Sœur Lucie de Fatima a reçu une vision des châtiments

Image associée

À partir de la publication de ses écrits en 2014, nous savons maintenant que Sr Lucie de Fatima a aussi reçu une vision de ces châtiments. Ceci sont ses paroles :

« J’ai vu la pointe d’une lance, comme une flamme détachée, toucher l’axe de la terre et elle trembla. Des montagnes, des villes, des villages ainsi que leurs habitants sont enterrés. La mer, les rivières, les nuages débordent de leurs frontières, inondant et entraînant avec eux en un tourbillon des maisons et des gens en un nombre que l’on ne peut compter. C’est la purification du monde pour le péché dans lequel ils sont immergés. »

 

Voici les paroles de Sr Lucie en 1957.

« Dieu va châtier le monde et ce d’une façon terrible…. dites-leur, Père, les nombreuses fois où la Très Sainte Vierge a dit à mes cousins Francisco et Jacinta, ainsi qu’à moi-même que plusieurs nations disparaîtront de la face de la terre… ma mission n’est pas de renseigner le monde au sujet des punitions matérielles qui arriveront certainement… ma mission est d’indiquer à tous le danger imminent dans lequel nous sommes de perdre nos âmes pour toute éternité… A partir de maintenant nous devons choisir du côté à prendre. Nous sommes soit pour Dieu ou pour le Diable… Dieu donne deux derniers remèdes au monde. Ce sont le Saint Rosaire et la dévotion au Coeur Immaculé de Marie. Il n’y en aura pas d’autres… Il nous offre avec quelque crainte les dernières mesures pour notre salut, Sa Sainte Mère… si vous rejetez ce dernier moyen… il n’y aura plus de pardon… car nous aurons commis un péché contre le Saint-Esprit ».

 

CHUTE DU CLERGÉ ET PERTE DES ÂMES

« Le Diable connaît les prêtres et les religieux qui chutent… entraînent beaucoup d’âmes en Enfer… il tente de les corrompre afin d’endormir les âmes des laïcs et donc de les conduire à leur impénitence finale… Chaque personne doit non seulement sauver son âme mais aussi aider à sauver les âmes de toutes les âmes que Dieu place sur son chemin. »

(Sr. Lucie)

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.