Le Sacrement de Pénitence: Pour bien te confesser


Pour bien te confesser: fais un bon examen de conscience; aie honte de tes péchés et réveille en toi la douleur d’avoir offensé le Seigneur; cette douleur te conduira à prendre une bonne résolution ; parle ensuite clairement au confesseur, en toute confiance et brièvement. Ensuite rende grâce à Dieu et accomplis la pénitence qui est également une action de grâce au Seigneur. Tu apprendras ainsi à vivre et à aimer le Sacrement de la Pénitence.

Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir

Prière avant l’examen : Mon Seigneur et mon Dieu, je crois fermement que tu es ici. Je te demande la grâce d’examiner sincèrement et de bien connaître ma conscience en découvrant tous mes péchés et toutes mes misères ; donne-moi la force de les confesser en toute fidélité et vérité pour mériter aujourd’hui ton pardon et la grâce de la persévérance finale. Amen.
Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir
Examen de conscience en suivant les commadements

Nous proposons ici une «grille» susceptible d’aider à chacun à faire un examen de l’état de sa conscience. Cet ensemble de questions n’est pas exhaustif et ne constitue pas un idéal de vie. En effet, nous y considérons des défaillances parmi les plus courantes et qui menacent tous.

Mais une telle présentation, plutôt négative, ne doit pas nous faire oublier que la vie chrétienne n’est pas constituée seulement d’un certain nombre d’obligations à accomplir, mais d’un amour que nous devons prouver. Par ailleurs, la révision de vie, à l’aide des questions ci-dessous, ne peut pas dispenser de l’effort de chacun pour former sa conscience. Le recours à la confession fréquente, et l’échange avec le prêtre qui s’ensuit, est l’un des meilleurs moyens d’y arriver.

Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir
1er Commandement : Négligence dans la pratique religieuse (réception de sacrements, prière, etc.). Tiédeur. Respect humain pour manifester sa propre foi. Manque d’adhésion à l’enseignement du Pape et des évêques. Manque d’effort pour améliorer sa propre formation religieuse. Orgueil. Suffisance. Manque de confiance en Dieu. Désespoir. Sacrements reçus en état de péché mortel. Abandon total de la pratique religieuse. Adhésion à des mouvements incompatibles avec la foi catholique. Lectures portant atteinte à la foi ou à la morale. Superstition, spiritisme. Sacrilèges.

Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir2º Commandement: Manque de respect pour le saint nom de Dieu. Infidélité aux serments, aux promesses, aux vœux. Blasphèmes. Parjures.
Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir3º Commandement: Assistance à la Messe les dimanches et jours d’obligation? Communion Pascale? Jeûne et abstinence en carême? Générosité pour participer aux charges de l’Église?
Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir4º Commandement: Parents : Manque d’effort pour donner une formation chrétienne aux enfants. Bon exemple? Esprit de sacrifice en famille? Disputes entre époux? Enfants : Manque d’amour, de respect, d’obéissance aux parents. Esprit de service à la maison? Manque de reconnaissance?
Tous : Abandon des parents et des personnes âgées dans le besoin. Disputes d’intérêt en famille. Manque de discipline vis-à-vis de l’autorité au travail, à l’école, dans la vie collective, etc. Négligences des devoirs civiques. Négligence pour contribuer à rapprocher les lois civiles de la loi morale.

Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir
5º Commandement: Risques excessifs en voiture, moto, sport, etc. Infractions au code de la route. Colère. Emportements. Disputes. Esprit rancunier. Refus de pardon. Intolérance. Envie. Jalousie. Mauvais exemple. Conduite en état d’ivresse. Excès dans les boisons. Gourmandise. Drogue. Violences. Haine. Mépris des autres. Conduite scandaleuse. Coopération, par action ou par omission, à la stérilisation, à l’avortement, à l’euthanasie, au suicide. Tentative de suicide. Stérilisation volontaire. Meurtre. Avortement. Incitation à la lutte de classes, à la haine, à la violence, au crime. Nationalisme excessif. Attitudes racistes.

Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir
6º et 9º Commandements: Pensées, désirs, souvenirs impurs. Regards, conversations scabreuses. Situations, fréquentations de lieux el de loisirs, etc., qui peuvent être une occasion d’offenser Dieu en matière grave (lectures, films, T.V., spectacles…). Responsabilité dans le péché d’autrui (manque de pudeur, etc.). Actes impurs, seul ou avec d’autres.
Personnes mariées: Manque de générosité pour accepter les enfants. Limitation de I’usage du mariage aux jours agénésiques sans cause sérieuse. Moyens contraceptifs, ponctuels ou permanents. Refus des droits du conjoint. Adultère (pensées, désirs, actions). Infidélité affective. Liaison extramatrimoniale. Divorce. «Remariage».
Fiancés: Manifestations de tendresse excessivement sensuelles. Relations prématrimoniales. Cohabitation.

Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir
7° et 10º Commandements: Vols, détournements, abus de confiance, abus de pouvoir. Dettes impayées. Dégâts. Tricheries. Faux et usage de faux. Manque d’application dans le travail. Travail bâclé. Absentéisme injustifié. Refus de I’effort, perte de temps. Fraudes. Non respect des lois sociales : législation sur le travail, assurances sociales, etc. Gaspillages. Manque d esprit de pauvreté. Manque d’effort pour aider les plus démunis. Avarice. Dépenses excessives, par luxe, vanité, etc. Attachement à l’argent. Manque de préoccupation concrète pour réaliser une meilleure répartition des biens. Défaut de générosité pour coopérer à des initiatives à caractère apostolique ou social. Refus de restituer ou d’indemniser. Privation injuste des droits de quelqu’un : son travail, ses biens. Accidents provoqués.Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir8º Commandement: Mensonges. Hypocrisie. Faux témoignage. Accusation injuste. Jugements téméraires. Médisances, ragots, critiques négatives. Calomnies (personnes ou institutions). Dénigrement de ceux dont on ne partage pas les options philosophiques, politiques, etc. Refus de rectifier ou de réparer. Manquement à la parole donnée. Compromissions coupables. Lâcheté.

Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir
Comment bien vivre le rite de la Confession individuelle

Le pénitent, à genoux devant le prêtre, fait le signe de Croix : Au nom du Père et du Fils, el du Saint-Esprit. Amen.

Bénissez-moi, mon Père, parce que j’ai péché. Je confesse à Dieu Tout-Puissant, je reconnais devant mes frères, que j’ai péché en pensée, en parole, par action et par omission ; Oui, j’ai vraiment péché.

Le prêtre invite le pénitent à la confiance en Dieu en disant : Que le Seigneur vous inspire les paroles justes et les sentiments vrais pour confesser avec contrition vos péchés.

Le pénitent peut alors dire quelques mots de la Sainte Ecriture ayant trait à la miséricorde de Dieu et au repentir, par exemple :

«Seigneur, tu sais tout, tu sais que je t’aime» (Jn 21, 17).

*Mon Père, je ne me suis pas confessé depuis… J’ai reçu l’absolution. J’ai accompli ma pénitence.

*Mon Père, je m’accuse… (tous les péchés mortels commis depuis la dernière confession valide ; les péchés véniels dont on se souvient. Ne pas oublier le nombre de fois ainsi que les circonstances qui peuvent affecter la qualification morale des actes).

*Mon Père, je m’accuse de tous ces péchés, de tous ceux dont je ne me souviens pas, de tous ceux de ma vie passée, en particulier de ceux que j’ai commis contre (tel commandement ou telle vertu).

*J’en demande pardon à Dieu et à vous, mon Père, pénitence et absolution, si vous m’en jugez digne.
*C’est ma faute, c’est ma faute, c’est ma très grande faute. C’est pourquoi je supplie la Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, mon Père, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Le prêtre lui donne les conseils opportuns, lui impose une pénitence et ¡’invite à manifester sa contrition.

Le pénitent peut dire par exemple : «Jésus, Fils de Dieu Sauveur, prends pitié de moi pécheur».

II peut, aussi, réciter l’acte de contrition : Mon Dieu, j’ai un très grand regret de T’avoir offensé, parte que Tu es infiniment bon, infiniment aimable et que le péché Te déplait ; je prends la ferme résolution, avec le secours de Ta sainte Grâce, de ne plus T’offenser et de faire pénitence.

Le prêtre prononce alors les paroles de l’absolution : Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde ; par la mort et la résurrection de son Fils Il a réconcilié le monde avec Lui et Il a envoyé l’Esprit Saint pour la rémission des péchés ; par le ministère de l’Église qu’Il vous donne le pardon et la paix.
Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, je vous pardonne tous vos péchés.

Le pénitent répond : Amen.

Le prêtre invite à l’action de grâce.

Que la passion de Jésus-Christ, notre Seigneur, I’intercession de la Vierge Marie et de tous les saints, tout ce que vous ferez de bon et supporterez de pénible contribuent au pardon de vos péchés, augmente en vous la grâce pour que vous viviez avec Dieu.

Le prêtre renvoie le pénitent : Allez dans la paix du Christ.

Le pénitent se retire. II peut alors se recueillir quelques instants pour: – rendre grâce à Dieu pour le sacrement qu’il vient de recevoir; – demander au Seigneur de pardonner les éventuelles imperfections de la confession; – accomplir dès que possible la pénitence, et réfléchir aux conseils et avis du confesseur pour bien les graver dans son cœur, et formuler les résolutions opportunes.

Prière après s’être confessé : Je te rends grâce, mon Dieu, de m’avoir pardonné mes péchés et reçu à nouveau dans ton amitié. Je te demande, par les mérites de ton Fils Jésus-Christ et de sa très Sainte Mère, la Vierge Marie, et de tous les saints, de suppléer par ta pitié et ta miséricorde à tout ce qui, de par ma misère, a manqué de contrition, de pureté et d’intégrité dans cette confession.

Afbeeldingsresultaat voor frise myriamir

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.