmes du purgatoire qui l’aident volontiers en échange de souffrances que Débora offre pour elles, en priant et en accomplissant journellement de petites actions méritoires.

Satan entre dans la vie de Débora d’une manière perverse et même impressionnante, mais pour la torturer, physiquement en la rouant de coups, et plus encore, spirituellement à cause du trop grand nombre d’âmes qu’elle lui arrache pour les ramener à Dieu.

Ainsi, les interventions de Satan constituent une preuve en faveur de l’authenticité de la mission de Débora.

Résultat de recherche d'images pour "conférence de déborah de manduria"

A Manduria, nous rencontrons la Vierge de l’Eucharistie, la Vierge priante, la Vierge pénitente, et la Mère de l’église.

En regardant longuement et avec amour la superbe statue de la Vierge de l’Eucharistie, dans la chapelle édifiée sur le terrain de céleste verdure, combien on apprend de Celle qui, par l’opération du St Esprit, a donné le Corps et le Sang au Fils de Dieu, devenu en elle notre frère puis notre nourriture.

La Vierge Mère nous invite à une adoration respectueuse et prolongée de Jésus eucharistique.
Elle nous recommande de Le recevoir toujours dans la grâce de Dieu, après une pieuse préparation et avec des attitudes qui expriment notre foi dans le Dieu infiniment grand, même s’il s’humilie volontairement en se présentant sous de modestes apparences.

Vivre la sainte Messe, pour le prêtre et pour les fidèles, physiquement ou moralement présents, c’est la chose la plus sublime que l’homme puisse accomplir pour la gloire de Dieu et pour le plus grand bien de toutes les personnes de la terre et des âmes du purgatoire.

A Manduria, nous voyons non seulement la Vierge qui tient la divine Eucharistie toute rayonnante sur sa poitrine, mais elle tient aussi, entre les doigts de sa main droite, le chapelet.

Image associéeElle n’hésite pas à affirmer qu’après la Messe et les sacrements, le chapelet, récité avec calme et amour, et la prière la plus agréable à la Sainte Trinité ; c’est un signe, c’est-à-dire un moyen puissant de salut, c’est l’arme pour vaincre le Malin, c’est une chaîne humble et solide qui nous unit à Dieu et crée l’union, spécialement dans la famille.

La Madone répète souvent à Débora qu’il importe d’avoir des moments de silence, d’écoute intérieure, en filial abandon entre les bras du Père et de la Mère du ciel. Il faut vivre la consécration aux Cœurs unis de Jésus et de Marie, sans séparer prière et travail. Il faut prier sans cesse.

La sainte vierge recommande aussi le chemin de croix qui, dans la Céleste verdure, s’appelle « la voie douloureuse mariale». On peut le faire seul ou en groupe, accompagné de chants et de prières.
La méditation est essentielle à notre intime participation aux souffrances endurées par Celui qui, par amour pour nous, a été condamné et crucifié.

Résultat de recherche d'images pour "conférence de déborah de manduria"

La Madone est aussi l’immaculée. Il n’y a donc rien pour quoi elle doive demander pardon à Dieu et faire pénitence. Mais elle est aussi la Mère des douleurs et la Co-rédemptrice, qui fait toujours un seul cœur avec son Fils, lequel a pris sur lui la souffrance et le péché du monde.
C’est pourquoi, tous deux nous invitent d’une manière pressante à la pénitence.

Alors il faut se repentir et se reconnaître pécheurs, pauvres, ayant un besoin continuel de pardon et de secours dans les plus petites choses. Cette disposition d’esprit se traduit par la suite en gestes de pénitence.

En faisant allusion à la communion, la Madone recommande aussi de s’approcher avec humilité et reconnaissance du sacrement de la confession.

Il existe également d’autres actes et prières liturgiques, par exemple au début de la messe, dans lesquels nous exprimons notre repentir, à condition que ce ne soient pas seulement des mots.

Résultat de recherche d'images pour "conférence de déborah de manduria"
Chacun connaît une infinité de moyens de mortifier orgueil, vanité, avarice et avidité des sens.
Même des choses et actions en soi non répréhensibles peuvent être nuisibles, moralement et physiquement, si on en abuse. Pensons à l’excès du tabac, de l’alcool, du café, sans descendre dans le gouffre de la drogue et des moyens les plus répandus de mort lente.

La vierge Marie lance une invitation à pratiquer un peu la pénitence, saine et sainte, dans l’usage de la sexualité.

Ici, l’invitation à la modération, jusqu’au renoncement périodique dans certains cas, et à la noblesse humaine et chrétienne de ces manifestations amoureuses, s’adresse aux époux légitimes et désireux de bien diriger leur famille.

Pour tout ce qui est péché (homosexualité, onanisme, adultère, luxure sous toutes les formes du désir, lectures déplacées, spectacles obscènes, etc.., il ne peut pas être question ici de s’abstenir puisqu’il y a obligation de conscience de couper ces habitudes et de s’en corriger radicalement.

A Manduria, la Sainte Vierge suggère une pénitence par amour. Par exemple, renoncer à quelques heures de sommeil pour faire des veillées de prière, à la Céleste Verdure ou chez soi ;
Parcourir le chemin de Croix en participant intérieurement à la Passion de Jésus, soit seul soit en groupe…

En signe de pénitence, le Chemin de Croix marial, pavé de pierres brutes, où la Madone elle-même a posé les pieds, se parcourt à genoux ou, au moins, pieds nus.

Résultat de recherche d'images pour "conférence de déborah de manduria"La vierge de l’Eucharistie, c’est-à-dire du sacrement de l’unité, veut nous obtenir, par-dessus tout dans la famille, une unité sincère et agissante. Pour cela, elle encourage la fondation de « foyers familiaux » dans lesquels chaque soir parents, enfants, proches ou amis se réunissent à la maison pour méditer le rosaire, ou à la paroisse pour l’adoration à Jésus dans le Saint Sacrement qui est tellement abandonné !

La Madone demande d’une manière répétée que l’on se considère comme des membres vivants et coresponsables de la grande famille qu’est l’Eglise. Soyons donc unis, sans juger individuellement les prêtres, les évêques, la paroisse, le diocèse.

A Manduria, on trouve une abondance d’huile recueillie. La sainte vierge aime être invoquée comme la Mère de l’olivier béni (Jésus Roi de la Paix) et Source de l’Huile sainte de l’Onction pérenne !

Cette huile, souvent parfumée, est un don de Jésus, qui la fait suinter du visage ou du manteau de la statue de sa sainte Mère.

Huile sainte de Manduria

Huile sainte de Manduria

Flacon de 15 ml
Article n° FOP52 – poids 60 g
6.00 €

Disponible

(Pour se procurer cette huile, contactez les éditions du Parvis en Suisse : 00.41.26.915.93.93)

Flacon d’huile + feuillet de prière

Sachet contenant: un flacon d’huile pour l’onction et une illustration. On peut multiplier l’huile en en mélangeant 9 gouttes de l’huile de la Vierge de l’Eucharistie dans un litre d’huile d’olive vierge extra. En effet, depuis 1993, les statues et les images pieuses se trouvant dans la chambre de Debora exudent de l’huile et la Vierge Marie lui apparaît depuis, le 23 de chaque mois, sous le vocable de «Vierge de l’Eucharistie».

Le montant facturé couvre uniquement les frais de fabrication et de manutention.

Pour que l’huile ne vienne pas à manquer, la Vierge a permis qu’elle soit multipliée à l’infini.

Ainsi en versant seulement 9 gouttes de cette huile bénie prodigieuse dans un litre d’huile d’olive de préférence, toute l’huile sera bénie. Et avec 9 gouttes de cette nouvelle huile, on peut refaire un autre litre d’huile bénie, et ceci, indéfiniment. Les personnes malades peuvent la prendre dans les aliments. Cette huile a reçu des propriétés spéciales qui se communiquent avec les 9 gouttes bénies. L’une d’entre elles est d’éloigner le démon.

Sans aucun battage publicitaire, l’huile de la Madone de Manduria est demandée partout, du Japon au Brésil, de l’Afrique du Sud au Canada, de la Russie à l’Irlande, de l’Angleterre à la Suisse, de la France à l’Allemagne, à la Belgique, à la Hollande, etc…

Elle a permis des conversions extraordinaires de gens qui appartenaient à la mafia et à la maçonnerie, qui pratiquaient la magie noire, sans compter les centaines de guérisons physiques inexplicables.

De tout cela, que le Seigneur et Marie, sa très douce Mère, soient remerciés !

En regardant l’Eucharistie sur cette image, on obtient de hauts dons spirituels et quand la messe sera abolie, la Vierge Marie nous donnera beaucoup de consolations en regardant cette image ci-dessous. (A commander aux Editions du Parvis)

Résultat de recherche d'images pour "huile de manduria editions du parvis"

Chers frères et sœurs, je vais maintenant vous donner quelques dates :

– 12 Décembre 1973 : Naissance de Debora.
– 20 Mai 1992 : Premier appel de la Voix.
– 23 Octobre 1992 : Première apparition de
la Vierge dans sa maison.
– 31 Octobre 1992 : Première vexation du démon.
– 13 Novembre 1992 : visite de la vierge avec St françois d’Assise.
– 25 Novembre 1992 : Visite de la vierge avec St Padre Pio et premières prophéties personnelles.
– 12 Décembre 1992 : Premier secret (un nouveau à chaque anniversaire).
– 6 Février 1993 : Première passion dans l’église paroissiale.
– 14 Mai 1993 : Mariage mystique.
– 17 Mai 1993 : Première apparition à L’oliveraie de « céleste verdure ».

Marie demande que l’on édifie une chapelle pour honorer ses visites sur la terre.

– 20 Mai 1993 : Pour fêter l’anniversaire de son premier appel, Jésus annonce le livre : Sagesse révélée du Dieu vivant.
– 30 Décembre 1993 : Première lacrymation de sang de la statue de la Madone de Fatima.
– Janvier 1994 : Débora quitte Manduria sur l’ordre de son évêque.
– Octobre 1994 : La Vierge donne rendez – vous à Débora à Céleste Verdure le 23, après qu’Elle a donné les «preuves » demandées.

Très chers frères et sœurs, Manduria est aujourd’hui une ville de près de 45.000 habitants.

L’huile est la principale source de revenus.

Manduria se situe à 40 km de Tarente, de Lecce et de Brindisi.

Debora nous raconte que tout a débuté le 20 mai 1992.

Elle était une jeune fille comme tant d’autres, sur le point d’obtenir le baccalauréat en magistrature. Elle aimait beaucoup les discothèques. Elle avait reçu une culture religieuse traditionnelle transmise occasionnellement selon les usages. Elle ne se rendait pas dans les églises et les prêtres ne lui semblaient pas sympathiques.

Sa vie était occupée par ses projets pour le futur, par son fiancé, par ses amis, par les divertissements et elle n’avait pas l’ombre d’une préoccupation spirituelle !

Ce jour là, nous dit Débora, elle se rendait au marché, en compagnie de son fiancé qu’elle a laissé lorsqu’elle s’est rendu compte que sa vocation était autre.

Subitement, une mystérieuse voix masculine résonna au profond de son cœur, l’appellant :  Fille, regarde à l’horizon et tu verras que ta route n’est pas celle-là, mais une autre ».

Débora fut prise d’une grande crainte. C’était la voix suave d’un homme qui se faisait entendre en elle-même, entre le cœur et l’oreille. Alors elle retourna chez elle et ne dis mot.

Quelques mois plus tard, le 10 août, elle était en route vers la discothèque en compagnie de ses amis. Voici que la mystérieuse voix se fait entendre avec autorité :  Fille, chemine conformément à ma Parole et je te conduirai peu à peu là où se trouve le vrai Père ».

Très bouleversée, elle rentra chez elle.

Peu après, sur l’insistance de sa maman, Debora participe à un pèlerinage et ressent un fort appel à prier : Elle ne faisait que dire : « Je vous salue Marie, pleine de grâce, ne se souvenant plus de la suite.

La procession allait se terminer quand elle a vu devant elle un soleil plus resplendissant que celui que nous voyons dans le ciel, d’une lumière d’un blanc jamais vu.

De cette lumière, une très douce voix féminine lui dit : « Si tu chemines avec Moi, la route ne te seras pas difficile. Chemine, chemine, je serai avec toi ».

Quelques semaines s’écoulent encore lorsque la voix masculine lui parle à nouveau : « Fille, au nom de l’Amour éternel, je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix. Je suis le Roi de la Révélation, Fils du Dieu vivant ».

Le 11 octobre, en l’honneur de la Mère de Dieu, elle décide avec quelques amis de faire une veillée nocturne dans une petite église.

Image associéeBeaucoup de jeunes et d’enfants sont venus. Là, elle entend à nouveau la voix d’homme : « Je te dis que sans délai, tous les jeunes de la terre viendront à moi, parce qu’ils vivront par moi ».

