Le cardinal Meisner était convaincu d’être sauvé

Le cardinal Joachim Meisner, ancien archevêque de Cologne et l’un des cardinaux du Doute est décédé mercredi matin. Il déclarait lors de sa dernière interview, enregistrée en avril et publiée samedi sur diepostagespost.de, qu’après sa mort, il tomberait « dans les bras de Dieu ».

Meisner était convaincu que Dieu serait heureux de le voir « rentrer à la maison » et lui dirait : « Quelle joie, maintenant que vous êtes là. » Lorsqu’on lui a demandé s’il serait prêt à souffrir le martyre, Meisner a répondu : « J’ai connu un martyre permanent ici « et qu’il se sentait » à la maison « dans les Stations de la Croix.

Meisner se voyait comme « bien préparé » pour la mort car il a cru avoir fait ce qui est « humainement raisonnable ». Avant sa mort, il a remis à son secrétaire les choses nécessaires à son enterrement « afin qu’il n’y ait aucune recherche ».

En février 2013, Meisner appartenait au premier groupe d’évêques allemands qui avait introduit la pilule du lendemain dans les hôpitaux catholiques de son archidiocèse. Il n’est jamais revenu sur cette décision.

https://gloria.tv/article/aScSruhE6kf73eQ6i7njLrGQs

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.