Faites votre pain de jeûne !

«Celui qui prie ne craint pas l’avenir,
celui qui jeûne ne craint pas le Mal.»

(Notre Dame de Medjugorje, le 25 janvier 2001)

 

Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir

Cette recette parmi d’autres utilisées à Medjugorje vous aidera, n’écartez plus la pratique du jeûne !

Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir

Pour 1 Kg de farine, mettre dans l’ordre:

3/4 de litre d’eau tiède (environ 37º C),
1 cuillère à café de sucre,
1 cuillère à café de levure lyophilisée (ou de la levure de boulanger)

Bien mélanger puis ajouter :

2 cuillères à soupe d’huile,
1 cuillère à soupe de sel,
1 bol de flocons d’avoine ou autres céréales (1 bol français contient 1/4 de litre).

Mélanger le tout. On peut ajouter un peu de farine si la pâte est trop liquide.

Laisser reposer la pâte 2 heures minimum (ou toute la nuit) dans un lieu bien chauffé à température constante (pas moins de 25º C) ; on peut couvrir d’un linge humide mouillé.

Mettre la pâte (4 cm de hauteur maximum) dans des moules bien huilés. Laisser encore reposer environ 30 minutes.

Mettre au four chaud à 160º C et laisser cuire pendant 50 ou 60 minutes.

Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir

La qualité du pain dépend en grande partie du type de farine utilisée. On peut mélanger de la farine complète avec la farine blanche.

Les jours de jeûne, il est important de beaucoup boire.
(cela peut éviter les maux de tête)

A Medjugorje (Bosnie-Herzégovine) la Vierge Marie nous invite tous (sauf les malades) à jeûner au pain et à l’eau les mercredi et vendredi. Chacun peut décider librement comment vivre ce jeûne, selon son coeur et aussi selon sa santé.

Nombreux sont ceux qui ont écarté la pratique du jeûne à cause de la qualité décevante de leur pain. Le pain acheté dans le commerce est parfois fait avec des farines dénaturées et ne nourrit pas vraiment.

À Medjugorje, les familles font elles-mêmes leur pain, et ce pain est excellent. Jeûner avec ce pain n’est pas un problème. Faire son pain est bénéfique à tous points de vue. Cela permet de mieux entrer dans l’esprit du jeûne. Belle occasion aussi de méditer concrètement les paroles de Jésus sur le grain de blé tombé en terre, le bon grain et l’ivraie, le levain qu’une femme met dans trois mesures de farine, et bien sûr, le splendide évangile sur le Pain de Vie. De façon simple, nous nous rapprochons aussi de Marie comme femme juive attentive à accomplir ses tâches sous le regard de Dieu et à garder la paix dans la maison.
Qui mieux qu’elle, peut nous préparer à l’Eucharistie et nous aider à recevoir le Pain Vivant comme elle-même l’a reçu sur la terre, après l’Ascension de son Fils ?

Le jeûne est plus facile lorsque l’on demande à Dieu cette grâce la veille, car bien jeûner est une grâce que l’on ne doit pas considérer comme acquise automatiquement. Nous demandons à notre Père notre « pain de ce jour », demandons-lui aussi, humblement, de pouvoir jeûner au pain et à l’eau. Jeûner de bon coeur accroît la puissance du jeûne contre les forces du mal, les divisions et les guerres.

Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir

Voici quelques parole sur le jeûne à Medjugorje

«Pour la guérison des malades, il est très important de faire les prières suivantes : un “Credo” suivi de sept “Pater”, “Ave”, “Gloria”, et de jeûner au pain et à l’eau.» (Eté 1981)

«Je vous invite à jeûner les mercredi et les vendredi, le meilleur jeûne, c’est au pain et à l’eau. Par le jeûne et la prière, on peut arrêter les guerres et suspendre les lois de la nature. Tous, sauf les malades, sont appelés au jeûne.» (Eté 1981)

«Si vous jeûnez et priez, vous obtiendrez tout ce que vous demandez.» (Octobre 1983, à Jelena)

Que Dieu vous bénisse !

Source http://www.chretiensmagazine.fr/2016/09/faites-votre-pain-de-jeune.html

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.