Mgr Chaput : il est strictement impossible que des gens puisse recevoir la communion eucharistique tant qu’ils sont dans une situation d’adultère

Résultats de recherche d'images pour « pro liturgia »

Mercredi, 8 mars 2017. Au cours de l’assemblée générale de la Conférence des évêques d’Allemagne qui se tient actuellement à Bensberg sous la président du Cardinal Marx, le professeur de théologie Helmut Hoping, de l’université de Freiburg, a proposé d’ouvrir les débats sur la possibilité d’ordonner prêtres les diacres mariés.
Au cours d’une interview à domradio.de, le professeur Hoping, lui-même diacre, s’est dit très favorable à ce qu’on puisse enfin proposer aux 3000 diacres permanents d’Allemagne de devenir prêtres. Le Cardinal Marx et d’autres évêques ont chaleureusement accueilli cette idée.

* * * * NOUVEAU Mercredi, 8 mars 2017. Mgr Charles Chaput, Archevêque de Philadelphie (USA), recommande vivement à François de répondre aux questions qui lui ont été posées par les cardinaux Meisner, Caffarra, Burke et Brandmüller au sujet des ambigüité d’ “Amoris laetitia”.

Dans une interview à “Crux”, Mgr Chaput a insisté sur la clarté des enseignements de l’Evangile sur les questions relatives au divorce et au “remariage” : « Il est impossible pour l’Eglise de contredire les paroles de Jésus. Il est tout aussi impossible de considérer que quelque chose qui était vrai il y a vingt ans ne l’est plus sous le pontificat actuel : sur le plan doctrinal, François ne peut pas “corriger” S. Jean-Paul II. “Amoris laetitia” ne peut donc être interprété qu’à la lumière de tout ce qui a précédé le document, c’est-à-dire principalement la prédication de Jésus et secondairement le Magistère de l’Eglise. Autrement dit, il est strictement impossible que des gens puisse recevoir la communion eucharistique tant qu’ils sont dans une situation d’adultère. »

http://www.proliturgia.org/

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.