Le Christ à Vassula : Message sur l’imposteur, le Faux Prophète

MESSAGE DE JÉSUS A VASSULA

Image associée

« O Caïn! Caïn! Où est l’Esprit dont Je t’ai doté? Vas-tu de nouveau vers ta propre destruction? Je te savais violent depuis le jour de ta naissance, et parce que tu savais que cela n’était pas nouveau pour Moi, te voici de nouveau en mascarade et habillé comme Un Grand Prêtre.

Tu t’es vêtu de Mes Habits d’Or et d’Argent, pour cacher tes robes sombres qui t’ont été donnés par la BÊTE NOIRE.

Tu n’as pas de Lumière en toi et pour cacher ta face hideuse, tu as mis un masque sur ton visage abominable pour que ton apparence puisse tromper complètement même Mes Élus.

Ton masque ne peut pas Me tromper, car Mes yeux savent que derrière ton MASQUE D’AGNEAU, tu caches une immense destruction, tu t’es armé de mal jusqu’aux dents! Et maintenant, tu projettes de conquérir le monde, anéantir la petite lumière qui reste en eux.

Tes intentions sont d’accroître le désordre et d’extirper tout ce qui est saint, remplaçant les hommes puissants et monopolisant Mon Sanctuaire. »

« Ceux-ci, mon enfant sont les vipères que Je t’ai montrées dans une vision, rampant sur Mes Saints Sacrements et Mon Tabernacle.
Il en trompera beaucoup et les gens seront aveuglés, aveuglés à cause de Ses Vêtements d’IMPOSTEUR. Ces pauvres âmes seront convaincues que celui qu’elles voient de leurs propres yeux et à leur époque, est le GRAND PRÊTRE lui-même! Avec son déguisement glorieux, il apportera une GRANDE APOSTASIE dans toute Mon Eglise. Il amènera la DESOLATION mais tout sera déguisé par des miracles, par de grands prodiges et des signes dans le ciel.

Mon Sacrifice Perpétuel, il le jettera à terre, le piétinant et l’abolissant, mais tout par déguisement et par malice.

Ma Sainte Cité (Vatican) sera sous le pouvoir de Caïn, car ils ont rejeté Mes Avertissements.

A Mon Grand Chagrin, beaucoup seront trompés en raison de son apparence. A cause de son MASQUE D’AGNEAU, il en gagnera beaucoup à sa cause mais Je t’ai laissé voir à quoi en réalité ressemblent ses entrailles: ce sont celles d’une vipère, mortelles…

D’un grand coup de tonnerre et de Mon Feu, Je renverserai ce Rebelle et tous ceux qui le suivent. Je piétinerai leur abri puisqu’il a été construit de fourberie et Je réduirai leur refuge en un tas de poussière, puisque ses fondations ont été faites de mensonges.

J’appellerai alors Mes ABEL et avec Grand Amour, Je les embrasserai, Je les abriterai dans Mon Sacré-Coeur. Ils seront comme des Colombes, en pureté, et Mon Sacré-Coeur sera leur Refuge.

Regardez autour de vous, ne voyez-vous pas?

N’avez-vous pas remarqué combien de Mes frères complotent contre Moi?

Je suis trahi par ceux-là mêmes qui sont les Miens. »

Cordialement en Christ.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.