Jean, Messager de la Lumière : Les bonnes intentions et la Grâce de Dieu

Livre Tome 6 : Pour bien passer la porte du Ciel
Page 29 : Les bonnes intentions et la grâce de Dieu – Message du 7 août 2007 –

Première épître aux Corinthiens 4,5 : « Ainsi donc, ne portez pas de jugement prématuré. Laissez venir le Seigneur ; c’est Lui qui éclairera les secrets des ténèbres et rendra manifestes les desseins des cœurs. Et alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui revient. »

« Que les personnes soient du bon ou du mauvais côté, elles ne portent pas forcément un écriteau mentionnant leurs qualités ou leurs défauts, et en principe chacun pense être quelqu’un pas trop mauvais….
Quand le Christ reviendra dans Sa gloire, les choses cachées seront connues et ce sera la mise au grand jour. On pourra voir si, par ses capacités, l’homme a bien ou mal pratiqué ses rapports avec Dieu, ses contemporains et ses ancêtres.
La grâce, don de Dieu qui conduit au salut, n’est pas offerte comme un objet matériel ….

Persévérance, patience ….

La grâce peut emplir l’âme de chacun et tout homme est responsable de cultiver sa vie personnelle de grâce.
Souvent une personne peut se leurrer et penser être sur le bon chemin. Effectivement, en sa qualité de bon chrétien, elle va à la messe et prie et même récite son Rosaire journalier …

Mais dans tout cela, y apporte-t-elle suffisamment de cœur et d’amour pour son prochain, donc pour le Seigneur Dieu ?
Qui que vous soyez, il s’agit d’être exemplaire, de persévérer sur la bonne voie et surtout d’être prêts pour le moment de vérité….

Combien de fois perdez-vous confiance quand vous ne percevez pas de signes, alors que vous devriez être plus fervents et marquer davantage de patience !
Vous avez des gens qui sont habituellement en retard et qui s’irritent quand vous le leur signalez…

Le Seigneur connaît tous les retardataires, Il en rencontre en permanence, peut-être faites vous partie de ceux-là ?

Combien de choses avez-vous l’intention de faire pour le Seigneur, pour votre prochain, pour vos ancêtres et qui demeurent encore à l’état d’intention ?

Combien d’inspirations tombent dans le lot des « j’aurais dû » ou des « c’est dommage »?

Combien de grâces passent sous votre nez deux ou trois fois sans que vous les saisissiez ?

Évitez de soulager votre conscience paresseuse en vous disant que Dieu voit vos bonnes intentions. Vous êtes alors sur la mauvaise voie, car les bonnes actions il s’agit surtout de les réaliser !

C’est à cause de vos hésitations, de votre sensualité, de vos peurs et de votre égoïsme en particulier que vous perdrez des grâces.

C’est à cause de votre insouciance que les grâces vous échappent…

Pensez que des grâces négligées auraient pu être nécessaires pour la conversion durable ou le changement de vie de quelqu’un.

Un amour ardent ne peut laisser passer la Grâce

Une fois dans l’éternité, vous le regretterez tellement et ce sera bien dommage… !

Il est essentiel que vos bonnes intentions se transforment en actions. 

Vous n’avez aucun droit de relâcher vos efforts.

Si vous les relâchez, c’est parce que vous espérez vous décider à agir plus tard…

Un amour ardent ne peut laisser passer la grâce.

Que votre générosité demeure constante, indépendamment de toute récompense.

Il est encore temps d’accomplir une promesse que vous avez faite et que vous n’avez pas encore tenue !

Jean, votre messager d’amour »

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.