Naju : Messages de Dieu le Père et Jésus reçu par Julia Kim, le 25 mars 2016, le Vendredi Saint

Résultat de recherche d'images pour "naju corée du sud"

 

Messages de Dieu le Père et Jésus reçu par Julia Kim, le 25 mars 2016, le Vendredi Saint, à Naju, en Corée (cliquez : PDF)

Résultat de recherche d'images pour "FRISE FLEURS MYRIAMIR"

Je pensais qu’il me serait impossible de faire le Chemin de Croix aujourd’hui en raison d’une hypothermie (diminution du tonus musculaire) qui était apparue il y a plusieurs jours.) J’ai fini par calmer les inquiétudes des prêtres et des aides-volontaires, qui pensaient qu’il serait mieux pour moi de prier devant l’endroit où sont préservés de petits cailloux tachés avec le Précieux Sang, en leur disant que même si je devais mourir, je mourrai avec le Seigneur. Je fis chaque pas avec beaucoup de difficulté alors qu’il m’était très difficile de me déplacer, même ne serait-ce qu’un peu. Puis ainsi j’ai commencé à faire les Stations du Chemin de Croix à l’aide de cinq prêtres, plusieurs religieux ainsi que des pèlerins coréens et étrangers. A la Troisième Station où Jésus est tombé pour la deuxième fois, j’ai participé aux souffrances que Jésus a endurées.

Lorsque Jésus est tombé pour la troisième fois à la Neuvième Station, une foule nombreuse a sauté sur lui et l’a frappé sans pitié arrachant sa chair jusqu’à ce que du sang jaillisse. En participant aux douleurs de Jésus à ce moment-là, j’ai crié plusieurs fois sans le savoir des cris perçants d’angoisse devant la mort.

Les soldats ont arrêté la foule en furie qui était en train de tuer Jésus en disant : « Arrêtez ! Si Jésus meurt avant d’être crucifié, nous ne pourrons pas lui faire subir des douleurs encore plus cruelles. »

Résultat de recherche d'images pour "FRISE FLEURS MYRIAMIR"A la Douzième Station, celle où Jésus est mort, tous se mirent à genoux. Comme je ne pouvais pas m’agenouiller en raison d’un lymphoedème aux jambes, je suis tombée prostrée à terre et j’ai prié. Alors le froid venant de la terre entra dans mon corps et mon cœur atteint d’un infarctus du myocarde. J’ai eu l’impression que mon cœur se rétrécissait. J’avais souffert d’une hypothermie de 34 degrés la veille jusqu’à l’aube. Aussitôt après être tombée prostrée à terre, j’ai réalisé que les douleurs d’hypothermie allaient recommencer à cause du froid qui remontait du sol et traversait mon corps.

J’ai pensé me relever mais j’ai préféré élever mon esprit pour mourir avec Jésus afin d’obtenir la conversion des pécheurs ainsi que la reconnaissance de Naju : «  Seigneur, vivante, je vous appartiens. Morte, je vous appartiens. De même que je m’offre à vous entièrement, seule Votre Volonté sera faite. » Puis j’ai perdu toutes les forces de mon corps et m’évanouis. J’ai ressenti ma respiration s’arrêter. A aucun moment, je n’ai été à côté de Dieu le Père.

Résultats de recherche d'images pour « najumary »

Dieu le Père : Comment ! Pourquoi es-tu venue ici ? 1)

Julia : Dieu le Père, je vous en prie, reprenez ma vie et en contrepartie, sauvez ce monde qui est dans un état de désordre extrême.

Dieu le Père : Mon enfant, ne sais-tu pas qu’il te reste de nombreuses choses à accomplir ?

Julia : Je ne peux rien accomplir car je suis indigne. Et je souhaite qu’il n’y ait plus personne qui pèche à cause de moi.

Dieu le Père : Tant que tu seras dans ce monde, de telles choses 2)  continueront sans fin. Qu’a donc fait Jésus-Christ, mon Fils unique pour le salut de la race humaine ? N’a-t-il pas reçu des insultes et des humiliations de la part de personnes innombrables jusqu’à ce qu’il soit cloué sur la Croix et meurt. Bien que tu le saches bien, pourquoi te plains-tu comme un enfant de mauvaise humeur ?

Julia : Oh, Père, je me suis trompée. Je veux faire Votre Volonté. Ainsi, n’envoyez pas votre punition sur le monde.

Dieu le Père : Quand je te vois, une petite âme qui fait des actes de bienveillance aux dépens d’elle-même, en pensant hautement au salut de ce monde plus qu’à elle-même, comment pourrais-je relâcher Ma Main que je tiens élevée, flamboyante de justice ?

Julia : Je ne suis qu’une pécheresse indigne.

Dieu le Père : Alors, hâte-toi de retourner sur terre pour faire ce que tu as à faire.

Julia : Oui, Père.

Résultats de recherche d'images pour « najumary »

Moi qui avait baissé la tête commença à descendre entourée d’une brillante lumière et arriva à un endroit qui m’était inconnu. Je vis là des gens qui mendiaient comme des lépreux, leurs yeux et leurs mains étaient recroquevillés, leurs corps d’où suintait abondamment un pus sanglant, étaient déformés.

En voyant leur apparence odieuse, tout le monde fuyait. Alors Jésus apparu. Il appela et réunit des prêtres en leur demandant de l’aider, bien qu’il aurait pu aider lui-même ces personnes.