Cette fois, Débora perçoit qu’une main invisible, avec beaucoup de délicatesse, s’est posée sur elle.

Le 15 octobre, la voix lui parla de nouveau.

Ce fut le point de départ de sa conversion : « Qui crois-tu que je sois ? Je suis ta Paix, ton sûr chemin ! Je suis Jésus, ton Maître, le Bon Pasteur, je désire être en toi. ».

Déborah lui dit : « Pourquoi me cherches-tu, moi qui suis misérable et pécheresse ; aurais-tu oublié que jusqu’à maintenant je t’ai toujours trahi ?…. Pourquoi ne cherches-tu pas une personne plus digne que moi pour t’accueillir ?

Alors Jésus lui dit : « Crois-tu que je ne savais pas à d’avance tout ce que tu me ferais ? et après un moment de silence, il lui dit : « Mon âme, je suis venu, Moi, pour les malades, et non pour les bien-portants. Ta misère me plaît et ta faiblesse spirituelle me permet de te modeler avec facilité ; et puis, j’emploie les faibles et je me sers des impotents pour plier les forts et les puissants ! Ainsi parle l’Esprit de Dieu.

Alors Débora n’en revient pas. C’est Jésus qui vient lui parler ! Pourquoi à elle ? Comment est-ce possible ?

Mais Jésus coupe net ses pensées : « Cesse de t’interroger : Abandonne-toi à moi. Choisis la vraie Vie qui est Jésus-Christ ! ».

Le 18 Octobre, au moment du coucher, Jésus vient donner la tonalité de ses interventions pour Manduria, et suggérer ce qu’il attend d’elle.

« Fille, mon cœur est irréparablement broyé. Jeûne et prie ! Les signes des temps ont commencé et souviens-toi : la foi d’une seule sauve du monde. »
Le 23 Octobre, Débora, étendue sur le divan, contemplait les lacrymations de statues et des images. Elles ont commencé le 29 septembre 1992 et ne se sont plus arrêtées. Au début, elle pleurait des larmes humaines.

Très chers frères et sœurs, je souhaite vous parler de la première apparition :

Résultat de recherche d'images pour "huile de manduria editions du parvis"

Débora, vers 16 heures, leva les yeux et vis trois globes lumineux comme trois soleils qui, en tournoyant, formèrent une figure ressemblant à un énorme soleil. Il en sortit une forme. C’était une belle jeune fille d’environ 18-20 ans.

Débora était stupéfaite de la pureté de ses traits et de la simplicité qui transparaissait de son visage. Ses lèvres étaient comme deux pétales de rose veloutés, ses yeux, aux nuances violettes, comme deux pierres précieuses et lumineuses. Tout son être était du paradis. Elle avait un teint foncé, les yeux de couleur sombre, presque bleu violet, les cheveux très noirs et brillants, légèrement ondulés. Elle était vêtue d’une robe blanche serrée au col par un petit nœud, et elle portait un voile transparent sur la tête.

Marie dit : « Que le nom de mon Fils soit loué chaque jour ! ».
« Ma fille, je viens dans ces vêtements d’avocate. Je suis envoyée par Dieu. Je ne fais pas ma propre volonté. Je ne suis pas venue en ce lieu pour faire de toi une confidente de la Parole du ciel, où l’humanité puisse venir frapper à ta porte, et mon Fils ne te parle pas dans ton cœur, à seule fin de se communiquer, mais pour te faire comprendre que le monde est en train de tomber dans le gouffre du péché. Souviens-toi : Toutes les fois que tu feras quelque chose pour ton frère, cela te servira ainsi qu’à ton frère. Ma Parole enflamme votre cœur, mais le péché est l’eau qui l’éteint. C’est Dieu qui donne par Moi la bénédiction du Père tout-puissant : Père, Fils et Saint Esprit, avec l’Epouse qui est dans la Trinité. Avec cela, ma Fille, va et raffermis ton cœur. Je t’assisterai toujours.

Quand tu seras en difficulté, réfugie-toi dans mon Cœur immaculé.
Mon message n’est pas encore terminé. Que Jésus soit loué à chaque instant ».

Le lendemain, à la même heure, la Belle Dame revient poursuivant ses instructions. Elle lui enseigne le rosaire, annonçant le mystère, priant le Notre Père et le Gloire au
Père ainsi que la prière demandée à Fatima, tandis que Débora prie les Ave Maria.

Image associée

Alors vient l’heure de connaître l’Adversaire. Debora reçoit sa première rossée du démon Asmodée qui la menace de créer uen terre brûlée autour d’elle…

Aussitôt, la Vierge vient l’avertir : Dieu a permis cette épreuve pour la rendre forte dans son armée de paix. Elle lui recommande de se réfugier dans son Cœur immaculé et de recevoir le corps du Christ.

Trois jours plus tard, le démon l’agresse à nouveau et lui dit « Petit ver de terre, tu ne jouiras pas de la Lumière de Dieu. Moi j’ai été chassé dès le commandement du Paradis et je suis condamné aux ténèbres, et ce qui est sûr, c’est que beaucoup le seront avec moi. Tu ne réussiras pas à convertir les âmes, parce que je les ai déjà prises en partie. Je reviendrai pour te détruire et te crever les yeux. Les prêtres s’éloigneront de toi et te vomiront. Tu seras rejetée de tous. ».
Alors un peu plus tard, la vierge vient visiter Debora éplorée : « Ne pleure pas, ma petite. Les faiblesses sont justifiées si tu les acceptes comme telles devant Lui. Mais n’oublie pas : Dieu te veut ainsi. Je te révèle un grand secret pour entrer dans la paix de Dieu : la charité.

Souviens-toi, ma fille, aime, aime, aime à l’infini ton prochain et pardonne, pardonne, pardonne !

Tout cela consiste en renoncement et souffrances. Mais je sais que tu réussiras au moins en partie, parce que Dieu a posé sur toi « ses grandes ailes ».

Résultat de recherche d'images pour "conférence de déborah de manduria"

Chers amis, le 10 novembre, dans sa maison, à 16 heures, Debora reçoit son « annonciation » : la visite de la vierge.
Dieu lui propose une mission ; Il attend sa libre réponse.

La vierge veut lui faire voir comment le monde la traite et Deborah nous dit : Des hommes iniques, avec de grands poignards, ont transpercé la poitrine de la vierge en la déchirant. Elle a vu son cœur immaculé qui battait et d’où sortaient des flots de sang.

Et la vierge lui dit : c’est ainsi ma petite, que le monde m’aime ! C’est ainsi qu’il me récompense de mon Amour !

Pour chaque homme qui n’accepte pas les signes comme des signes envoyés par le Père céleste, son Fils Jésus verse une larme de sang.

Maintenant, ma petite fille, je me tourne vers toi : offre-toi comme l’Agneau qui se fait immoler sur l’autel. Deviens, comme tant de saints, l’image du Crucifié vivant. Offre-toi comme modèle pour le monde. Sois un modèle d’amour, d’humilité, de fraternité, de charité et de souffrance éternelle, d’offrande à Dieu dans la pauvreté et surtout sois l’irradiation de l’offrande continuelle pour ton frère. Dieu, dans sa liberté, te laisse libre d’accepter ce projet ou de le refuser, mais, si tu connaissais son Amour pour toi et aussi le mien, tu voudrais commencer à cet instant même.

Alors débora accepta.

Chers amis, à travers ses premières communications, la vocation de Debora se découvre. Elle est d’abord invitée à changer de route, à choisir la vraie Vie, Jésus-Christ et à faire le chemin avec Marie.

Puis le Seigneur Jésus lui manifeste son choix : il désire être avec elle. Et en deux phrases, il lui révèle à mi-mots sa mission : réparer les blessures de son Cœur, par la prière et le jeûne, car les signes de la fin des temps ont commencé, et participer à sa mission de salut car « la foi d’une seule sauve le monde ».

Résultat de recherche d'images pour "apariciones manduria"

Aujourd’hui Debora passe son temps entre la prière, la souffrance réparatrice, l’assistance qu’elle apporte aux âmes du Mouvement d’amour et des missions de témoignage.

Comme Jésus au désert, le démon vient tenter Debora : il lui propose la richesse et une vie sans souffrance, ainsi qu’une ascendance sur les autres si elle le suit. Mais elle est maintenant plus forte en Christ.

Elle sait le remettre à sa place : « Va t’en ! Tu ne sais donc pas que mon âme appartient déjà à Dieu ? Le Seigneur me rendra respectable dans la souffrance. Pourquoi me persécutes-tu encore ? Je ne viendrai jamais avec toi. Je préfère mourir ! ».

« Il suffirait de 10 âmes comme toi, se plaint Asmodée, et mon règne serait fini : ».

Deborah répond : au nom de Jésus, le Rédempteur, et de la Vierge Marie, ô Malin, je te chasse ».

Et après avoir poussé un grand hurlement et des imprécations, il disparaît.

Le 28 novembre 1992, la Vierge vient annoncer à Debora la fin des vexations de Satan et la prépare à une nouvelle souffrance : la « Passion ». « Tu devras supporter avec joie les signes extérieurs que Dieu te donnera pour réchauffer le cœur des hommes désormais engourdis ».

Image associée

Le 15 janvier 1993, la Mère du ciel propose à Debora de partager sa douleur.

Marie lui dit : « Ma chère fille, en cette journée de vendredi, je désire partager ma souffrance avec toi en te rappellant les souffrances de mon Fils lors de son Couronnement d’épines ».

Debora reçoit la couronne d’épines, rendue visible à ceux qui sont présents.

La nuit du 5 au 6 février, Marie lui apparaît et lui annonce après la messe le commencement de sa mission. Après la liturgie, Debora tombe en extase, dans l’église paroissiale, et tous peuvent voir les blessures à ses pieds et au front.

L’extase et le message passent mal. Après l’apparition, le curé de la paroisse li ordonne de ne plus se présenter à l’église, jusqu’à ce que « toute cette comédie soit terminée ». Puis elle reviendra en Paroisse pour en être définitivement chassée le 13 mars par son curé.

Le 24 février, lors d’une extase, Jésus la fait participer à sa condamnation par Pilate.

Le lendemain Debora visite l’enfer en compagnie de son ange Fidemile. Elle découvre 7 portes correspondant aux 7 péchés capitaux. Suit la visite du purgatoire et du ciel avec la vierge.

Puis quand Jésus lui parle de sa souffrance face à l’attitude des hommes, Debora demande ce qu’elle peut faire pour lui.

Jésus lui répond qu’elle doit apprendre à réparer pour les autres, en offrant ses humiliations, ses actions et ses prières.

Image associée

Le 14 mai 1993 durant une apparition de 45 minutes de Jésus et de Marie, Debora vit avec émotion son mariage mystique . Jésus lui a pris la main et avec une grande douceur lui passe un anneau lumineux et il ajoute : Avec cela, je laisse en toi mon Esprit d’amour. Désormais tu prendras conscience de ma Divinité. Laisse vagabonder ton esprit, afin de pouvoir contempler des merveilles que tu n’as pas encore comprises. Vis en moi, deviens mon sanctuaire ».

Après quoi, Satan est venu déverser sa rage sur Debora qu perd courage. Alors Jésus lui dit : « Ma fille, viens à moi et ne te décourage pas quand les épreuves arrivent. Je désire que tu pries pour tes persécuteurs. Prie avec moi :

Seigneur, je t’offre mes douleurs et mes angoisses.
Bénis mes persécuteurs et fais de moi une victime pour ton saint Autel.

Doux Rédempteur, fais que je répare en silence, par mes humiliations pour les oppresseurs de ta Parole.
Toi, constamment crucifié, pardonne les péchés que commettent les fils de ta sainte Demeure !
O Sauveur et Rédempteur, fais que je n’aie jamais à ma décourager, pour que, une fois encore, soit communiquée aux gens la Parole de Dieu qui est vraie Voie et vraie lumière. Gloire à Toi, Tout-Puissant, parce que tu me donnes la grâce dans la souffrance.
O Humble de cœur, fais que je sois toujours obéissante et docile à ton divin Vouloir et tu accompliras des merveilles sans limites.

Jésus ajoute : « Maintenant, ma Fille, tu prends conscience de ce que signifie : « Mon âme est triste à mourir ». Maintenant tu comprend la lâcheté des disciples quand, endormis, ils m’abandonnèrent. »

Après la couronne d’épines, Jésus apporte un nouveau signe d’amour : Debora voit partir du cœur de Jésus deux traits qui frappent ses mains, ce que nous appelons la stigmatisation.

Jésus lui dit : « Ma Fille, elles ne seront pas percées de trous : le Sang parfumé qui descend du Saint Temple de Dieu sortira de tes mains et les blessera.
Je ferai sortir de ta chair le sang et la douleur, sans que l’homme puisse comprendre. Partage mon intimité ! Sois mon sacrifice ».

