L’Escorial : Dans ces deux tiers de l’humanité qui seront dévastées, malheur aux impies, aux pharisiens hypocrites, aux impurs, aux faux prophètes, à ceux qui se croient des dieux ! Tous brûleront comme le bois sec brûle dans le feu !

Image associée

1er Avril 1989

– La Sainte Vierge : Ma fille, priez, faites des sacrifices. La terre est gravement et chaque jour davantage blessée par le péché. Cette blessure est incurable ! Les hommes sont rendus à un tel point d’iniquité, qu’une partie de la terre sera détruite. Les deux tiers seront rasés par le feu. De même qu’un jour le monde fut détruit par le déluge, un autre jour pas très lointain, il sera détruit par le feu. La prière et le sacrifice seuls sauveront une partie de l’humanité. Priez, priez, mes enfants, car en priant on ne succombe pas à la tentation.

Les hommes oublient Dieu ; ils ont profané la terre par le péché et une partie de la terre est maudite. Ils ont violé les Lois divines et les Commandements : le péché a transpercé la voûte du ciel et il en est rougi. L’homme est comme une bête sauvage. Je veux qu’on forme un grand troupeau. Mais pour être de bons apôtres, mes enfants, il faut respecter les Lois divines. Mon Fils a laissé ces mots : Celui qui est contre Moi ne sera pas de mon troupeau, seul celui qui est avec moi sera de mon troupeau. Je vous l’ai déjà dit, mes enfants : Je suis le Maître et vous êtes les disciples. Si vous vous séparez du Maître, vous ne pourrez donner de bons fruits. Plus vous serez proches de Lui, plus vous donnerez de bons fruits. Observez l’Evangile, aimez l’Eglise. Fréquentez les sacrements : celui de la pénitence est très important pour votre salut. Que personne ne vous trompe : suivez l’Evangile.

Baise le sol, ma fille, en réparation pour tant de péchés qui se commettent dans le monde.

– Le Seigneur :

Vous qui êtes mes sarments, ne vous séparez pas de ma vigne. Je suis la vigne et vous êtes les sarments, sinon vous périrez. Approchez-vous par le sacrifice et la pénitence. Retirez-vous du monde, de ses vanités, de ses plaisirs. Renoncez à tous vos biens. Moi seul, Je suis votre Pasteur et Seigneur. Ne cherchez pas les trésors de la terre, ils ne servent à l’homme que pour le condamner. Cherchez les trésors du ciel. Malheur à ceux qui seront rasés par le feu. La juste colère de Dieu va tomber sur l’humanité d’un moment à l’autre. Convertissez-vous, mes enfants, repentez-vous.

Dans ces deux tiers de l’humanité qui seront dévastées, malheur aux impies, aux pharisiens hypocrites, aux impurs, aux faux prophètes, à ceux qui se croient des dieux ! Tous brûleront comme le bois sec brûle dans le feu ! Malheur à ceux qui se disent justes aux yeux des hommes mais sont des pharisiens hypocrites aux yeux de Dieu ! Malheur à ces maudits !

– La Sainte Vierge :

Mon Cœur Immaculé veut sauver toute l’humanité, ma fille. Il continue encore de demander miséricorde pour les impies, les hypocrites, les pharisiens, mais la Justice de Dieu est sainte ; la terre est préparée pour brûler comme du bois sec. Je vous demande d’être des sarments verts pour porter du fruit. Réunissez-vous pour prier non seulement en parole mais que votre prière sorte du plus profond de votre cœur. Et accomplissez les Lois de l’Evangile.

Aimez beaucoup le Vicaire du Christ. Il est très persécuté. Malheur à ceux qui l’outragent, délaissent l’Evangile et agissent à leur fantaisie. Malheur à ces pasteurs égarés par la concupiscence de la chair ! Tous seront supprimés, anéantis. Les armées de la justice des anges sont préparées pour que Dieu donne le signal de sa Divine Justice. Avec la pointe de leurs épées ils toucheront une partie de la terre qui sera réduite en cendres.

Je vous demande la prière et le sacrifice, mes enfants. Je vous demande de jeûner les vendredis au pain et à l’eau. Que ceux qui ne le peuvent pour raison de santé ou de travail offrent des sacrifices de leur choix. Aimez-vous les uns les autres. Le monde va être détruit par manque d’amour. Les hommes ont dégénéré par les vices et les passions. Je demande qu’on se réunisse en groupes nombreux pour prier et se sacrifier. J’appelle aussi l’humanité à accourir en ce lieu afin que les fronts soient scellés et que lorsque viendra la Divine Justice, par ce signe, on soit respecté.

Priez, mes enfants, recommandez-vous à mon Cœur Immaculé, Il vous protégera. Toi, ma fille, sois humble, très humble, et réfugie-toi dans notre Cœur. Je vous demande le sacrifice et la pénitence, pour que vous puissiez être du côté des élus. Levez tous les objets, mes enfants, tous seront bénis. Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par le Fils et avec le Saint-Esprit. Au revoir.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.