Mais la plupart des prêtres s’enfuirent et il n’en resta que quelques-uns. Cependant ils n’étaient pas prêts non plus à se précipiter vers ces pauvres gens.

Je dis alors : « En dépit de mon état de pécheresse indigne, je vais essayer de les aider parce que tu es toujours avec moi. » Lorsque je courus vers eux, les étreingnis bien fort, embrassa leurs corps puis souffla sur eux, ils devinrent propres. Alors Jésus dit : « Oui, ma petite âme, c’est cela. Voilà la raison pour laquelle tu es mon amour. »

En descendant à nouveau, enveloppée de lumière, j’atteignis un autre endroit où je fus témoin de scènes horribles. Un grand nombre de personnes étaient en train de commettre des abus sexuels et des péchés d’obscénité, même jusqu’à ronger la chair d’autres personnes. Celles qui avaient déjà fait des choses extrêmement laides commirent des péchés d’obscénité sans égard à ce que leur partenaire soit un homme ou une femme, soit jeune ou vieux, tout pour leur plaisir fugitif des sens.

Même leurs propres parents, frères, sœurs et jeunes enfants furent les victimes de leurs désirs charnels. Elles prirent pour victimes leurs propres parents, leurs frères, leurs sœurs et leurs jeunes enfants pour satisfaire leurs désirs charnels. Lorsque les membres de leurs familles refusaient de se soumettre, ils étaient battus et même tués. Les personnes qui avaient été tentées par les démons d’obscénité et celles qui sont devenues aveugles dans leurs désirs sexuels n’ont pas pu reconnaître leurs propres parents et leurs propres enfants.

J’ai eu pitié de ces âmes qui succombaient aux tentations des démons d’obscénité ainsi que de celles qui ne pouvaient pas reconnaître leurs propres enfants ou leurs parents, leurs frères ou leurs sœurs. Ainsi pour offrir un sacrifice, je me suis précipitée à cet endroit et me suis mise à prier. Alors ces âmes sautèrent sur moi et commencèrent à ronger ma chair vivante.

Sans le savoir, je poussais des cris de douleur extrême, mais je priais ardemment : « Jésus, je vous offre tout mon corps et toute mon âme sans réserve. Je vous en prie, faites que ces pauvres âmes se repentent et soient sauvées. » C’est alors que Jésus fit descendre une pluie de Son Précieux Sang.

Résultats de recherche d'images pour « najumary »Bien que les âmes rongaient ma chair, une nouvelle chair poussait là où elle avait été enlevée. Lorsque quelques personnes, après avoir ouvert leur cœur, même rien qu’un peu, s’étaient repenties en pleurant dans mes bras, leurs faces laides redevinrent normales. Cependant, quant à celles qui n’avaient pas ouvert leur cœur, le Précieux Sang retournait vers Jésus. En même temps, mon abdomen continuait d’enfler parce que j’étais en train d’offrir mes souffrances douleurs en réparation pour les péchés d’obscénité et d’avortement dans le but de les convertir. Alors, Jésus me parla d’une voix aimable :

Jésus : “Mes petites âmes vraiment bien-aimées ! Bien que vous veniez à moi en suivant ma petite âme que j’ai choisie et qui n’est même pas effrayée par l’agonie de la double mort afin de convertir les pécheurs, vous allez souffrir d’incompréhensions absurdes, vous allez être haïs et persécutés, mais vous ne perdrez pas un seul de vos cheveux. C’est pourquoi, ne vous inquiétez pas, mais faites des efforts considérables en vous armant des Cinq Spiritualités, jour après jour et à tout moment. Alors vous atteindrez la perfection en donnant naissance à de saintes vertus pour obtenir la vie éternelle. Et, au dernier jour, vous serez debout à côté de ma Mère et de Moi, ensemble avec ma petite âme.”

Alors des rayons de lumière sortirent de Lui puis Jésus me donna sa bénédiction vers la Montagne de la Sainte Mère où les cinq prêtres et les pèlerins étaient en train de prier. C’est à ce moment précis que j’ai ouvert les yeux rendant grâce à Dieu et priant le ‘Gloire à Dieu’ avec les anges. Après la prière, j’ai constaté qu’une grande quantité du Précieux Sang qui était tombé avait pénétré mes habits noirs et que j’avais plusieurs blessures à la tête qui me causaient une douleur telle que je ne pouvais même pas la toucher. De l’intérieur, tout mon corps était devenu une masse de plaies saignantes. C’est alors que j’ai réalisé que mon hypothermie avait disparu. Gloire, louange et action de grâce au Seigneur !

Résultats de recherche d'images pour « najumary »

note

1) Dieu le Père a renvoyé Julia à plusieurs reprises en ce monde en disant qu’elle avait beaucoup de choses à faire. (Messages du 16 juin 1995, du 27 avril 2011 et du 18 avril 2014.) Lors de cette conversation, Dieu le Père gronda doucement Julia avec amour parce qu’elle ne prenait pas soin d’elle-même et abandonnait à nouveau sa vie alors qu’il lui restait encore tant de choses à faire en ce monde. Elle se tenait prostrée à terre sur le sol froid tout en souffrant d’hypothermie, endurant de fortes douleurs afin de demander la conversion des pécheurs ainsi que l’approbation de Naju. Ainsi, il s’agit d’une conversation intime entre le Père et Julia.

2) « De telles choses » signifie ceux qui sont opposés à la mission de Julia en portant sur elle un jugement téméraire et en la calomniant.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.