Homelie de Mgr Henryk Hoser – Medjugorje

SAMEDI 1ER AVRIL 2017 A MEDJUGORJE

Voici l’intégralité de l’homélie que Mgr Henryk Hoser a faite le samedi 1er avril 2017, à Medjugorje. Mgr Hoser s’est exprimé en français. Afin que la lecture soit plus facile, j’ai divisé le texte en plusieurs parties (source : le site officiel de Medjugorje).

Image result for mgr hoser medjugorje

Chers freres et soeurs,

Je vais parler en francais cette fois-ci. Excusez-moi, je n’ai pas encore appris la belle langue croate.

1-Un regard historique sur la Resurrection

Nous nous reunissons autour de l’autel le cinquieme Dimanche du Careme. Devant nous – encore deux semaines qui nous separent de la Paque. Dans une semaine est deja le Dimanche des Rameaux. Dans deux semaines, apres la Semaine Sainte, nous celebrerons la plus grande fete chretienne. C’est la fete de la Resurrection.

Et alors, les lectures de la Parole de Dieu d’aujourd’hui parlent de la resurrection.

Elles nous montrent trois perspectives, trois regards vers la resurrection.

Le premier regard, la premiere perspective, est historique.

Nous savons que Jesus Christ, le Fils de Dieu et le Fils de l’Homme, a vecu sur cette terre, en Palestine, en Terre Sainte. Nous savons qu’il a ete deja predit, prophetise par les prophetes, comme le prophete Ezechiel que nous lisons aujourd’hui. Il cite les paroles de Dieu : « Je vais ouvrir vos tombeaux et je vous en ferai remonter ! » Et il repete : « J’ouvrirai vos tombeaux et je vous en ferai remonter ! » C’est une prophetie : il voit deja l’arrivee du Messie. Nous savons que Jesus est mort, et qu’il est ressuscite. Et c’est le fondement de notre foi. Sans cet evenement de la resurrection, notre foi aurait ete vide.

2-Un regard liturgique sur la Resurrection

Le deuxieme regard, c’est le regard liturgique, c’est le chemin du Careme. Pendant quarante jours, nous avons prie, et nous prions encore. Nous avons jeune, et nous jeunons encore. Nous sommes devenus plus genereux par l’aumone, et nous le ferons encore. Cette spiritualite du Careme vous est bien connue ici.

3-Un regard sur notre propre vie

Et alors, ce chemin liturgique qui nous prepare, montre en meme temps le troisieme regard, la troisieme perspective. C’est la perspective de notre vie. La vie de chacun d’entre nous.

Nous vivons pour la resurrection. Nous marchons vers la resurrection. Nous transgressons la mort pour etre ressuscite. Le but ultime de notre vie terrestre, c’est la resurrection. Il faut ressusciter durant ce chemin, deja en avancant cette perspective finale. Et cette resurrection partielle, c’est notre conversion.

Jesus dit et repete : Il y aura la mort du corps, mais il parle aussi de la mort de l’ame parce que la mort de l’ame nous menace de quelque chose de beaucoup plus grave, parce que nous pouvons mourir pour l’eternite. Et donc, chaque fois lorsque nous nous convertissons, nous nous tournons vers Dieu qui est source de la vie, la vie eternelle, et aussi vers l’amour, puisque Dieu est amour. C’est l’amour qui nous fait vivre. C’est l’amour misericordieux qui nous donne la paix interieure, et qui nous donne aussi la joie de vivre.

4-Une condition pour ressusciter : la foi

Pourtant, il y a deux conditions. La premiere condition, c’est la foi. Jesus exigeait, avant de proceder a des miracles, il exigeait la foi. « Crois-tu que je peux le faire ? »

-« Oui, Seigneur, je le crois ! Je le crois fortement ! »

Et alors, cette foi ouvre notre coeur pour la conversion, cette ouverture grace au sacrement de la misericorde qu’est la confession sacramentelle, fait que notre coeur s’ouvre, se purifie et se remplit de l’Esprit Saint, avec toute la Trinite. C’est le Christ qui nous le confirme en disant dans l’Apocalypse qu’il se tient a la porte de notre coeur et frappe a la porte. Et si la Sainte Trinite habite en nous, nous devenons le temple de Dieu, un sanctuaire de Dieu.

5-La presence de Marie aupres de Jesus

Je reviens maintenant a cette perspective historique. Dans les jours suivants, nous allons lire dans l’Evangile comment le filet jete par les ennemis du Christ se resserre de plus en plus. Jesus est de plus en plus menace. Et il le sait. Il le sait mieux que ses apotres et ses disciples. Mais il y a quelqu’un qui le suit, qui le suit sur ce chemin de la Passion. C’est sa mere, la Sainte Vierge Marie. Elle est proche, elle souffre avec, elle eprouve son impuissance.

