Sulema : L’illumination des consciences sera une illumination pour les cœurs qui ont pris le temps de se préparer pour être en état de grâce

L’illumination des consciences sera une illumination pour les cœurs qui ont pris le temps de se préparer pour être en état de grâce

Image associée

C’est moi, votre Sacré Cœur de Jésus, qui viens vous dire : n’ayez pas peur, car la peur ne vient pas de moi, Je suis un Dieu d’Amour. Avant que Je vienne comme un Juge suprême, Je viendrai comme le Dieu de miséricorde, et c’est pour cela que Je viens vous parler, vous préparer et vous dire : relevez la tête, votre délivrance est proche.

Je suis l’Amour, la paix, la lumière qui vient chasser les ténèbres ; suivez-moi, suivez mes pas. L’Esprit Saint vient vous montrer la route à suivre, car vous êtes entrés dans une nouvelle étape du plan de Dieu. Quand Benoît 16 a donné sa démission, vous êtes entrés dans l’accomplissement des prophéties. Priez pour lui, il est votre Pape émérite, priez pour le Pape François, priez pour Mes prêtres. Je vous les confie, priez pour tous mes consacrés.

Je viens ce soir faire appel à votre générosité, aidez-moi à sauver tous Mes enfants de la terre. Soyez généreux, cessez de prier seulement pour les vôtres, priez pour vos frères et sœurs du monde entier. Vous êtes les enfants de la famille de Dieu le Père, ayez pitié de ceux qui souffrent, de ceux qui sont victimes de l’esprit du monde, de la drogue, de l’alcool : ces vices sont comme le cancer, priez et ne les jugez pas.

Actuellement on se soucie du matériel, l’argent est devenu votre dieu, vous avez oublié que vous avez une âme. Il y a des enfants qui ont fait de leur corps leur dieu, ils ont oublié que la chair doit retourner  à la terre, qu’elle deviendra poussière ; ils ont oublié qu’ils ont une âme qui meurt de faim de ma Parole, qui meurt de soif d’Amour, d’Amour filial, d’Amour pur.

Soyez les apôtres des derniers temps, des témoins de la lumière, de la vérité. J’ai besoin de vous comme vous êtes, ne dites pas que vous n’êtes pas dignes, regardez-moi sur la croix, J’ai payé le prix de votre rédemption, Je vous ai lavé dans mon sang. Je vous ai tout donné. Mes enfants, j’ai accepté de quitter la Gloire que J’avais auprès de Mon Père pour venir sur cette terre. J’ai tout souffert car on n’a pas voulu de moi. J’ai connu la souffrance, Moi, votre Créateur. Le Créateur du monde ne trouve plus de place dans ce monde, car on m’a pourchassé, on a honte de moi, on a honte de ma croix, on me fait sortir des lieux publics et même des foyers.

Le mal est devenu le bien et le bien est devenu le mal ; on se moque de mon petit reste, on se moque de mon Père, et que dire de ma Mère !  Ma Mère est si affligée, Mes enfants, car Elle sait ce qui s’en vient et c’est pour cela qu’Elle vous donne des messages. Ce livre apporte des messages de paix, d’espérance pour vous apprendre, comme a de petits enfants, à demeurer dans la paix, à aimer l’effacement, à vous préparer à recevoir le Roi des rois dans la Sainte Communion, et pour vous apprendre à vivre les commandements, les Sacrements.

Venez, venez à l’école de Ma Mère pour devenir doux  et humbles  car Je suis doux et humble de Cœur. Oh Mes enfants ! Je vous regarde et Je vous aime ; vous faites Ma joie car, en ce moment, il y a des cœurs qui s’ouvrent pour accueillir les grâces. N’ayez pas peur, donnez moi votre Oui et laissez l’Esprit Saint agir en vous ;  vous n’avez rien à faire, car l’Esprit Saint est très agissant en tous les cœurs qui ont donné leur oui. Voyez comme Il est bon, Il vient dans une brise légère pour vous redonner un nouveau souffle de force, de courage, de foi, d’amour et surtout d’audace, car il vous faudra de l’audace pour proclamer ma Parole ; et votre foi pour porter les flambeaux de la foi (cf Ph. 2, 15).