Puis Jésus lui apporte l’Eucharistie le 6 septembre 1994.

Image associée
Chers frères et sœurs, la mission de Débora a diverses facettes : Victime pour donner l’exemple et réparer, prophète pour communiquer une révélation de Dieu, mère pour former des fils de Dieu.

La vierge Marie lui demande de se mettre à genoux et de prier Jésus pour que le Père des cieux annule les châtiments que les hommes méritent par leurs péchés conscients et continus. Puis elle lui demande d’accepter sa croix et par amour pour Jésus de la supporter.

Le 6 juillet 1994 Jésus lui confie une nouvelle mission : réparer pour les âmes consacrées.

Le 28 janvier 1995, la vierge Marie lui demande de souffrir et d’unir son sang à celui de son Divin Fils, afin que la diffusion du Mouvement d’Amour démarre.

Le 3 mars 1995 Jésus lui dit que ses oppresseurs ont été mis sur son chemin parce qu’ils ont besoin de ses prières.

Puis le 27 novembre 1995 Jésus lui demande d’immoler son être pour chacun des prêtres de la terre et sentir dans sa chair la douleur de leur reniement.
Jésus lui explique que quand les prêtres se détachent de ses enseignements, bien que restant à l’intérieur de sa Maison, ils se séparent de son Esprit et suivent l’agent de la damnation. Ils suscitent en eux l’indifférence envers mon Eucharistie que parfois, avec une telle irrévérence, ils réussissent à désacraliser.

Si cette révélation est donnée pour le monde, la mission de réparation de Debora concerne essentiellement l’Italie. Jésus lui dit le 25 mars 1997 : Tu sauveras l’Italie par ton martyre de jeune, ma fille.

Chers amis, aux apparitions de la Madone de l’Olivier s’ajoute une pluie de lacrymations de larmes humaines sur des statues et des images se produisent dans la chambre de Debora le 19 septembre 1992.

La première lacrymation de sang aura lieu le 30 décembre 1993 sur la statue de la Madone de Fatima.

Résultat de recherche d'images pour "apariciones manduria"

De la fin de 1993 à 1997, on a pu compter 347 lacrymations de sang de la grande statue de la Madone, 92 du crucifix exposé à la chapelle.
De plus, on compte 18 lacrymations d’huile du crucifix et 226 de la statue de la Madone ; On a aussi vu 100 fois des lacrymations d’huile, et 15 de sang, d’une image de la Madone de l’Olivier.

D’une image de Jésus, 42 lacrymations de sang et 100 lacrymations d’huile ont été constatées.

La grande statue de la Madone et le crucifix ont versé, à plusieurs reprises des larmes humaines selon les résultats d’analyses. Un même résultat a été obtenu pour le sang versé par les deux statues. Un échantillon fut prélevé sur chacune, sous la surveillance des carabiniers, et il fut analysé en laboratoire : il s’agit de sang humain du groupe AB, chaud, qui se coagule avec les agents atmosphériques.

Ces lacrymations accompagnent souvent Debora au cours de ses voyages. Et Jésus lui-même nous en donne le sens le 22 mars 1995.

« Oh, comme mes plaies sont douloureuses quand vous regardez mon sang et celui de ma Mère versés pour vous, come si c’était un spectacle obscène, motif de désappointement , de honte pour tant de personnes. O hommes, ce Sang qui vient à vous est la tragédie que vous êtes en train de constituer et nous, Trinité divine, avec la Mère et servante de la Croix, Marie, nous sommes en train de vous manifester le salut et la miséricorde. Cette génération est semblable à celle de Babylone, sinon pire !

Image associée
Le 19 mai 1995 Jésus ajoute : « Par les yeux de ma Mère, je montrerai ma douleur et je le ferai avec le language du sang, parce que le sang signifie la vie ; donner la vie, c’est souffrir dans la plus profonde vitalité du cœur, parce que le sang, s’il est innocent, signifie pacte d’alliance avec Dieu.
C’est pourquoi, Lui, le Très-haut, a voulu pacifier toutes choses, au ciel et sur la terre, avec mon Sang jailli des profondeurs de mes viscères. De ces yeux très purs, je laisse transparaître la douleur, mais malheur à ceux qui déforment la signification d’une si grande douleur…

Quelques jours plus tard, le 25, Marie dit à Debora que d’ici peu le Père ne tolèrera plus l’offense. Elle lui dit qu’elle saigne parce que nombre de ses fils lui sont soustraits parce qu’on leur refuse la vie. Elle saigne de voir nier et déprécier le Cœur de Son Jésus, couvert de blasphèmes et de trahisons, quand on substitue à son sacrifice éternel des messes noires et des holocaustes offerts à la Bête. Elle saigne parce que ses pasteurs ne brillent plus au firmament du ciel. Beaucoup ont abandonné le Credo de leur Dieu et se sont laissé corrompre. C’est le tiers des étoiles qui sont précipitées par la queue du Malin….

Très chers frères et sœurs, à Manduria combien de fois le soleil n’a-t-il pas dansé pour annoncer la joyeuse nouvelle de la venue de la vierge. Des gens remarquent dans le ciel des nuages formant la silhouette d’une femme toute de lumière. Une autre fois, c’est un grand M qui se forme dans le ciel. Souvent on voit la croix érigée sur le lieu des apparitions enveloppée d’une lumière resplendissante.

Innombrables aussi sont les signes sur les mouchoirs qui ont servi à tamponner le sang des passions de Debora.
Il se forme des croix, le signe du poisson, un cœur avec la croix, des paroles comme celles de la consécration en latin, des initiales : J, M, le nom de Debora…

Parfois ces signes se forment sur les murs ou les plafonds.

Image associée

Pendant les apparitions, beaucoup ont vu les yeux de la statue de la vierge s’animer. Beaucoup déclarent aussi avoir vu eux-mêmes la Madone pendant les apparitions.

A Manduria, il y a aussi eu des signes eucharistiques :
En effet, pendant l’apparition, on a souvent vu Debora recevoir la communion. Après l’apparition, elle a montré une grande hostie que venait de lui apporter la Madone. Beaucoup ont vu l’hostie descendre du ciel et se poser sur la langue de la voyante.
Pour chacun de ses phénomènes, on peut trouver une documentation de photos et de films.
Par ailleurs, je vous invite à vous procurer le livre Manduria aux éditions du Parvis.

Enfin, comme autre signe eucharistique, une deuxième hostie a été donnée pour l’adoration réparatrice.

Frères et sœurs, à Manduria tandis que Jésus se nomme « Roi de la Révélation », Marie se présente principalement comme « Vierge de l’Eucharistie », « Mère de l’olivier béni », « Source d’Huile sainte de l’Onction pérenne ».

C’est le 23 novembre 1992 vers 16 h que la Vierge Marie se présente pour la première fois comme Vierge de l’Eucharistie. Elle apparaît avec une grande hostie rayonnante suspendue à la hauteur de la poitrine et la montre de la main gauche, placée dessous comme une patène, en signe de réparation, tandis qu’elle porte le rosaire dans la main en tenant trois doigts levés en signe de bénédiction trinitaire.

Marie affirme que cette dévotion pourrait sauver l’Italie mais aussi le monde, l’Eglise tout entière.

Par ce titre la Vierge confirme sa virginité en vue de sa corédemption, tant mise en contestation ces temps-ci, et s’annonce comme Mère de l’église.
Le fait qu’elle porte l’Eucharistie sur sa poitrine à la place de son Cœur la montre Mère du Fils et unie à lui pour le salut de l’humanité. Elle souligne ainsi son rôle important de Médiatrice universelle.

Remarquons aussi que les armoiries de Jean-Paul II sont imprimées sur le bas de son habit blanc sans ceinture, mettant ainsi en évidence sa prédilection pour le Vicaire du Christ sur la terre et sa participation à son triomphe.

Résultat de recherche d'images pour "apariciones manduria"

Jésus nous demande de nous arrêter devant l’image de sa Mère et de notre Mère et d’attendre en priant. Il nous demande de la laisser parler et nous serons charmés. Jésus demande aussi de fixer bien son cœur dans lequel vit le sien et il ajoute : « oh, comme je voudrais aussi que le vôtre vive en Lui, si grand !

Marie demande à Debora de faire en sorte que son image se répande et soit diffusée et elle promet ceci le 23 janvier 1997: « Quiconque regardera l’Eucharistie que je porte sur mon sain, à cet instant même sera envahi de paix et recevra de très hauts dons.
Marie promet aussi que ces images que vous pouvez commander aux éditions du Parvis en Suisse, arriveront jusqu’aux confins les plus lointains et que beaucoup seront ramenés à la « Maison ».

Le 22 juin 1998, Jésus ajoute que l’image de la très sainte Reine du Ciel est une vraie présence.

Marie désire nous ouvrir tous au sens de Mère de l’olivier béni. Elle nous explique que l’olivier est le signe de la paix et elle s’est présentée à Manduria comme Mère de la paix.

Le 23 décembre 1994, Marie nous dit que le Seigneur a désiré l’envoyer avec un rameau d’olivier dans les mains parce qu’il désire nous communiquer les ultimes messages : paix, paix, paix, avant que sa colère ne déborde.

Dieu le Père veut qu’on établisse par Débora la dévotion à la Reine de l’huile qui oint et à la Mère de l’éternel Pleur qui lave et porte au Père, dans ses mains immaculées très pures, ses fils qui se sont éloignées par désobéissance.

Résultat de recherche d'images pour "apariciones manduria céleste verdure"Alors Jésus demande de venir à Manduria, au pied de l’Olivier béni par son Cœur dans le « saint jardin » Où, par un excès de son amour, par l’intermédiaire de sa servante, il a perpétué les heures de sa passion rédemptrice !

Jésus demande à Débora d’enseigner à ses prêtres à oindre
et à expérimenter la beauté de l’appartenance à Dieu par le biais de la sainte onction qui donne la force pour la triple mission de chaque homme : mission royale, mission sacerdotale ordinaire et ministérielle, mission prophétique.

Très chers amis, à Manduria nous trouvons quatre dévotions principales :
– La dévotion à Jésus Eucharistie,
– La dévotion aux larmes de Sang et d’huile de la Vierge Marie,
– La dévotion à la Plaie de la Sainte Face à Jésus « Amour Mystique non aimé ».
– Et enfin la Dévotion à la Très Sainte Vierge, Source de l’Huile sainte de l’Onction pérenne

En ce qui concerne la dévotion à Jésus Eucharistie, le Seigneur et sa sainte Mère ont demandé avec insistance le retour à la foi et au respect envers l’Eucharistie. Ces dernières décennies un laisser aller et un laisser faire se sont répandus dans l’église.

Les adaptations liturgiques demandées par les Pères conciliaires ont été introduites dans un climat de grande confusion et aujourd’hui encore elles ne sont pas respectées.

On entre dans l’église sans faire de génuflexion, on y parle, et bien que l’Eglise ait institué un ministère pour donner la communion, souvent n’importe qui la donne. On va communier en état de péché grave.
Quant à l’adoration, : « Ca ne se fait plus », a dit M. le Curé ! Et finalement, on ne croit même plus au miracle de la présence réelle dans l’hostie. Ce ne serait qu’un symbole.

Résultat de recherche d'images pour "manduria céleste verdure"
Tous ces comportements blessent les cœurs de Jésus et de Marie, et nécessitent des réparations.

Alors que tous ceux qui ont encore un peu de foi montrent humblement l’exemple sans faire de bruit.

Jésus a donné à Debora une prière invitant au sacrifice d’amour en communion avec le sien.

Le 28 juin 1993, Il demande qu’on le prie ainsi à l’élévation de son corps.

Divin Corps de Jésus,
Nous renouvelons l’acte de fidélité et d’appartenance à ton Esprit d’Amour.
Par l’Amour infini que tu as pour nous,
Fils et filles qui ne méritons pas de te recevoir,
Nous t’offrons notre « oui »
Pour les douleurs que par avance tu as déterminées pour nous.
Nourris-nous et enflamme-nous selon ta Volonté qui est celle du Père céleste.
Par toi, avec Toi et en Toi
Nous nous immolons pour ta gloire
Et pour le salut de nos frères. AMEN.

Jésus enseigne à Debora qu’il est intensément présent dans la petite particule divine et elle le voit apparaître devant elle, vêtu pour la première fois de rouge. Au centre du Cœur il y a l’Eucharistie et le sang ruisselle de ses saintes Plaies et tombe dans un énorme calice. Jésus est au dessus du calice.

