Une expérience de mort imminente Crystal McVea

 

Résultat de recherche d'images pour "FRISE FLEURS MYRIAMIR"

L’expérience de mort imminente en décembre 2009 a changé sa vie.

Par : Carol Kuruvilla

NEW YORK DAILY NEWS

Mercredi le 3 avril, 2013, 10.21 pm

Traduit par notre ami Jean Paul du Canada

Résultats de recherche d'images pour « McVea NDE »

Une enseignante dit qu’elle a vu les portes perlées du ciel et a vécu pour en parler.

L’expérience de mort imminente de Crystal McVea l’a conduite face à face a un Dieu dont elle avait douté toute sa vie. Et la dame de Altus, Okla. dit que la seule raison pour laquelle elle est vivante est qu’elle puisse parler aux autres de ce qu’elle croit qui les attend de l’autre côté.

Autant que 10 et 20 % des personnes qui ont subi un arrêt cardiaque ou une mort clinique ont des souvenirs lucides de leur expérience avec la mort, selon le « Human Consciousness Project ». Les scientifiques ont lié ces expériences de mort imminente à des niveaux élevés de dioxide de carbone, une dépravation d’oxygène, ou des surges de stéroïdes, épinéphrine ou adrénaline. Les histoires de survivants au sujet de ces expériences hors le corps sont curieusement semblables – il y des lumières brillantes, des tunnels et des êtres nébuleux.

Mais ce qui compte pour McVea est comment son coup d’oeil de la mort a changé la façon dont elle vit.

McVea était en train d’être traitée pour une pancréatite en 2009 lorsqu’un traitement anti douleur lui a causé la perte de respiration. Elle n’a pas été capable de savoir ce qui est arrivé à son corps, mais elle sait que son cœur s’est arrêté. Sa mère a fait appel à de l’aide et l’équipe médicale s’est empressée à ses côtés en criant : « Code bleu ». Les gardes-malades ont pompé de l’oxygène dans son corps et ont pratiqué la respiration artificielle pour la raviver.

Pendant les 9 minutes où elle s’est trouvée inconsciente, McVea dit qu’elle était étrangère à la panique présente dans sa chambre d’hôpital.

McVea dit que Dieu lui a montré les images de ses quatre enfants pendant les neuf minutes qu’elle fut inconsciente.

Lorsqu’elle a fermé les yeux sur la terre, elle dit qu’elle a ouvert les yeux au ciel.

Tous les détails habituels y étaient – lumières, un tunnel, des portes perlées et des anges. Mais ce qui a vraiment frappé fut son expérience de Dieu – elle dit qu’elle pouvait voir, sentir, goûter, toucher et l’entendre avec plus que les cinq sens qu’elle avait sur la terre. Elle pouvait lui parler sans paroles.

« Je n’ai pas vu la forme humaine de Dieu, je n’ai pas vu des mains ou des pieds et une figure, j’ai vu la lumière la plus magnifique, » a-t-elle dit au New York Daily News. « Ce que je sais maintenant est que j’ai fait l’expérience de sa présence. »

McVea a dit qu’elle pensait que Dieu était un personnage cruel et autoritaire. Mais elle dit que pendant son expérience, elle a pu comprendre des vérités au sujet du Christianisme dont elle s’était toujours posé des questions. Elle put s’aimer elle-même.

« Je me rappelle seulement que j’étais libérée de tous les mensonges que j’avais vécus et le mensonge que Dieu ne m’aimait pas, » a-t-elle dit.

Crystal McVea a douté de l ‘existence de Dieu avant son expérience de mort imminente. ‘Maintenant, Je vis pour Lui, mais auparavant je n’étais pas certaine qu’il y avait un « Dieu », a-t-elle dit.

Ce n’est pas un sentiment peu comun. Le Dr. Eben Alexander, un neuro-chirurgien qui a enseigné à Harvard, a aussi parlé d’une expérience accrue d’amour pendant son expérience de mort imminente. Dans un article de Newsweek, Alexander parle d’un sens de soulagement que lui, comme McVea, a ressenti aprés avoir glissé dans un coma.

« C’était comme si on m’avait présenté les règles du jeu que j’avais joué pendant toute ma vie sans le comprendre totalement »‘ écrit-il.

Il a dit qu’il s’est senti aimé, sans peur et en paix avec lui-même. Malgré que plusieurs de ses collègues ne soient pas convaincus, Alexander a tenu ferme avec son histoire.