Priez, priez, priez ! Ma mère vous le demande, et moi aussi je vous le demande : priez, l’heure est à la prière et à l’adoration. Si je viens vous avertir, ce n’est pas pour vous faire peur, Je viens car Dieu ne fait rien sans avertir, c’est pour vous aider à vous préparer. Les événements ont déjà commencé et si vous ne le croyez pas, regardez autour de vous : la nature est déchaînée, elle pleure, mais on ne veut pas voir que quelque chose de grave est en train d’arriver.

Il faut que tout s’accomplisse, Mes enfants, et ce n’est que par la prière que vous allez demeurer dans la paix et dans la joie. Ma mère apparaît comme Marie, Reine de la paix, car vous devez être dans la paix pour que votre cœur soit libre de recevoir les grâces nécessaires. C’est dans la paix que vous allez traverser toutes les épreuves, dans la confiance à la providence de Dieu, votre Père. Méditez les passages de l’exode : ce que Mon Père a fait avec le Peuple Hébreux, Il le fera avec vous, Il continue à le faire. Il a posé sa main toute puissante sur vous, son petit reste, ses enfants de lumière qui ont dit Oui, Oui au Père.

Vous n’êtes pas seuls, Mes enfants, Je suis avec vous, ma Mère est avec vous. Voyez-vous comment Je viens avec Mon Sacré Cœur dans la main pour vous l’offrir ? Je viens vous dire consacrez-vous,   vivez votre consécration au Sacré Cœur de Jésus, au Cœur immaculé de Marie ; Voilà votre seul refuge, voilà votre espérance, vous serez à l’abri de toute intempérie, de toute attaque, de toute persécution. Faites moi confiance, ne doutez pas de Mon Amour, Je vous aime, Je veux vous sauver, Je ne veux pas vous voir souffrir, Je veux vous protéger.

Venez à Moi, allez au sacrement du pardon pour être en état de grâce au moment où l’heure va sonner, où tout va s’arrêter, car l’Esprit Saint viendra pour vous faire entrer dans ce mouvement d’Amour, le dernier acte de la miséricorde de Dieu le Père, l’illumination des consciences. Pourquoi est-ce que je viens ? Parce que personne n’est prêt à cet événement, personne. Il faut vous préparer comme de petits enfants, il faut que vous reveniez à la grâce, car Je ne veux pas vous voir souffrir.

Voilà pourquoi l’illumination des consciences sera une illumination pour les cœurs qui ont dit oui, pour les cœurs qui ont pris le temps de se préparer pour être en état de grâce, qui ont cru et qui ont fait le choix, qui ont choisi, par amour, de suivre le Père et le Fils par l’Esprit Saint. Pour ces cœurs, qui ont reconnu ma très Sainte Mère comme leur Mère, ce sera la joie car, à ce moment,  vous pourrez vous voir avec mon regard. Mais l’avertissement sera l’horreur pour mes enfants qui n’ont pas accueilli les grâces, pour ceux qui ont fermé leur cœur, leurs oreilles, à ma Parole, à Mes demandes, aux messages, car Je vous apporte un message de paix et d’espérance. A l’avertissement, vos âmes vont voir où vous conduit le péché – car le péché existe, mes enfants –  ce sera au purgatoire ou en enfer.

Voyez-vous pourquoi Je vous demande de prier pour tous vos frères et vos sœurs, surtout pour les incroyants, pour ceux qui M’ont tourné le dos ? Soyez amour, vivez la charité, ne vous jugez pas,  ne vous laissez pas  tromper par l’esprit du monde. La porte de l’esprit du monde est large, le mal vous attire par tous ses attraits, il vous montre de belles fleurs empoisonnées. Par contre, mon chemin, ma porte, deviennent de plus en plus étroits. Pourquoi ? Parce qu’on ne veut rien savoir de Moi ; mon chemin est plus difficile à suivre, car il y a tant de tentations. Soyez vigilants, Mes enfants, très vigilants !  Ne vous laissez  pas distraire, suivez-Moi, venez à Moi, votre Jésus, suivez Mes pas, n’ayez pas peur, car la peur ne vient pas de Moi. Je vous ai laissé un Esprit de paix, non un Esprit de crainte.  Merci, mes enfants, soyez bénis. Amen.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.