Image associéeAlors Jésus lui explique que ce qu’elle voit arrive invisiblement à chaque célébration eucharistique. Puis il lui rappelle combien est puissante une communion en parfait état de grâce. Celui ou celle qui s’en nourrit devient grâce pour celui qu’il rencontre, parce que la grâce elle-même transparaît et se transmet et tout cela par amour.

La vierge Marie enseigne à Debora qu’elle désire ardemment que le sacrement de la communion se déroule comme son Fils Jésus l’a demandé précédemment.
Elle lui demande aussi de dire à chaque prêtre que la Mère de Dieu apporte cette annonce par commandement Divin.

Alors Debora répond : Mère, te réfères-tu à la communion reçue dans la bouche ?

Et la vierge répond que oui. Puis elle demande à chacun de reprendre la lecture de la Parole que son Fils nous a donnée sur l’importance de recevoir l’Eucharistie dans le cœur, comme communion vraie et indispensable.

Les jours suivants, Debora voient les anges des paroisses de France s’exprimant ainsi : « Les âmes ne peuvent continuer en poursuivant ce chemin de perdition. Il y a trop de communions faites en état de péché grave. On ne compte plus les sacrilèges ! ».

Pendant 9 jours, les messagers célestes ont été envoyés à Debora pour demander réparation.
La prière la plus souvent réclamée est :
« Cœur très aimant de Jésus,
par ta souffrance sur la Croix,
en cette heure d’obscurité
sois la lumière pour l’humanité.

Le 23 mars 1998, Marie nous rappelle de réparer pour le Saint Sacrement et agir en sorte qu’il reprenne sa place centrale dans le cœur de tous ses fils.

Puis Jésus nous fait savoir le 3 septembre 1998 que Son Père qui est aux cieux a ouvert sa bouche pour faire entendre son basta au sujet de l’abomination qui se fait autour du Saint Sacrement de l’Autel, mais personne ne remarque la sainte fureur qui vient, parce que nous jugeons par nous-mêmes.

Jésus rappelle à Debora que s’il a permis que sa Mère lui soit envoyée pour la laisser garder son Corps, c’était pour qu’à travers sa jeune offrande, tous les laïcs soient pardonnés pour leurs profanations, irrévérences et pour les concessions de mort.
Je souhaite donner une toute petite explication la dessus. Cela signifie pour tous les laïcs qui ont eu à donner la communion, non dans les formes extraordinaires prévues par l’église, mais dans des formes ordinaires concédées par des ministres infidèles aux normes établies, et pour toutes les irrévérences qui en ont dérivé.

Chers amis, la deuxième dévotion est la dévotion aux larmes de sang et d’huile de la Vierge Marie.

Jésus, dans son amour infini pour sa Mère nous rappelle que devant Ses larmes, il ne peut dire non.

Alors Marie informe Débora que son Fils désire par elle établir la dévotion aux larmes de Sang qui coulent sur l’humanité, versées par nos deux Cœurs saints et immaculés.

Pourquoi la vierge pleure-t-elle ?

– Le refus de ses appels répétés,
– Le fait que l’on considère ses nombreuses apparitions comme superflues,
– L’Amour de son Fils vivement contesté au cœur même de mon Eglise.
– Tout son travail déprécié.

Image associée
Alors elle nous rappelle que la dévotion à ses larmes sauvera le monde. Elle constitue l’ultime espérance !

Alors si vous le voulez bien, je vais simplement vous indiquer la manière de prier ce chapelet des larmes de sang et d’huile de Marie. Pour information, je rappelle qu’on peut le trouver dans le livre Manduria, aux éditions du Parvis, dans lequel on trouve aussi d’autres prières ;

Prière du début :

Père juste, vrai et parfait, par l’offrande des douleurs de Marie, Sainte entre les saintes, au pied de la Croix de Jésus, durant sa vie terrestre, et aujoud’hui au ciel, daigne accepter mon humble demande.

Sur les gros grains : 1 FOIS
O Jésus, souviens-toi des larmes de sang et d’huile de celle qui t’a aimé plus que tout sur la terre et qui maintenant t’aime d’une manière encore plus ardente au Ciel.

Sur les petits grains : 10 FOIS
O Jésus, exauce nos supplications et nos demandes, par les larmes de sang et d’huile, et par les douleurs de ta Très Sainte Mère, offertes pour nous.

Sur les Trois derniers grains : 3 fois
O Jésus, souviens-toi des larmes de sang et d’huile de ceel qui t’a aimé plus que tout sur la terre !

Sur la médaille
O Mère de Dieu et notre Mère, que l’onction de tes larmes fasse de nous tes enfants, comme nous te le demandons dans cette consécration solennelle. Amen.

Chers frères et sœurs, nous avons vu il y a quelques minutes que la troisième dévotion est celle de la dévotion à la Plaie de la Sainte Face de Jésus « Amour Mystique non aimé ».
Jésus dit a Débora que si elle l’honore par les douleurs de sa Sainte Face, il répandra par elle sur le monde une pluie de très précieux sang. Puis Jésus montre lui montre qu’il s’écroule à terre, épuisé. Il semble beaucoup souffrir et il lui dit : « Je vais mourir, ma fille ».
Debora est horrifiée de voir une blessure apprente sur la Face qui saigne.

Alors Jésus lui répond : cette blessure qui me fait très, très mal, c’est le douloureux coup de bâton que m’a infligé un soldat.

Jésus lui demande donc de répandre la dévotion et par les mérites qu’il nous a acquis en la supportant, il accordera la libération des tourments.

Image associée

Frères et sœurs, la quatrième dévotion que j’ai déjà nommé est la dévotion à la Très Sainte Vierge, Source de l’Huile sainte de l’Onction pérenne.

Marie explique le 24 mai 1995 que cette huile qu’elle a fait couler est un don lumineux de son Fils pour que l’on revalorise ce précieux élément dans la vie des sacrements. L’huile est baume et onction, et elle sert à adoucir et à réparer.

Le 23 octobre 1998 elle ajoute que le Seigneur, dans l’excés de sa bonté, nous a donné cette dévotion à son Cœur, Source de l’Onction perpétuelle, pour qu’il puisse vous rejoindre, vous confirmer et vous porter au ciel.

Alors comment fait-on une onction avec l’huile bénie de Manduria :

Tout d’abord pour obtenir de l’huile bénie provenant des images ou statues de la vierge à Manduria, il faut écrire en Français à : Movimento d’Amore, Via Fratelli Bandiera, 3,
I-74024 MANDURIA (TA) – Italie –

TEL/FAX : 00.39.099.971.36.12
Alors vous êtes invités à joindre votre offrande aux frais de port.

Cette huile est un don de Jésus, Onction continuelle. Elle est bénie par la vierge Marie. Elle coule de manière prodigieuse de ses images et statues et accomplit dans le monde entier des guérisons physiques et spirituelles.

La vierge intercède pour que la grâce descende de la bonté paternelle de Dieu en notre cœur et notre corps.On peut recevoir et accomplir sur les autres cette onction, en consacrant d’abord son cœur.

Marie dit a Débora : Ma fille, fais cette prière chaque fois que tu t’adresseras à moi :

O CŒUR IMMACULE, MERE DE MON SEIGNEUR,
SOURCE D’HUILE SAINTE DE L’ONCTION PERENNE (CONTINUE), JE TE SUPPLIE, MOI, GRAND PECHEUR, DE ME MONTRER TON SECRET ET DE ME CONSACRER A TOI AUJOURD’HUI.

La vierge ne promet pas un remède miracle, mais désire faire grandir la foi. Elle regarde d’abord à la santé de l’esprit. Cherchons avant tout à obtenir la « guérison du cœur ».
Il convient de se confier à Marie pour être protégé des embûches de Satan par l’intercession des archanges Saint Michel et Saint Uriel.
Puisque cette huile bénie est symbole de paix, de force, de purification et de guérison corporelle, nous pouvons attendre ces dons.

Alors comment consacrer de l’huile ?

Marie nous demande de consacrer de l’huile, en mettant neuf gouttes d’huile bénie dans un litre.

Vous la porterez aux malades de cœur, ces fils qui n’ont pas en eux la grâce de Dieu…

Marie nous dit : Je veux vous libérer de l’ennemi malveillant. Invoquez-moi comme la Très Sainte Vierge de l’huile qui touche et qui guérit.

En versant seulement 9 gouttes de cette huile bénie prodigieuse ou le coton imbibé de ces 9 gouttes dans un litre d’huile d’olive extra-vierge, toute l’huile sera bénie.
Et avec 9 gouttes de cette nouvelle huile, on peut refaire un autre litre d’huile bénie, cela indéfiniment.

Les personnes malades peuvent la prendre dans les aliments. Cette huile a reçu des propriétés spéciales qui se communiquent avec les neuf gouttes bénies. L’une d’entre elle est d’éloigner le démon.

Résultat de recherche d'images pour "huile de manduria editions du parvis"

Frères et sœurs bien aimés, pour faire une onction, il faut mettre un peu d’huile sur un coton et, en l’honneur des cinq plaies du Christ, faire cinq signes de croix.

1. Faire le signe de croix sur le front (pour la purification et l’illumination de l’esprit).
2. Faire un signe de croix sur les lèvres (pour la purification du langage et pour grandir dans l’esprit de mortification dans tous ses aspects variés).
3. Faire un signe de croix sur le cœur – en pratique, à la base du cou (pour purifier, embellir et fortifier nos sentiments).
4. Enfin, faire un signe de croix sur chaque paume des mains (pour que toutes nos activités soient conformes à la loi de Dieu dans la justice et la charité).

Pendant que l’on fait l’onction, on prie ainsi :

Marie, Mère de l’olivier béni,
Très Sainte Vierge de l’huile,
Touche-nous, aime-nous et guéris notre cœur
A ta manière, par ton Amour.

Cette onction, qui peut être répétée selon les nécessités, adoucit et guérit les maux spirituels et physiques. Elle nous confirme comme chrétien (L’Oint par excellence est le Christ) et elle nous protège contre le démon.

Résultat de recherche d'images pour "manduria céleste verdure"

Chers frères et sœurs, je souhaite maintenant vous parler des œuvres.

Parmi les œuvres magnifiques de Manduria, on trouve le Mouvement d’Amour avec les Foyers de la vierge de l’Eucharistie ;

La maman céleste a d’abord voulu un groupe de prières et Jésus annonça le 3 juillet 1993 que chaque fils de son groupe de prière aura la tâche que lui le Seigneur, il désire pour lui. Bientôt Il se communiquera en assemblée et chacun sera chargé de sa propre mission.

Marie demande que l’on crée avec Elle un Mouvement qui ait comme nom « Amour ».

Le 8 Décembre 1994, elle ajoute que son Mouvement est dit d’amour parce que son nom ressemble plus au Père qui est dans les cieux. L’amour pardonne tout, l’amour accepte tout, l’amour est charité.
Marie nous fait savoir que ce projet est signé de son Cœur, parce qu’Elle veut offrir Elle-même au Seigneur réparation à son Nom immaculé et juste.

Puis elle donna un petit message : « Mes chers, je suis avec vous et avec le « Mouvement d’Amour de Dieu » dont je suis la Mère et la protectrice. Je désire vous dire : « Le Seigneur vous aime et, à travers moi, vous attend tous au paradis).

Le 25 juin 1998 Marie instruit les familles de son Œuvre et elle dit que si elles veulent avoir la vraie paix, les femmes devront se convertir et être les humbles servantes de leur famille, de leurs enfants, de leurs époux. Elle ajoute qu’elle sera leur exemple ! Alors elle demande qu’elles prient davantage et pratiquent le jeûne, qu’elles soient vêtues sobrement, se dépouillant des vieux habits qui conviennent si peu au fils de Dieu, temples de son Saint-Esprit !

Un an plus, le 5 juin 1997 Jésus demande qu’on laisse son cœur nous employer avec miséricorde et faire de ce Mouvement une armée d’âmes qui le glorifient par la Réparation. Jésus veut qu’on comprenne que toute âme de bonne volonté, qu’elle soit proche ou lointaine, pourra appartenir à ce Mouvement d’Amour.

Image associée

Jésus dit que c’est bien qu’elles sachent qu’Il désire des âmes fortes, trempées dans l’esprit de vraie immolation et bouches closes pour qu’elle lui fassent oublier les flagellations qu’avec les critiques et les jugements, il reçoit chaque jour.

Puis le 19 octobre 1997 Jésus rappelle que nous sommes son Mouvement de servants adorateurs et même si nous sommes incapables de correspondre à un si sublime appel, Il veut que nous l’adorions et il ajoute même : « J’attendrai, oh oui, j’attendrai votre changement intérieur, comme un maman sage et prudente ».

Très chers frères et sœurs, le Mouvement d’Amour a été créé pour diffuser et faire connaître les évènements surnaturels, les apparitions et les faits survenus à Manduria depuis 1992.

