La foi ouvre une porte invisible – Les dictées de l’ange — Giuliana Buttini

La foi ouvre une porte invisible

Les dictées de l’ange — Giuliana Buttini

La foi ouvre une porte invisible

«Ange de Dieu, prie Dieu, intercède, afin que, dans l’éternité, je puisse vivre tout de suite dans le néant et dans le tout!»

Astralio: «Vous les hommes, vous ne savez pas ce qu’est le néant ni ce qu’est le tout, car de par votre esprit limité par la matière, vous savez que l’esprit est l’âme et vous pensez qu’il y a ou le néant ou le tout! Non, et cela je peux vous l’expliquer, moi, l’ange que vous aimez, l’ineffable personnage que vous cherchez à imaginer, celui qui, par la promesse de l’harmonie, berce vos âmes dans l’espérance. Le néant est l’absence absolue de toute douleur, fatigue, lourdeur; le tout est la joie infinie, la joie qui explose et vous fait vivre toute la beauté de l’infini.

Ainsi le néant et le tout sont comme les deux points opposés d’un cercle, un cercle lumineux que vous pourrez voir, car il aura une forme puisqu’il est un concept et dans l’harmonie chaque pensée et concept expriment beauté, c’est-à-dire lumière et forme et couleur qui donnent joie. Cela vous semble-t-il étrange? C’est une réalité, et vous pourrez la comprendre quand vous la vivrez dans le néant, c’est-à-dire l’absence de toute douleur, et dans le tout, ce qui veut dire: toute joie multipliée au point que la joie sera le tout pour vous. Et pour conquérir ce néant et ce tout, sachez aimer Dieu d’abord qui vous a créés pour la gloire, puis votre prochain créé aussi par Dieu pour la gloire.

Qui se perd ne veut pas aimer! Tous, vous pouvez aimer! Dans l’harmonie, chaque chose est une merveille, toute lourdeur est laissée sur terre. De la terre vous pouvez voir Dieu si vous le voulez. Vous avez l’intelligence pour penser, et ainsi comprendre que l’homme ne peut avoir son origine qu’en Dieu. Dieu est sublime et trinitaire, car il est perfection.

Dieu embrasse le monde et les mondes, les hommes et la nature. Il a allumé les étoiles et les esprits et, à nous les anges, il a donné le devoir merveilleux d’aider les hommes. Nous aidons aussi ceux qui ne croient pas en nous, mais nous ne pouvons pas les aider autant que ceux qui croient en nous!

La foi ouvre une porte invisible. Qui croit en Dieu vit avec lui et la porte invisible est toujours ouverte; qui ne croit pas a fermé cette porte. Si quelqu’un parmi vous ne croit pas et pense que ces paroles sont fruit de l’imagination, qu’il cherche au moins à l’entrebâiller.

Après avoir vu la lumière à travers cette fente, il parviendra à l’ouvrir davantage et toujours plus! Pour croire, il vous faut être humbles et comprendre que l’homme n’est rien et que Dieu est. Savoir que ce qu’on a et ce qu’on est vient de Dieu, voilà l’humilité.

Je vous ai parlé de choses merveilleuses et je ne sais pas si vous avez tout compris. Ce sont des choses très simples et peut-être sont-elles les plus difficiles. Aimer est simple et difficile aussi. Peut-être ne comprenez-vous pas, alors je vous explique: si vous êtes humbles, aimer est simple; si vous êtes orgueilleux, aimer est difficile.»

«Prions Dieu ensemble pour votre humilité.»
(12 mars 1976 – 22h30)
Extrait de: Les dictées de l’ange, p 95/96.

Editions du Parvis

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.