Benoît XVI: l’antéchrist est un exégète

 

Pour attirer Jésus dans le piège, le Diable cite la Sainte Écriture… il se présente comme théologien.

« L’interprétation de la Bible, écrit Benoît XVI, peut effectivement devenir un instrument de l’Antéchrist. Soloviev n’est pas le seul à le dire, c’est ce que montre implicitement le récit même des tentations. Les pires livres qui ont voulu détruire la figure de Jésus, des destructeurs de la foi, ont été forgés avec de soi-disant résultats de l’exégèse (…)

Et l’Antéchrist nous dit alors, se présentant en grand théologien, qu’une exégèse qui prétend lire la bible dans la perspective de la foi dans le Dieu vivant et se mettre à son écoute, c’est du fondamentalisme; selon lui, seule sa propre exégèse, une exégèse purement scientifique dans laquelle Dieu lui-même ne dit rien et n’a rien à dire serait en phase avec notre époque. »

Benoît XVI – Joseph Ratzinger
(« Jésus de Nazareth », pp. 58-59)

SOURCE : Pro Liturgia

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.