Il se réfère à l’esprit du Décret sur l’apostolat des laïcs du concile Vatican II. Il proclame une authentique fidélité à l’Eglise catholique et au pape. Il souhaite servir l’Eglise et se met à son service, en particulier pour la réalisation des missions confiées par la Vierge de l’Eucharistie et pour l’affirmation des dogmes et des vérités de la foi qu’elle a rappelés à Manduria.

Le but du Mouvement d’amour est la sanctification de ses membres par l’imitation du Christ, dans la fidélité aux enseignements de notre mère l’Eglise et aux invitations de la Vierge de l’Eucharistie, par la création de Foyers de réparation aux offenses faites à Jésus Eucharistie. Amour non aimé, et par la diffusion de l’huile qu’elle a donnée comme puissant secours pour notre guérison spirituelle.

Chers amis, en ce qui concerne les foyers de prière, il faut savoir que le Mouvement d’Amour est uni aux foyers de prière. Constitués de familles, ces derniers sont une arme puissante dans les mains de la vierge Marie qui nous dit le 23 décembre 1994 que le souffle de l’Esprit a soufflé parmi nous ses dons divins. C’est maintenant à nous de les accueillir et de les faire fructifier. Ces dons pourront mieux s’enraciner si, entrant de maison en maison, nous faisons de petits « foyers de prière ». la vierge dit : comme des couronnes, formez dans vos familles les « Foyers de prière » de votre Maman de l’Olivier béni.

Image associée

Elle nous rappelle qu’il est urgent et important que ces foyers se forment et se diffusent pour réaliser une nouvelle conscience chrétienne par un retour à Dieu. Le peuple a été dispersé et se trouve dans la confusion. Il a besoin de retrouver l’unité et les valeurs que l’Eglise a toujours transmises. Le Mouvement d’Amour vise cet objectif par la réparation.
A

lors les personnes qui souhaitent adhérer au Mouvement doit présenter une demande écrite adressée à son Président. Movimento d’Amore Via F. Bandiera, 3 I-74024 Manduria (TA), Italia Telefax 0039/099.971.36.12 E-mail: movimentodamore@libero.it Internet: netfor.it/mdamore/

Vous trouverez facilement toutes ces indications sur le site des éditions du Parvis en Suisse : www.parvis.ch

Dans les statuts du Mouvement d’Amour, on a insisté sur la Finalité du Mouvement.

Le but du Mouvement d’amour est la sanctification de ses membres par l’imitation du Christ, dans la fidélité aux enseignements de l’église et aux invitations de la Vierge de l’Eucharistie.

Les missions particulières confiées aux Foyers de la Vierge de l’Eucharistie sont :
– La défense du culte du Corps de Jésus-Christ Eucharistie ;
– La défense du culte de notre Mère, spécialement dans le privilège de sa Virginité et de son action dans le monde comme Médiatrice de grâces.
– La consécration des familles, des jeunes, des enfants aux Saints Cœurs de Jésus et Marie, dans l’esprit de Fatima et de Lourdes, en suivant particulièrement les enseignements de Saint François, le Poverello, et de Saint Louis Marie Grignion de Montfort.

L’adhésion au Mouvement d’amour comprend le déploiement d’une activité missionnaire externe, en harmonie avec la spiritualité du mouvement, en vivant selon les lois de Dieu, en l’honorant, le respectant, et spécialement en mettant en pratique les vertus suivantes :
Amour, humilité, sobriété de vie, hospitalité, miséricorde et pardon.

Alors les moyens spirituels recommandés pour un tel cheminement sont :

– la messe quotidienne,
– la récitation quotidienne du rosaire,
– l’angélus et la prière de réparation aux plaies de Notre Seigneur Jésus Christ,
– la confession fréquente,
– la méditation quotidienne de l’Ecriture Sainte, des révélations privées données par Notre Seigneur Jésus Christ comme Roi de la Révélation et de Notre Dame, Vierge de l’Eucharistie, Mère de l’Olivier béni, Source de l’Huile sainte de l’Onction pérenne ;
– le jeûne hebdomadaire le mercredi pour la Sainte Vierge et le vendredi pour Jésus crucifié.
Ce jeûne comprend l’abstinence de viande, des excès
de nourriture, du tabac et de toutes concupiscences
corporelles et spirituelles.

– L’adoration fréquente de Jésus-Eucharistie, spécialement dans sa paroisse.

– L’engagement pour la dévotion à Marie, Vierge de l’Eucharistie, Mère de l’olivier béni, Source de l’huile de l’Onction pérenne et à Jésus-Christ, Notre Seigneur, Roi de la Révélation ;

– Des retraites spirituelles et des stages de formation.

Image associée

Très chers frères et sœurs, tous peuvent faire parti du Mouvement d’amour, en formant des foyers : il suffit pour cela qu’ils soient des adorateurs eucharistiques qui reconnaissent en Marie ces attributs : Vierge de l’Eucharistie et Source de l’Huile sainte de l’Onction pérenne.

Etre adorateur eucharistique signifie vivre dans une offrande continue de nous-mêmes, à l’Amour et au bon Vouloir de Dieu : Il s’agit de se sacrifier sans cesse en union avec Jésus, pour Ses projets, en Le gardant toujours présent dans nos activités, nos pensées, afin qu’Il nous absorbe dans son éternel et unique sacrifice, qui s’accomplit sur l’autel et se poursuit dans le tabernacle.

Le Foyer est une offrande de son temps à la Sainte Mère de Dieu : prier le rosaire et le chapelet des larmes, méditer les messages à la lumière de l’Evangile et offrir des veilles de réparation eucharistique (selon les possibilités : à l’église, ou «en esprit et en vérité » dans sa chambre).

Des promesses faites par les deux Saints Cœurs il ressort que ceux qui vivront cette expérience à l’école de Marie recevront de très grandes grâces.

Alors chers amis, voyons un peu quels sont les moyens pour diffuser le Foyer :

Et bien les éléments suivants sont nécessaires :
– La diffusion du rosaire, ainsi que du chapelet des larmes ;
– La propagation de l’image qui représente la Vierge de l’Eucharistie pour le triomphe de l’Eucharistie que l’on contemple sur sa poitrine ;
– Les textes des dialogues de la Sagesse révélée du Dieu vivant comme catéchèse quotidienne ;
– La lecture de la Bible, pilier de notre éducation spirituelle ;
– La communion et la confession fréquentes ;
– Les œuvres corporelles et spirituelles de miséricorde.

Chers frères et sœurs, parmi les œuvres on trouve aussi « Céleste verdure ou Gethsémani saint ».

Faisant suite aux voix, les premières apparitions ont lieu dans la petite maison où Debora habitait avec sa maman et son frère. Elles ont aussi lieu dans l’Eglise paroissiale et d’autres lieux de culte, d’où Debora est successivement chassée, malgré les signes visibles de la Passion sur son corps.

Puisqu’elle est rejetée de partout, la Vierge choisit alors pour elle un lieu privé dans la nature, à l’extérieur de la cité. C’est une oliveraie à la périphérie nord de Manduria, près des vestiges de la cité messapienne, à proximité de la petite église S. Pietro Mandurino et de l’église S. Antonio.

Résultat de recherche d'images pour "huile de manduria editions du parvis"
A ce moment-là, ce n’était qu’un domaine laissé à l’abandon par sa propriétaire ; les gens venaient y déposer leurs ordures.

Dans cette oliveraie dans la nature, Marie nous demande de ne pas abandonner ce lieu dans lequel, quand elle ne viendra plus visiblement, elle accomplira des choses plus grandes.

Le 23 mars 1997 Marie nous fait savoir que chaque fois qu’une âme entrera là, elle se sauvera par la puissance de sa promesse.

Céleste Verdure est un champ d’oliviers toujours verts, maintenant agrémenté de fleurs, aux yeux de la foi, c’est un petit coin de paradis, dû à la présence permanente de la Vierge Marie, et aux nombreuses grâces promises. C’est un lieu pour la conversion, le repentir, la prière, la méditation des messages, la contemplation. Si ce n’est une résidence secondaire du ciel, c’est du moins une terre sainte.

Marie nous rappelle qu’en ce lieu, elle est présente jour et nuit. Alors elle nous demande de venir à elle et de retourner à son Jésus qui pleure à cause des refus qu’il essuie continuellement.

Progressivement la Vierge a enrichi son Jardin Céleste de nouveaux dons, en marquant chaque fois le lieu d’une façon différente, pour nous rappeler les grandes étapes des mystères chrétiens. C’est ainsi qu’elle a choisi l’olivier pour nous parler de l’Arbre de Vie, la vasque pour nous remémorer notre baptême, et nous inviter à redécouvrir la confession, la croix – en lien avec Dozulé – pour nous inviter à nous repentir et à préparer le retour de Jésus, la chapelle pour rencontrer notre Mère dans la prière, la Voie Douloureuse mariale pour réparer des offenses faites à Dieu par tous les péchés.

En ce qui concerne l’olivier béni, le 3 juillet 1994 Marie nous demande de l’invoquer ainsi :

Marie, Mère de l’Olivier béni, Très Sainte Vierge de l’Huile, touche-nous, aime-nous et guéris notre cœur, à ta manière et par ton amour.

Image associée

Jésus, le 16 juillet 1998 nous demande de venir au pied de l’Olivier béni par son cœur dans le « Saint Jardin » où, par un excès de son amour, par l’intermédiaire de sa servante, il a perpétué les heures de Sa Passion rédemptrice !

Il demande de venir puisque le Cœur très saint du Père a placé là ses délices et a donné au monde entier l’Epouse toute belle, en l’ornant de titres qui mettront en évidence la puissance de son action en vue de l’événement glorieux de son Retour. Elle est la Vierge pure, qui a porté dans son sein le Verbe fait chair, réparant elle préparait l’humanité à sa rencontre avec Dieu.

Marie a aussi demandé le 23 octobre 1994 que l’on construire ici un lieu de méditation pour y recevoir la paix.

Alors la chapelle est située juste derrière l’olivier des apparitions. Un petit autel a été placé au centre et derrière, sur le mur, on a mis le cadre avec la Vierge de l’Eucharistie entouré de nombreux ex-voto.

Dans l’angle gauche, une statue présente Jésus tel que Debora le voit : le calice dans la main gauche et l’hostie dans la paume de la main droite.

Celle de la Vierge de l’Eucharistie et dans l’angle droit et sur le mur, un joli Christ en Croix. On y trouve quelques bancs qui permettent aux pèlerins de se recueillir et de prier.

Quant à la croix, la vierge demande le 24 juillet 1993 qu’en ce lieu soit érigée la Croix de son Fils, notre unique salut. Là, prosternés, Marie veut que nous demandions le pardon de nos péchés.

 

Le 2 Août 1993, Jésus demande à Débora de s’approcher de la Croix. Elle constate avec surprise qu’il en émane un parfum intense.

Alors Jésus lui demande de se mettre à genoux sur la pierre et de prier avec lui. « Christ, Fils du Dieu vivant, présence tangible du Père descendue sur la terre, que vienne ton règne glorieux. Amen.

Trois ans plus tard, en 1996, le jour de la fête de la Croix Glorieuse, Debora voit derrière les épaules de Jésus et de Marie une Croix lumineuse dont émanent des rayons de lumière. Au dessus de la Croix apparaît un écrit :
« Ecce Crux Domini » et au-dessus un autre écrit encore plus lumineux : « Jésus hominum Salvator ».

Debora voit alors les deux Cœurs unis qui brillent comme une flamme extraordinaire. « C’est la fraîcheur, la puissance et la chaleur de toute leur essence.

Marie lui demande de la regarder de près et de dire que même que leurs deux Cœurs sont unis, de même ils triompheront ensemble.

Elle lui demander d’embrasser les plaies de son Fils, de se signer avec la croix du son chapelet et de prier :

« O plaies saintes et lumineuses,
Pitié pour les hommes et pour les nations du monde.
Miséricorde et pitié, ô Père saint
Par les Plaies du juste, ton Fils. Amen ».

Le 14 Septembre 1996 Jésus dit à Débora : « Ma fille, la Croix de ce mont est désormais contenue dans celle que tu as fait élever pour obéir à un ordre qui m’est cher. Maintenant, je te promets solennellement qu’à ceux qui ici pardonneront ou demanderont pardon, je remettrai tous
leurs péchés et que je leur accorderai la grâce d’une conversion durable. Je veux que l’on établisse ici la pratique du chemin de la Croix tous les premiers vendredis de chaque mois, que votre cœur soit purifié et que vous communiez.

A Manduria, on trouve aussi une autre œuvre qui est une Vasque de la purification.

Résultat de recherche d'images pour "manduria céleste verdure"

Le bassin a été creusé face à la porte d’entrée de la chapelle. Comme l’Eglise nous propose le geste des cendres au début du Carême pour nous rappeler qui nous sommes, pour nous inviter à la pénitence et nous préparer à la grande Pâque de notre vie, Marie nous invite à vivre ce geste en ce temps de purification préparant la Pâque glorieuse de Jésus et son proche retour dans la gloire.

