La Madone de ZARO : Enfants, Rumeur de Guerre qui au début étaient Lointaines à Présent ont Rejoint vos Portes… Voici que le moment est ARRIVÉ!

 Résultats de recherche d'images pour « notre dame de zaro »

Simona

J’ai vu Maman, elle portait un vêtement gris, perlé, sur la tête un long voile blanc qui descendait jusqu’à ses pieds, le bras étaient ouverts en signe d’accueil, sur la poitrine un cœur de chair transpercé par un glaive, le visage de Maman était triste et en larmes.

« Louez soit Jésus Christ, mes enfants tant aimés, je suis ici, vous attendant les bras ouverts, convertissez-vous, laissez entrer le Seigneur en vos cœurs. Mes enfants priez !,

Enfants, mon cœur est déchiré de douleur, Mes enfants priez pour ce monde, un grand désastre perturbera l’équilibre déjà précaire des nations. Priez, enfants, tout ce que j’ai annoncé est en train de commencer, mais vous mes enfants ne tremblez pas, serrez fortement le Saint Rosaire entre vos mains, ne tremblez pas, je suis toujours avec vous et je vous couvre avec mon manteau.

Résultats de recherche d'images pour « notre dame de zaro »

Mes bien-aimés enfants, priez !, priez ! Priez ! Petits enfants, dites votre Oui d’un cœur sincère. Mes enfants mon cœur est déchiré par les cris qui arrivent à mes oreilles, La Syrie déchire mon cœur. Enfants priez, laissez entrer la grâce du Seigneur en vous  afin  qu’elle vous façonne, vous fonde, vous remplisse, soyez comme l’argile dans les mains du potier, prompte à être modelée selon Sa Volonté.

Mes enfants de grandes douleurs vont s’abattre sur ce monde, beaucoup de mes enfants me trahiront blessant mon cœur, reniant leur voix, effaçant leur Oui, et ainsi ils déchireront mon cœur et crucifieront de nouveau mon Jésus bien-aimé.

Mes enfants priez, je vous le demande, avec un cœur déchiré, je vous en prie : Priez !  A présent je vous donne ma Sainte bénédiction. Merci d’être venus à Moi. »

 Image associée

Angela

Ce soir Maman s’est présentée comme la Madone de Fatima. Son vêtement était blanc et son grand manteau était blanc lui aussi, son grand manteau lui couvrait également la tête. Sur la poitrine l’on entrevoyait un cœur de chair entouré d’épines. Maman appuyait les pieds déchaussés sur le monde. Ses bras étaient ouverts en signe d’accueil et dans la main droite se trouvait un long rosaire tout blanc. A sa droite se trouvait Jésus crucifié ;

Maman était très triste, les larmes baignaient son visage et descendaient jusqu’à terre. Jésus portait les signes de la passion, il était triste et de Son côté et de son front coulait du sang qui inondait la terre.

« Louez soit Jésus Christ, Chers enfants, me voici encore parmi vous pour demander la prière. Me voici  Enfants, je suis ici ! Je suis ici pour accueillir votre demande, et chacune de vos douleurs. Mes enfants très aimés, mon cœur est déchiré par la douleur, et mes larmes baignent la terre.

Enfants, du sang et des douleurs déchireront mon pauvre cœur, rumeur de guerre qui au début étaient lointaines à présent ont rejoint vos portes. Tout ce que j’ai annoncé est en train de s’accomplir, Voici que le moment est arrivé.

Enfants priez et ne tombez pas dans la tentation de penser que Dieu vous a oublié, chacun de vous est précieux à ses yeux. Enfants,  chacun de vous a été racheté à un prix très élevé, mon fils Jésus est mort pour chacun de vous et vous aime immensément, mais pourtant l’homme veut toujours prendre Sa Place.

Mes enfants bien-aimés (La Maman en disant cela pleurait) Vous vivrez des moments terribles, vous vivrez dans les plaintes et les douleurs, priez Mes enfants, faites de votre vie une prière continuelle.

Mes enfants, l’arme pour affronter ces moments de ténèbres et de douleurs et faire que tout cela soit adouci est la prière et l’adoration devant le Saint Sacrement de l’Autel : C’est là que vous atteindrez la force la plus grande ! »

Résultats de recherche d'images pour « navires de guerre »

A ce moment La Maman m’a montré des scènes de guerre où des centaines de personnes étaient tuées. Ensuite j’ai vu tant des navires de guerre qui se positionnaient en méditerranée.

Explosions de bombe et de missiles gigantesques qui passaient rapidement et frappaient des cités entières. Des palais et des mosquées étaient détruits par les bombes.

Ensuite J’ai vu le Pape François…

Recueilli en prière, à genoux…

Il suait, et portait les mains au visage.  

La Maman a continué : « Priez ! Pour Lui, priez. Enfants apprenez à faire silence, soyez des hommes et des femmes de silence. Priez plus et parlez moins. En ce moment faites en sorte que vos lèvres se déplacent pour prier, louer et bénir.

Ainsi vous pourrez enseigner aux autres ce que je vous demande depuis longtemps. Mon Fils m’envoie au milieu de vous pour vous sauver et convertir ceux qui sont loin de Lui. » A la fin La Maman nous a tous béni. Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.


 http://cenacolimariapellegrina.blogspot.ca/

Merci à Guerrino pour la Traduction


 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.