Le Pape saint Jean-Paul II parlait de sa foi tellement difficile. Nous l’appelons  souvent la Vierge des Sept Douleurs. Evidemment, sa vie a ete ponctuee par la souffrance et la douleur. Et maintenant sa souffrance, sa passion monte avec la souffrance du Christ, jusqu’au pied de la Croix.

En celebrant le Chemin de la Croix, nous voyons a la quatrieme station que Marie rencontre son Fils. Et puis, l’Evangile dit qu’elle a ete temoin oculaire de sa mort terrible sur la Croix. Elle a pris dans ses bras le corps massacre de son Fils. Et puis, comme la tradition chretienne le dit, elle a ete la premiere, meme avant Marie Madeleine, a rencontrer Jesus ressuscite.

6-La presence de Marie dans nos vies

Et alors, dans la perspective de notre vie, chacun de nous, dans la perspective de la resurrection – elle est la ! Elle nous accompagne, elle nous suit, elle participe a nos souffrances et a notre passion, si nous le faisons en perspective de Dieu. Elle cherche comment nous sauver, comment nous emmener a la conversion. Nous devons ressentir sa presence spirituelle.

7-Marie Reine de la Paix

Nous l’appelons, surtout ici, la Reine de la Paix. Dans les Litanies de la Sainte Vierge Marie, il y a une douzaine d’invocations de la Reine. L’invocation de la Reine de la Paix et quasi la derniere. Marie est Reine.

Nous contemplons les Mysteres glorieux du Rosaire et aussi son Couronnement comme Reine du ciel et de la terre. Et alors, elle partage les caracteristiques du regne de son Fils comme Createur du ciel et de la terre. Son regne est aussi universel.

Elle est partout et son culte est partout autorise. Donc, nous lui rendons grace aussi avec le remerciement pour sa presence constante aupres de chacun de nous.

La Reine de la Paix – c’est le fruit de la conversion. Elle introduit la paix dans notre coeur et par cela nous devenons les gens pacifiques, pacifiques au sein de notre famille, au sein de notre societe, au sein de notre pays. La paix dans le monde entier est menacee. Le Saint-Pere Francois dit qu’il y a deja la troisieme guerre mondiale en morceaux. Et ce sont les guerres les plus terribles, les guerres civiles, entre les citoyens du meme pays.

8-L’exemple du Rwanda

J’ai vecu, mes chers freres et soeurs, 21 ans au Rwanda, en Afrique.

En 1982, il y a eu des apparitions de la Sainte Vierge Marie. Elle a predit le genocide au Rwanda presque dix ans avant. Dix ans avant. Personne ne comprenait rien de ce message a l’epoque. C’etait le genocide qui a cause un million de victimes en trois mois. Les apparitions de la Vierge Marie ont ete deja reconnues. Elle s’est presentee comme la Mere de la Parole, la Mere du Verbe Eternel. Et aussi en perspective du manque de la paix.

9-Le culte marial a Medjugorje

Et donc, ce culte, qui est tellement intense ici, est extremement important et necessaire pour le monde entier. Prions pour la paix, parce que les forces destructrices aujourd’hui sont immenses. Le commerce des armements ne cesse de croitre. Les gens se dechirent, les familles se dechirent, les societes des dechirent.

Il nous faut une intervention du ciel. Et la presence de la Sainte Vierge – c’est cette intervention. C’est une initiative de Dieu.

Et donc, j’aimerais vous encourager et reconforter en tant qu’Envoye Special du Pape. Propagez dans le monde entier la paix par la conversion du coeur.

10-La confession individuelle

Le plus grand miracle de Medjugorje, ce sont les confessionnaux ici. Le sacrement de pardon et de misericorde. C’est un sacrement de la resurrection.

Je remercie tous les pretres qui viennent confesser ici, comme aujourd’hui, une cinquantaine de pretres au service du peuple.

J’ai travaille plusieurs annees dans des pays occidentaux, en Belgique, en France, et je vous dis que la confession a disparu, que la confession individuelle n’existe plus, sauf quelques unites. Et alors, le monde se desseche, les coeurs humains se ferment, le mal augmente, les conflits se multiplient. Et donc, soyons les apotres de la bonne nouvelle de la conversion et de la paix dans le monde.

11-Les incroyants

J’ai entendu ici les paroles qui disent que ceux qui sont incroyants, ce sont ceux qui n’ont pas encore ressenti l’amour de Dieu, parce que celui qui touche a l’amour deDieu et a sa misericorde, qui sont irresistibles, il ne peut pas resister.

Et voila, nous sommes les temoins de ce qui sauve la vie. Nous sommes les temoins de ce qui sauve le monde.

12-Temoins de l’amour du Christ

Les freres franciscains m’ont dit que des pelerins viennent ici de quatre-vingt pays du monde. Donc, cet appel s’est propage jusqu’aux confins de la terre, comme disait le Christ en envoyant ses apotres. Vous etes donc les temoins de l’amour du Christ, de l’amour de sa Mere et de l’amour de l’Eglise.

Que Dieu vous raffermisse et vous benisse. Amen.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.