Le 14 septembre 1996, Marie dit à Debora que son Fils veut qu’en ce lieu saint, avant de parvenir à la Croix, on fasse un acte de purification afin de réparer pour toutes les fois que nos cœurs se sont donnés au péché.

Alors elle demande à Debora de prier avec Elle et Elle lui donne les paroles à répéter :

O terre pure, ô terre digne, purifie mon cœur,
O terre bénie, embellis mon âme.

C’est ici que Jésus veut la vasque de la purification. Qu’ici les gens portent cette terre à leur visage et se signent avec une croix, qu’ils demandent pardon de leurs péchés. Si le cœur des hommes devient bon et bien disposé, du sol jaillira l’eau qui, mélangée à la terre, fera la boue.

Marie demande à Debora de se signer avec la terre. Elle désire qu’elle s’en couvre le visage en signe de purification. Celui qui le fera avec ce signe pour le temps préétabli par son Fils obtiendra de grandes grâces.

Marie nous rappelle qu’Elle désire que beaucoup se sauvent. C’est pour cela qu’elle nous a donné cette vasque. Alors elle nous demande de nous purifier et de porter avec nous cette terre que son divin Fils a touchée et bénie !

Chers frères et sœurs, la dernière œuvre dont je souhaite vous parler est la voie douloureuse mariale et le petit oratoire.

Résultat de recherche d'images pour "manduria céleste verdura"

Le 17 mai 1997, Marie demande à Debora de faire construire un oratoire et une voie qui, comme elle le désire, soit bordée de trois roses différentes. Elle lui dit qu’elle poursuivra ainsi la demande du message offert à Montichiari : des trois couleurs, jaune, rouge et blanc.

Elle explique que
– Le rouge sera pour nous : le martyr ;
– Le blanc : la prière et la consécration des petits enfants et des familles à son cœur, Source de l’Onction pérenne ;
– Le jaune : la pénitence souffrante qu’elle demande ici.
Elle demande qu’elles soient plantées par groupes de trois.

En plus de cela, Marie demande pour le jour solennel de son apparition en ce lieu, c’est-à-dire le 17 mai 1993, qu’on édifie le long de cette voie, les stations du chemin de croix avec en représentation les mystères du Rosaire complet. Cela sera appelé « Voie Douloureuse mariale ». Elle se parcoura à genoux jusqu’au sanctuaire, où elle demande que nous élevions sa statue et un autel rustique.

Alors le 17 mai 1997, elle donne plusieurs promesses car son saint Pied s’est posé pour un si grand privilège :

– Les pécheurs les plus endurcis se convertiront ;
– Les consacrés retrouveront le chemin ;
– Les malades trouveront les sources de la grâce sur ce parcours et Marie accepte qu’il lui soit offert par leurs parents en cas d’impossibilité grave.
– Beaucoup me verront en personne, et je les réconforterai dans leurs afflictions.

Chers amis, je souhaite maintenant aborder avec vous les temps forts de Céleste verdure qui sont les journées anniversaires et les rendez-vous de prière.

3 dates sont données :
– le 23 mai
– le 23 octobre
– le 8 décembre

Marie désire que chaque 23 mai nous lui dédions une journée qui soit totalement offerte avec le titre par lequel elle s’est manifestée « Reine de l’Olivier béni, Source d’Huile sainte de l’Onction pérenne, Vierge de l’Eucharistie ».
Ce jour-là, chaque fois, il y aura d’innombrables prodiges.

Le 23 octobre Marie veut qu’il y ait une journée mondiale de prière offerte pour la réparation envers l’Eucharistie.

Le 8 décembre, fête de l’immaculée conception de Marie, Journée de pénitence offerte en son honneur.

Le 8 décembre 1997, Marie renouvelle au monde l’appel à tout consacrer à leurs deux saints cœurs.

Quant aux rendez-vous de prières, il y a trois jours importants :

Le 22, le 23 et le 24 de chaque mois.

Le 22 est une journée où Débora rencontre les pélerins pour les soutenir de ses conseils spirituels et les mettre en route, ou les fortifier sur le chemin de la foi.
Le soir, veillée d’adoration avec Jésus-hostie que la Vierge de l’Eucharistie a apporté à Débora.

Le 23 de chaque mois, le ciel a donné des messages à Débora jusqu’au 23 octobre 2005, dernier message que je vais vous lire dans quelques secondes, bien que vous puissiez prendre aussi connaissance du tout dernier dans le Stella Maris des mois de Juillet Août 2007, numéro 438.

Résultat de recherche d'images pour "huile de manduria editions du parvis"

Message du 23 octobre 2005

Je resterai pour toujours en ce lieu
Ultime message public de la Vierge de l’Eucharistie, Source de l’huile sainte de l’Onction pérenne, Mère de l’Olivier béni, Jésus.
La Madone est accompagnée de saint François et de sainte Jeanne d’Arc. Je les reconnais seulement quand la lumière s’éclaircit un peu; ils se tiennent un pas derrière la Madone.

Loué soit Jésus-Christ!
Chers enfants, en cette nuit spéciale je vous remercie pour le sacrifice que vous avez fait à m’attendre. Je resterai pour toujours en ce lieu où tant de mes enfants viennent chercher leur renaissance en Dieu.
Chers enfants, portez votre passé aux pieds de ma reproduction. Oh, je désire que votre chemin de vie passe à travers une renaissance personnelle. Priez et ne craignez jamais plus de vivre les moments difficiles de contestations, de persécutions: Jésus vous accorde ici sa présence, sa force, sa prédilection. Jamais plus vous ne vous laisserez intimider par ceux qui cherchent à vous arracher de mon Cœur. En ces heures, recourez à la puissante intercession de mes larmes et vous ressentirez une joie indescriptible.

Chers enfants, le Père permettra que l’humanité soit éprouvée avec poids, mesure et profondeur. Soyez ardents à la prière, à la réparation, à l’adoration…
Sachez qu’à chaque instant, je présente au Seigneur vos intentions et vos projets contre lesquels Satan se démène pour qu’ils ne soient pas exaucés. Mes enfants, par votre conversion, donnez-moi la possibilité de vous montrer les prodiges de mes promesses: Je vous ai annoncé que mon huile serait diffusée partout, mais aujourd’hui, je vous dis que mon peuple sera consolé par la confirmation dans la foi qui en proviendra.
J’ouvre mes mains pour recevoir toutes les consécrations que vous me donnez. La Vierge de l’Eucharistie les offrira au divin Rédempteur qui invite, par la médiation de saint François et de sainte Jeanne (les saints présents avec elle), à mettre en pratique les messages reçus, en commençant à vivre la gloire céleste sur la terre, accompagné de leur protection. Comprenez la grandeur de ces dons immenses!
Mes chers enfants, maintenant que vous avez appris que Jésus Eucharistie est tout, commencement et fin, attente et accomplissement, je vous salue et vous guiderai dans l’attente de vous retrouver au Paradis.
A bientôt mes anges, mes foyers, mes familles et mon Eglise. Au revoir. Au jour où je reviendrai pour la réalisation des temps annoncés.

Chers amis, lorsque l’apparition a cessé, le 23 est resté une journée de prière et de louange. Des pélerins continuent à affluer dans ce lieu béni.

En ce qui concerne le 24 de chaque mois, il faut simplement savoir que c’est une journée d’action de grâces.
Pour ce qui est des prières et des réparations, deux jours sont consacrés dans la semaine comme veillée de prières : les jeudis et samedis.

Le 24 juillet 1993 Marie désire que la nuit du jeudi, nous vivions le Gethsémani de son Fils.

Elle désire que le jeudi à 19 heures, chaque semaine, nous fassions la prière de guérison de l’esprit. Elle demande que la nuit de chaque jeudi, nous prions dans son Gethsémani pour faire descendre sur la terre les anges de la consolation auprès de chacun de ses habitants.

Le premier vendredi du mois, Marie nous prie de faire le chemin de croix à genoux, jusqu’à l’oratoire. Puis elle nous demande de faire le chemin de croix chaque vendredi. Elle nous attend un par un et nous demande le 14 septembre 1995 de le faire en esprit de réparation et de prière du cœur qui lui est si cher…

De plus, Jésus veut que l’on établisse à Manduria la pratique du Chemin de Croix tous les premiers vendredis du mois et que notre cœur soit purifié et que nous communions.
Quelquefois, une journée de prière spéciale a été demandée.

Image associée

Très chers frères et sœurs, je souhaite maintenant aborder avec vous le sujet de la Sagesse révélée du Dieu vivant.
Pendant plusieurs années, Jésus et Marie vont donner à Debora de nombreux messages dont je souhaite remettre en mémoire leur essence.

Avant de vous en parler, je souhaite simplement vous dire que le 15 Août 1996 Déborah était à Garabandal. La vierge Marie lui a dit qu’en ce lieu, Elle a manifesté avec surabondance toute sa maternité. C’est de ce lieu, perdu dans les montagnes, que par des petits cœurs, j’ai annoncé le jour du début des douleurs mais aussi de la joie que mon Fils apportera en imprimant son Signe, qui restera. Et aussi, sans le toucher, il apportera dans les cœurs joie et consolation.

Le jour du Miracle sera un grand évènement : beaucoup retrouveront la santé du corps et de l’âme. Ce miracle marquera un véritable renouveau pour tout.

Puis, la sainte vierge a demandé à Déborah de continuer à répandre la véillée de prière du jeudi où son Fils a souffert dans toute son âme et comme homme puis elle lui a demandé de se consacrer à son cœur par le scapulaire.

Je commencerai tout simplement par rappeler les enseignements donnés par notre Mère du ciel.

Marie nous demande d’aimer la Très Sainte Trinité avant que d’autres divinités n’entrent dans notre cœur. Elle nous dit qu’il existe dans le monde des mouvements qui portent son Nom, mais beaucoup d’évêques et de prêtres n’y adhèrent pas. Alors elle demande à Debora de leur dire que bientôt ceux-là mêmes qui se sont toujours opposés seront impliqués sans l’avoir voulu.

Image associée

Elle nous rappelle que c’est seulement par la prière que l’on trouvera le salut des âmes et qu’en ce monde, on trouvera la paix et la consolation. Marie nous veut tous sauvés et puis elle nous demande de chercher à vivre en harmonie avec Dieu et avec la nature parce que, si une seule loi est violée, l’équilibre de l’âme et du corps est rompu et on tombera entre les mains de son ennemi.

Marie demande aussi à Debora de dire à ses fils bien-aimés, les prêtres que Satan est désormais entré dans sa Maison, provoquant chez un grand nombre l’indifférence soit pour leur ministère, soit pour ce que Dieu leur propose chaque jour. Sa place est toujours auprès d’eux et elle est prête à les protéger dans toutes leurs tentations, parce qu’en chacun d’eux, dans l’acte solennel du ministère sacerdotal, se reflète le doux visage de son Jésus.

Elle demande aussi à ses ministres que les traditions des processions et des veillées de prières ne soient pas étouffées, mais qu’au contraire, au nom de son amour pour nous, elles soient reprises, parce que la procession c’est l’expiation de nos péchés, c’est notre fontaine de grâces, tout comme la prière.

Marie rappelle à Deborah qu’elle a dit un jour à Fatima que si le monde ne se convertissait pas une grande catastrophe s’abattrait sur tout le genre humain, pas à ce moment-là, mais dans la deuxième moitié du XXème siècle.

Elle avait prédit ce châtiment à La Salette aux jeunes bergers Mélanie et Maximin et aujourd’hui, une nouvelle fois, elle le répète parce que l’humanité persiste toujours dans l’erreur en piétinant les dons du ciel.

Désormais, Satan a semé le désordre partout, en détenant le pouvoir au plus hauts sommets, en influençant le cours de toutes choses. Elle a déjà dit à Lucie de Fatima, que lui, Fils des ténèbres, réussirait à pervertir les esprits les plus savants, les poussant à inventer des armes très puissantes avec lesquelles on pourrait détruire en quelques instants la planète terre. Elle a dit qu’il réussirait à avoir en main le sort du monde entier, séduisant les puissants et les chefs d’état, et il y est arrivé.

Résultat de recherche d'images pour "manduria céleste verdura"
Alors elle nous dit qu’elle sera bientôt obligée de laisser aller le bras de son Fils, et nous verrons tous qu’il punira avec une rigoureuse justice et sévérité, comme cela n’est encore jamais arrivé.

Pour l’église est arrivé le temps des dures épreuves et des tribulations déjà prédites. Des cardinaux se dressent contre des cardinaux, des évêques contre des évêques et Satan marche déjà dans leurs rangs, tandis qu’à Rome de grands changements se font sentir.