McVea a eu une expérience de mort imminente semblable. Lorsque les médecin ont pû la raviver, McVea a dit qu’elle était répugnante à revenir à la prise de conscience terrestre. Mais elle ne pouvait pas oublier les dernières paroles de Dieu à son endroit – « Dis-leur ce dont tu te rappelles. »

Elle a passé des années pour venir aux prises avec cette requête. McVea n’était pas une bonne oratrice publique. Elle était certaine que certaines personnes penseraient qu’elle était folle. Et elle a lutté pour venir à terme avec son passé – l’abus qu’elle a souffert comme enfant et l’avortement qu’elle a choisi d’avoir lorsqu’elle était adolescente. Personne dans sa famille ne connaissait les secrets qu’elle avait gardés pendant des années.

Cependant, elle a décidé d’écrire un mémoire, « Se réveiller au Ciel », pour décrire ses expériences. Bien sûr, elle a fait face à de grands revers.

« On m’a cogné dessus parce que j’étais Chrétienne, on m’a cogné dessus pour ne pas être assez Chrétienne, » a-t-elle dit.

Mais les critiques ne l’ont pas retenue. Bien qu’elle ne peut pas assurer à 100 % de preuve que son expérience a été réelle, elle sait ceci de façon certaine – elle n’a plus peur de ce qui se trouve au-delà de la tombe.

« Toute ma vie, j’ai été terrifiée de mourir, eu peur de la douleur et de l’inconnu, a-t-elle dit. ‘Mais la paix et l’amour m’ont entourée pour tout le temps de ma mort et maintenant je sais que la mort n’est pas quelque chose dont on a à avoir peur. »

Résultats de recherche d'images pour « CONFESSION »(Note de l’Administrateur : Personne ne doit avoir peur de la mort, à condition d’être en état de grâce avec Dieu, c’est à dire à condition d’avoir confessé ses péchés à un prêtre et de mourir dans l’observance de la Loi de Dieu, c’est à dire les 10 commandements, et aussi d’aimer le prochain, d’aimer la prière et le partage envers les pauvres. Il faut aussi vivre la chasteté pour entrer au ciel. Seuls les couples mariés à l’Eglise, ont la permission de part la Loi de Dieu de s’unir pour avoir des enfants. Ceci s’adresse aux personnes catholiques. Si la personne n’est pas en état de grâce, alors elle tombe dans l’enfer pour toujours. On peut tomber en enfer pour chaque péché mortel qu’on a commis et qu’on n’a pas confessé à un prêtre. Il y a divers péchés mortels tels que les péchés de chair (le mariage civil seul sans être marié à l’Eglise puisqu’il s’agit d’un péché de fornication, les personnes qui vivent pacsées, les personnes adultères qui trompent leur conjoint alors qu’ils sont mariés à l’Eglise, les homosexuels qui ne vivent pas la chasteté, les divorcés remariés qui ne vivent pas en frères et sœurs, les péchés de masturbation, les péchés impurs tels que fellation, cunilengus, sodomie….). (Il y a d’autres péchés pour lesquels les personnes peuvent tomber en enfer : les 7 péchés capitaux qui chacun ouvrent une  porte de l’enfer : l’orgueil, l’envie, la paresse, la gourmandise, la luxure, la colère, l’avarice ; mais il y a aussi les péchés qui sont liés aux commandements de Dieu : par exemple des personnes vont voir des voyantes, des astrologues, des numérologues, des gourous, des guérisseurs et tout cela va à l’encontre du premier commandement : tu adoreras Dieu seul. Il y a aussi des personnes qui prononcent le nom de Dieu à faux et qui l’utilise dans des conversations alors que le nom de DIEU est sacré ; il y a aussi des personnes qui ne vont pas à la messe le dimanche, d’autres qui ne s’occupent pas de leurs parents dans leur vieillesse, d’autres qui pratiquent l’avortement ou qui prennent des moyens de contraception, le mensonge, le vol et qui envient les biens du prochain. Ce sont des péchés à regretter et à confesser au prêtre pour ne pas voir le feu de l’enfer dans notre âme au jour du jugement particulier). Et il y a aussi des gens qui travaillent le dimanche et même qui vont acheter dans les magasins le dimanche ou encore qui font leur ménage, lavage le jour saint ou encore qui pratiquent le sport le dimanche ou encore qui vont dancer. C’est à cause de tous ces péchés que les âmes tombent en enfer. C’est pourquoi il faut se repentir sincèrement de toutes ces choses et les confesser à un prêtre pour être pardonnés. Il ne faut pas jouer avec son salut éternel.

Après avoir fait une bonne confession et s’être repenti, il faut prier Jésus miséricordieux avec confiance le chapelet à la miséricorde Divine tous les jours, car Jésus a dit qu’Il sauverait l’âme qui prie ce chapelet tous les jours.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.