Jean, Messager de la Lumière : Jésus est venu instaurer sur terre le Royaume de Dieu qui sera pleinement réalisé à la fin des temps.

Livre Tome 6 : Pour bien passer la porte du Ciel
Page 80 : La Bonne Nouvelle : le Christ est le Messie – Message du 8 février 2008 –

Bonne Nouvelle : Jésus est le Messie !

 » Toute l’humanité souhaite tant la paix sur la planète et surtout dans cette ville si chère à vous tous qu’est Jérusalem. Jérusalem où Jésus a montré aux hommes, pour les sauver, Son infini Amour. Ce lieu saint a pratiquement toujours connu des conflits, mais ses habitants, tout comme le monde entier, continuent à rêver de paix. Priez, priez car la paix se réalisera, elle est si proche ; alors tout le peuple de Jérusalem prendra conscience que Jésus est bien le Messie.

Pour que la paix s’opère, il est essentiel qu’elle le soit par la rencontre des hommes et de la mise en commun de leurs difficultés de vivre ensemble, de quelque religion qu’ils soient. Il s’agit qu’ils pensent, se réfèrent et se laissent guider par Dieu qui est le seul Maître de la vie intérieure de chacune de ses créatures.

Oui, méditez le geste de folie du Christ qui est mort sur la croix et vous mesurerez tout l’amour et l’intérêt qu’il porte à chacun de vous, à tous les hommes.
Et Il est dans une souffrance infinie envers ceux qui refusent d’œuvrer pour la paix …

Vous avez à annoncer la Bonne Nouvelle au monde entier, la Bonne Nouvelle que le Christ est le Messie, le Fils de Dieu. Cette nouvelle est vraiment universelle, elle s’adresse à tous les hommes et chacun peut bien la comprendre. Elle répond aux aspirations les plus profondes de l’humanité.

 

Le royaume de Dieu …. Paix, Joie, Justice

Le Royaume de Dieu est tellement proche, grâce à la venue de cet Homme nommé Jésus qui ne cesse de vous répéter : «Faites ceci en mémoire de moi.» Sa consigne est d’une telle puissance que chaque fois que vous vivez une célébration eucharistique, vous découvrez qu’Il est là au milieu de vous et qu’Il en est heureux.

La paix répand dans votre âme la charité, l’amour de Dieu et du prochain, et ainsi elle vous conduit sur le chemin de la vie éternelle.

L’idéal serait d’éviter de vous troubler, de vous attrister, d’esquiver tous les sujets qui pourraient vous causer de l’inquiétude.

Que votre volonté soit toujours prête à toute éventualité d’action et que votre cœur ne soit asservi à rien.

Ainsi vous serez des artisans de paix, de ceux qui se maintiennent dans l’amour de Dieu et qui se reconnaissent par une joie, un élan, une gaieté tellement appréciés par les autres et par Dieu en particulier.

Jean, votre messager d’amour « 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.