Personne n’attend le Fils de Dieu, mais il reviendra, comme un voleur dans la nuit, et alors il punira selon la justice du Père céleste infiniment juste.

Feu et fumée descendront avec violence des cieux, les mers se changeront en vapeur, tout sera innondé et une guerre plus grande et plus destructrice que les autres surviendra, si tout reste comme maintenant.

Un grand nombre d’adultes et d’enfants mourront, et ceux qui survivront envieront les morts, à qui cette vue sera épargnée.

La terre donnera un spectacle de mort, de misère, de ruine et de guerre. Les temps des temps arrivent désormais à leur terme et ma crainte devient de jour en jour davantage une terrifiante réalité.

Alors Marie se tourne vers le monde en disant que non seulements des bons périront en même temps que les mauvais, mais aussi que les chefs d’état avec leurs peuples et les grands de l’Eglise avec leurs fidèles.

Image associée

Satan a malheureusement répandu sur la terre ses agents, et très souvent l’homme cède à la tentation et au péché.

Cette fois, si l’homme projetait de détruire le monde entier, Dieu le ferait disparaître de l’univers, non pas en faisant tomber de l’eau, symbole de la purification, mais le feu, symbole de la justice.

Quand la terre deviendra brune,ce sera le signe de la venue de son Fils et de ses anges et alors commencera la nouvelle Terre, reformée par tous ceux qui actuellement travaillent au triomphe de mon Cœur immaculé et de ceux qui survivront à de tels malheurs.

Ensemble, ces élus marqués d’une croix sur le front, symbole de leur confiance en Dieu, vivront en ayant pour seul but le Père céleste comme au temps où cette magnifique n’était pas engluée dans le péché.

Puis Marie rappelle qu’elle est venue sur la terre, Elle, la Reine de la Paix et de l’Amour, la Mère du ciel pour guérir l’esprit et non plus le corps.

Alors elle nous promet le salut si son appel céleste est accueilli.

Marie nous dit aussi que nous sommes la semence de la vie et, à cause de cela, elle nous demande de ne pas nous laisser dominer par son ennemi qui, avec son astuce et ses tromperies, nous pousse au découragement, que ce soit dans la prière ou dans l’action.

Attention au démon. Désormais, il est au milieu de nous, nous dit la vierge. Il n’a pas de visage, c’est pourquoi il nous sera difficile de l’identifier dans son œuvre, mais elle nous dit de ne pas avoir peur, de persévérer dans notre mission. Marie, notre maman du ciel nous protégera par son Amour divin.

Le 25 mars 1993, Marie nous dit que l’Aigle aux 5 plumes solaires est en train d’agir en sélectionnant les cœurs pour préparer la voie à la Colombe glorieuse.

Le souffle viendra de l’Orient, mais avant que la Colombe glorieuse ne vienne sur la terre, pendant trois jours le soleil ne donnera plus sa lumière. Les astres seront engloutis dans les ténèbres de l’espace. Les eaux submergeront la terre et de nouvelles terres émergeront. Les montagnes se déplaceront en changeant d’ordonnancement et alors l’homme recherchera la mort, comme aujourd’hui, il recherche l’or.

Image associée

Quand la Colombe glorieuse viendra, le feu de la Justice s’abattra sur l’homme, comme un rapace affamé se lance en piqué sur la chair d’un cadavre en décomposition, prêt à la dévorer totalement.

Alors la vierge nous dit que le temps du choix est arrivé et elle, la Mère du souverain Bien, avant que tout cela n’arrive, elle nous invite encore une fois à conjurer le châtiment de Dieu.

Elle nous demande le cœur submergé de douleur, agonisant pour cette terre si malade, peuplée d’hommes qui tuent d’autres hommes, de retenir ces mains sanguinaires ; sinon qui pourra être sauvé ?

Marie nous dit qu’elle est l’ancre de notre salut ; quiconque croit et espère en son Fils sera sauvé.

Celui qui s’obstinera à persévérer dans l’erreur sera jeté pour toujours dans l’abîme de l’enfer avec Satan.

Alors Elle nous demande de la regarder avec des yeux que la foi rend bienveillants et Dieu nous accordera la paix et le salut.

Nous savons aussi que Marie donne à Débora, le 25 mars de chaque année, un avertissement.

Marie en bonne et tendre mère vient remercier ses enfants qui prient et les appellent Enfants de lumière.

Elle leur dit à tous : Que Dieu vous bénisse parce que vos prières quotidiennes et continuelles, dites avec votre cœur, sont arrivées jusqu’au Père. Je vous remercie pour avoir, par votre amour, arraché un grand nombre d’âmes à mon ennemi.

Puis Marie a encouragé ses enfants en leur disant que toutes les occasions sont bonnes pour sauver les âmes !

Elle demande de parler moins, car nos bavardages sont vains la plupart du temps. Elle souhaite que nous les transformions en douces paroles d’amour qui évoqueront unanimement Jésus et Marie, Marie et Jésus !…

Résultat de recherche d'images pour "manduria céleste verdura"

Elle demande aussi à Déborah de faire beaucoup prier, puisque ce ne sont ni les paroles ni les larmes qui pourront apaiser les souffrances de son divin Fils.

Alors elle veut que nous soyons toujours simples et purs, détachés des biens matériels ! et aussi de ne pas penser à orner nos corps puisqu’il y aura bientôt de grands troubles et que notre seule nourriture et notre seul parfum doivent être leur Parole.

Elle rappelle aussi que l’heure est venue de choisir entre le paradis en l’enfer. Dieu, en sa liberté infinie nous donne le libre choix.

Si nous choisissons le paradis sachons que la route est longue et étroite mais à la fin nous trouverons Gloire et Lumière pour nos âmes, l’unique bonheur éternel. Si nous croyons en Marie, à Manduria fleuriront les conversions les plus pures. Soyons toujours près d’elle et unis au Saint Sacrifice de la Messe.

Le 30 mai 1993, dans l’Oliveraie, au pied de l’arbre béni, on a commémoré la descente de l’Esprit Saint au Cénacle et Marie invita ses enfants à se mettre sous la divine puissance d’Amour, afin qu’elle nous donne force et vigueur pour affronter les nombreuses difficultés de la vie.

Marie désire surtout qu’en nous, se réveille la crainte de Dieu, l’unique arme pour combattre le péché.

Le 23 mai 1994, Marie montre à Deborah Satan qui cultive les âmes et les fait pousser de la manière la plus horrible à décrire. Satan dans sa vision envoyait les âmes à leur destruction totale, après leur avoir volé leur liberté.

Alors Marie veut que ces consacrés sachent qu’il est très facile, en ce temps d’apostasie, de tomber dans les artifices de l’usurpateur.

Marie nous dit aussi que la désacralisation de la Maison du Père a atteint son comble , la coupe de son Fils est pleine.

Image associée

Elle nous donne la clé pour enfermer pour toujours le diable dans son repaire ténébreux :

cela dépend seulement et exclusivement de notre vouloir.
Marie nous dit : « Moi, la Mère de Dieu, je vous donne mes Messages, mais vous ne voulez ni les comprendre ni les mettre en pratique. Je vous dis : la prière, le sacrifice, l’Eucharistie et la pénitence conduisent au salut. Sans eux, soyez sûrs que vous n’entrerez pas dans le Royaume du Père, préparé pour nous depuis la création.

Vous, mes enfants, vous êtes superficiels et votre trop faible foi vous mènera à la dérive si vous ne prenez pas la Croix de mon Fils sur vos épaules avec résignation.

Marie nous demande aussi de ne pas être tristes si elle nous dit que son cœur immaculé est déchiré. Elle ne peut pas ne pas pleurer ! On tourne le dos à son Fils. On n’écoute pas leurs demandes, que de plusieurs endroits ils formulent, afin que nous soyons sauvés.

Puis Marie nous rappelle que nous avons tout dans l’Evangile que son Fils a apporté aux hommes par ses disciples.

Marie, la Maman de l’Olivier, nous dit qu’elle bénira personnellement l’huile. Consacrés à elle, nous l’aiderons à vaincre le Malin.

Marie dit qu’Elle est la Femme qui est au désert. L’heure est
maintenant arrivée.

Résultat de recherche d'images pour "manduria céleste verdura"
Désormais, elle souhaite qu’on l’invoque ainsi :
Marie, Mère de l’Olivier béni,
Très Sainte Vierge de l’Huile,
Touche-nous, aime-nous, et guéris notre cœur A ta manière, par ton Amour.
Marie a désire bénir personnellement l’huile, comme signe de l’onction pérenne de notre foi. Elle nous donne cette huile. Nous la porterons aux malades du cœur, à ces fils qui n’ont pas la grâce de Dieu en eux. Elle nous exaucera. Elle veut nous libérer de l’ennemi. Alors elle nous demande de l’invoquer comme la Très Sainte Vierge de l’Huile qui touche et qui guérit.

Marie se plaint des consacrés. Elle nous dit que beaucoup ont abandonné la foi et craché sur la sainteté de son Fils. Beaucoup de prêtres, de consacrés, hommes et femmes, se sont laissés aller à l’indifférence, à leur impiété dans la célébration des saints mystères, à la mort cruelle qui les attend, et aux plaisirs de la chair. Peu d’entre eux sont restés à veiller jusqu’à la dernière heure !

L’Eglise passera d’ici peu par une crise terrible et ceux qui la gouvernent, occupés à cumuler leurs pouvoirs ecclésiastiques ; seront surpris par la colère de Dieu qui les couvrira de honte et les livrera aux mains de l’ennemi.

Marie dit à Deborah que le Seigneur la charge de dire à tous les gouvernants civils de faire très attention à ne pas laisser le champ libre à toutes sortes d’athéisme et de spiritisme.
L’épée de feu de saint Michel archange a déjà été levée à cause des multiples désobéissances envers le Seigneur.
Une fausse paix règne sur l’humanité. Il y aura des guerres jusqu’à la dernière qui se déroulera devant les dix empereurs de l’Antéchrist.

Le Seigneur ne tolère pas les manquements de ses ministres dans l’accomplissement de la volonté de Dieu. Ils se punissent eux-mêmes et attirent la consternation sur eux et la désolation dans leurs maisons.
Par les larmes du Seigneur et avec nos prières, le Seigneur adoucira sa Justice.

Image associée

Alors Marie nous demande qu’on ne prononce plus aucune parole malveillante surtout mes fidèles serviteurs, ou bien elle se transformera pour eux en jugement de condamnation.

Marie désire des journées entières de prière devant la Face douloureuse de son Fils.

Notre Mère du ciel nous demande aussi de nous approcher d’elle car les démons sont descendus sur la terre avec toute leur puissance et ils s’apprêtent à mener leur dernières féroces attaques. Alors elle nous prépare. Unis à Elle, nous en sortirons vainqueurs.

Très chers frères et sœurs, Jésus nous dit qu’en cette terrible heure des ténèbres, il désire que pour le salut des âmes, on le prie ainsi :

Cœur très aimant de Jésus,
Par tes souffrances sur la Croix
En cette heure d’obscurité,
Sois Lumière pour l’humanité.

Jésus promet à tous ceux qui, chaque soir, par leur souffrance offriront cette prière, non seulement les âmes adonnées à la prière seront sauvées, mais aussi que tous ceux qui vivront en état de grâce, je les élèverai à un degré supérieur de spiritualité.
Jésus nous rappelle que le temps est proche et de faire attention à nos jugements hâtifs, parce que nous rendrons compte au Roi des rois quand nous serons devant lui pour le Jugement dernier.

Alors Il dit :« Ceux qui se nourrissent de sa Parole révélée seront appelés bénis, parce que obéïssants à la divine Volonté du Rédempteur.

Chers amis, Jésus souffre. Alors il nous dit : « Oh mes enfants, combien je dois encore offrir pour conquérir vos cœurs ! De même qu’une fois je me suis immolé sur la Croix pour vous racheter, de même mon Amour sans bornes, dans des jours à venir, vous donnera le Pain de Vie, pour vous sauver. Mes petites brebies, revenez à Moi ! Quelle gloire le Seigneur vous donnera si à chaque instant vous bénissez son Nom.

Aujourd’hui je me communique un peu partout dans mes révélations, accompagné de la cour céleste, car je désire qu’avant les jours fixés , chacun ait le cœur contrit à cause des péchés et qu’il pose son regard sur ma Passion et sur ma Croix, ainsi que sur tout ce que j’ai donné et continue de donner puisque, enfant et frères de mon Cœur, Dieu ne vous accueille pas les mains et l’esprit plongés dans les plaisirs du monde. Soyez donc tous prêts à m’accueillir, petits et grands de la terre, justes et injustes, car la Jérusalem sainte est à votre porte. Moi Jésus, je désire vous réunir en un seul troupeau, celui de mon Cœur et celui de ma très sainte Mère Myriam. Que votre vie, désormais, soit davantage fidèle aux commandements du Seigneur, et que chacune de vos paroles soit méditée avant d’être prononcée, car de votre bouche ne doit sortir aucune médisance. Que chacune de vos actions soit contrôlée et investie dans le Seigneur. Que l’Amour soit l’unique valeur dans laquelle vous investissiez votre existence. Je suis l’Homme des Douleurs, sachez donc qu’aucune de vos souffrances ne sera endurée en vain !

Chers frères et sœurs, Jésus veut qu’on écoute Sa Voix et si on l’écoute Jésus nous promet qu’un jour nous vivrons dans le lieu bienheureux du repos.

Jésus souffre aussi parce que pendant des siècles entiers on a adoré des dieux sans nombre et on en a subi la fascination et on les a servi comme on aurait dû le servir. On les a adorés et aimés, tandis que Jésus, dans les tabernacles du monde, il avait soif de nos âmes et espérais seulement un regard de nous, une douce parole d’Amour ! Alors Jésus veut qu’on le laisse nous bénir et qu’on le laisse entrer dans nos demeures, rendre pures et immaculées nos langues, qu’elles soient prêtres à communiquer le Royaume de Dieu sur la terre.

Résultat de recherche d'images pour "manduria céleste verdura"

Le Seigneur nous fait aussi savoir qu’il ne tardera pas à venir pour les justes, mais aussi pour les méchants et alors il nous demandera compte de nos actions. Les temps des Ecritures sont en train de s’accomplir et les ennemis de Dieu, dans toutes les parties du monde, diront de Lui des choses fausses et donneront de Lui à son peuple une fausse image, en refusant sa véritable identité.

Alors chers amis, je peux témoigner de la véracité de ceci dans le sens où je travaille dans le monde entier contre le Nouvel Age et je me bats contre tous les faux prophètes qui actuellement ont envahi la planète et salissent le nom du Seigneur.

Alors Jésus dit : Attention, mes enfants, attention aux hommes qui veulent vous nourrir de leur théories empoisonnées, d’exemples d’impuretés et de souillures rationalistes, qui désirent « récompenser » l’Amour par la haine, le bien par le mal et vous dévorer d’un seul coup. Tout cela arrivera. Mes Paroles sont transparentes.

Et bien chers frères et sœurs, cela est réellement arrivé.

Jésus nous demande d’être obéïssants à son Pape et de demeurer fidèle à son Eglise !

Il nous demande de ne pas nous disperser, malgré l’impureté des siens ! »

Jésus nous dit que bientôt les murs du Dragon seront abbatus et avec lui les dernières têtes restées au pouvoir.

De son bâton, il frappera l’ennemi, delivrant du Malin tous les otages, éliminant les tumeurs de son corps mystique.

Jésus désire aussi nous parler de la communion dans les mains. Lorsque Jésus, le Très Saint, entre en nous, nous sommes totalement consacrés, mais il ne discute pas pour savoir quelle partie de notre corps est la plus sainte pour le recevoir. Avant tout, Jésus veut faire comprendre aux hommes qu’il a horreur de ces changements continuels des normes qu’il a établies.
Jésus nous fait aussi savoir que si à une époque les siens avaient coutume de recevoir sa Chair sacrée par la fraction du pain, aujourd’hui Il ne le désire plus. Combien de fois l’apôtre Paul a-t-il dû mofidier les choses à cause de sacrilèges continuels ! Lui-même s’efforçait de tout accomplir avec respect et adoration, car il savait bien la grandeur que donnait la Communion.

Résultat de recherche d'images pour "manduria céleste verdura"

Aujourd’hui, l’homme est plus délicat et le Malin ne sait plus quoi inventer pour attenter à un tel sacrement.

La première arme dont il se sert est de faire croire à une plus grande hygiène.

Attention à son astuce !

On ne sait plus distinguer ce qui est immensité de ce qui est abîme ! Combien de profanations le Seigneur n’est pas obligé de subir puisque les siens ont permis qu’on lui vole la communion dans la main !

Le Seigneur ajoute combien et combien de fois m’ont – ils sacrifié au mal par ces concessions !

Satan examine les hommes et il a bien scruté les cœurs, afin de pouvoir les façonner à son bon plaisir pour en arriver à éliminer l’amour sacrement. Il faut briser cette chaîne de mort !

Jésus demande qu’on le reçoive dignement des mains de son ministre, directement dans la bouche, avec tous les honneurs qui lui sont dus, et puis de lui donner un accueil convenable dans notre cœur. Il veut être parmi nous mais il nous demande de ne pas oublier qu’il n’est pas l’un de nous.

Jésus dit : « Je suis le Dieu incarné et pas un homme qui s’est divinisé. Rappelez-vous qu’un grand nombre de mes Amis ont été jusqu’à donner leur vie pour Moi, inaccessible et intouchable, insondable Eucharistie.

Jésus nous enseigne la façon dont il souhaite que l’on respecte l’Eucharistie :

Alors la première chose qu’il désire est que notre cœur soit propre des souillures du péché, et cela n’est possible qu’avec le sacrement de la confession.

Il faut une contrition sincère de tous les péchés commis et de ceux qui se commettront ; l’intention du cœur de ne plus les commettre à nouveau, et, pour finir, il faut se sentir pardonné par sa Miséricorde.

La deuxième chose avant de communier, c’est une prière intime pour offrir un tel Sacrifice d’Amour pour la guérison des âmes.
La troisième chose, c’est de me recevoir à genoux.

Résultat de recherche d'images pour "manduria céleste verdura"

Un jour Déborah s’est mise à genoux chez les Passionnistes de Manduria et le célébrant s’est mis à crier comme s’il y avait le feu.

Alors Jésus lui a répondu : Oui, il en est bien ainsi : c’est Satan qui se déchaîne, puisque c’est lui qui a donné de telles indications aux hommes pour pouvoir détruire le sacrement des sacrements.

Puis Jésus ajouta : Moi, je te dis qu’aucun d’entre vous ne doit recevoir la Majesté divine debout ; Vous devez au moins faire une génuflexion comme signe que vous M’adorez comme Roi et Sauveur ».

Chers frères et sœurs, Deborah, prophète a été très persécuté.
Alors, Jésus son Amour lui dit :

« Fille de mon Ame, je te demande cependant de prier pour tous ceux qui te font la guerre et te rejettent, te considérant comme une véritable malédiction. Ta nourriture sera un pain de larmes, mais tu gagneras la meilleure place dans mon Royaume. Use du pardon et laisse les clous du refus te transpercer les chairs, qui seront pour toujours bénies. Je suis le Père du Pardon, mais de ma Croix je pousse aujourd’hui un cri de douleur qui se traduit par un signe de sang. Tous ceux qui ne l’acceuilleront pas seront maudits comme la descendance de Caïn, tous ceux aussi qui se moqueront des œuvres de descendance de Caïn, tous ceux aussi qui se moqueront des œuvres de l’Esprit Saint recevront pour cela l’esclavage des Hébreux jusqu’à la fin des temps. Envers tous ceux qui ne changeront pas après mes instructions, mon Père sera sévère et il leur infligera la même condamnation qu’aux habitants de l’ancien Sodome.

Ecoutez, mes enfants, consacrés ou non, écoutez, mes ministres : le calice est déjà plein. Ne remplissez pas mon Cœur d’amertume.

Ornez vos cœurs de nouveaux vêtements ! Ne préchez pas de vains discours et ne contredisez pas le fait que vous êtes Miens par des comportements trop rationalistes… Il est écrit : « Si vous vous taisez, les pierres crieront ».

Résultat de recherche d'images pour "manduria céleste verdura"

Chers frères et sœurs,  je souhaite que vous écoutiez Jésus nous parler de Saint Joseph, son Père terrestre, l’homme le plus cher à son Sacré Cœur.

Jésus nous dit : « Il fut mon Père adoptif et celui de l’humanité, en m’éduquant, Moi qui rendis la dignité royale à l’homme et en me tenant serré dans un embrassement continuel sur le chemin de la vie, hérissé d’embûches et fatigant.

J’étais le Fils du Très-Haut, mais humainement je fus le sien et je l’aimais au point de pleurer lors de sa dernière heure, et aussi parce que je savais l’importance de sa présence auprès de ma sainte Mère qui allait se préparer à un veuvage d’autant plus grand et plus douloureux.

Homme juste parmi les justes, travailleur, patient, doucement prévenant par ses silences, à l’esprit sage et prévoyant. Il fut choisi pour coopérer à l’œuvre de la Sainte Rénovation, prédite par les prophètes de tous les temps. Personne ne fut plus digne que Lui d’assister le Fruit de Dieu chez Marie, ma Mère. Si elle fut pleine de grâce, Joseph était rempli de la force de l’Esprit Saint, par qui il se laissait docilement guider, sans objection ni réticence, et qui le conduisit à une haute sainteté.

Ainsi donc, je vous le donne comme modèle, parents d’aujourd’hui, si vous croyez à la sainteté du mariage et à l’indissolubilité de ce sacrement !

Voici que je vous ai présente mes saints parents.

Entrez maintenant dans l’intimité de notre Maison et méditez.
La vôtre également pourra devenir heureuse et porteuse de lumière comme une comète dans le ciel !

Alors, je vous remercie d’avoir écouté avec charité cette présentation des messages de Manduria.

Chers amis, je voudrais finir ces divins messages en vous citant l’amour de Dieu pour ces âmes :

« O mes brebis, mes brebis, ne vous éloignez pas de Celui qui vous aime tant, ne désesperez pas !

Pour vous qui croyez et vos nourrissez de mon corps, l’Espérance ne passera pas !

Heureuses êtes-vous qui comprenez le bonheur de ma Mère, présente à chaque Saint Sacrifice à côté du prêtre qu’elle protège comme le petit enfant dans le giron maternel et qu’elle soutient dans cette sainte purification qui, par lui et avec ma grâce, se réalise au milieu de mon peuple !…

Merci O Père, toi qui aime tes enfants à travers Moi ton Fils unique, et à travers la Colombe pure, Marie… C’est ainsi que je désire que vous remerciiez le Père et Lui demandiez l’Esprit de Force pour mes consacrés.

N’oublions pas que nombreux ont été les bienfaits spirituels et matériels obtenus par la puissante intercession de la Très sainte vierge de l’Eucharistie, Mère de l’Olivier béni, Source de l’Huile sainte de l’onction pérenne.

L’image de Jésus, Roi de la Révélation ayant pleuré des larmes de sang d’une manière répétée a ouvert le cœur d’un monsieur qui a fondu en larmes, ce qui l’a libéré. Ce monsieur s’est oint avec l’Huile bénie et immédiatement un parfum de fleurs s’est répandu dans toute la maison.

Une dame priant le chapelet des larmes de la Madone pour la conversion de son Fils afin qu’il revienne à la pratique religieuse a obtenu tout ce qu’elle demandait.

Image associée

Une dame, après tant d’années de souffrances s’est vu accordé le grand don de devenir maman.

Cependant chaque 23 du mois, pendant plusieurs mois, elle est venue en pèlerinage à Manduria et avec confiance elle a offert des prières, sans exclure la pénitence à genoux sur la Voie Douloureuse mariale.

Une dame ayant prié à Manduria pour un garçon alcoolique, rendu au dernier stade s’était tournée vers la statue qui représente la Madone et elle a dit : « Je crois vraiment que Tu habites ici, que c’est ta demeure ».

Une fois rentrée chez elle encore angoissée puisque les médecins s’étaient exprimés négativement à plusieurs reprises sur les jours qu’il restait à vivre au pauvre garçon, elle apprit qu’ils s’étaient ravisés. Miraculeusement, le garçon avait été renvoyé de l’hôpital comme s’il n’avait jamais été malade.

Une maman qui a oint son fils avec l’huile de Manduria a obtenu sa guérison définitive.

Moi-même, je peux certifier que la sainte vierge avec l’huile m’a libérée de bien des tourments intérieurs qui rongeaient mon âme. L’huile a adouci mon amertume à cause de bien des méchancetés que j’avais subie.

Image associée

Enfin chers amis, et on pourrait en citer bien d’autres, un monsieur de 38 ans, durant l’apparition s’est réconcilié avec Jésus et pour lui l’expérience de Manduria a été fondamentale pour la guérison de ses vices, en obtenant la grâce du dégout pour ce qu’il faisait.

Chers frères et sœurs, Je terminerai simplement avec une invocation donnée à Déborah et que l’on peut tous
réciter avec le cœur :

Jésus, Marie, je vous aime.
Par l’amour qui déborde de votre Cœur
Sauvez-moi, sauvez toutes les âmes de vos enfants.

Résultat de recherche d'images pour "manduria céleste verdura"

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.