Communier à genoux et sur la langue…

Comment convient-il de recevoir la Sainte Communion ? Pourquoi recevoir la Communion à genoux et dans la bouche sur les lèvres ? Voici les réponses de Saint Jean-Paul II, du Pape Benoit XVI, du Pape François et de nombreux Cardinaux à l’exception française de communier debout et dans les mains, véritable « manque de respect » selon Mère Térésa.

Mere-Teresa.jpgA la question d’un journaliste en 1997 : « Mère Térésa, quel est le plus grand malheur du monde actuel ? » , la Réponse de Mère Térésa fut : « Ce n’est pas la misère ou la famine, dont sont victimes tant de pauvres, ce ne sont pas les guerres, et les catastrophes de toutes sortes, c’est la Communion dans la main qui est ce manque de respect, vis à vis de la personne de Jésus-Christ » .

Communion-a-Genoux-et-dans-la-Bouche.jpg

Lors de la Messe de la Fête Dieu , le 22 mai 2008, Benoît XVI a dit : « S’agenouiller devant l’Eucharistie est une profession de liberté : celui qui s’incline devant Jésus ne peut et ne doit se prosterner devant aucun pouvoir terrestre, aussi fort soit-il. Nous les chrétiens nous ne nous agenouillons que devant Dieu, devant le Très Saint Sacrement, parce qu’en lui nous savons et nous croyons qu’est présent le seul Dieu véritable, qui a créé le monde et l’a tant aimé au point de lui donner son Fils unique. La communion à genoux est une tradition ancienne qui existe depuis des siècles, et, d’autre part, elle est un geste particulièrement expressif d’adoration, tout à fait approprié à manifester la vraie présence réelle et substantielle de Notre-Seigneur Jésus-Christ dans les espèces consacrées » .

Dans son exhortation apostolique Sacramentum Caritatis du 22 février 2007 au numéro 65, le pape Benoît XVI a écrit : « … Je pense, d’une manière générale, à l’importance des gestes et des postures, comme le fait de s’agenouiller pendant les moments centraux de la prière eucharistique »

Communion-dans-la-Bouche-Benoit-XVI.jpg

Le Pape Benoît XVI au sanctuaire de Fatima le 13 mai 2009 avait fait savoir que lui-même ne distribuerait la Communion que sur la langue.

Pourquoi le Pape Benoit XVI nous invite lui-même à recevoir la Communion à genoux et dans la bouche ? 1- Tout part de la loi infaillible de l’Eglise elle-même à ce sujet, depuis des siècles par le culte de la Messe de saint Pie V à respecter telle quelle, en sa manière de donner la Communion : à genoux et sur la langue.

2- Seuls les Prêtres ayant reçu l’onction par l’évêque en leurs mains, ont le privilège unique et si précieux de pouvoir toucher l’Hostie Consacrée, et de la donner aux malades, tout comme spécialement les Diacres.

3 – Seuls les apôtres de Jésus, lors de la sainte scène, ont reçu la bouchée des mains de Jésus, car ils étaient eux-mêmes les prêtres de Jésus, en prenant le Pain de vie en leurs mains, tandis que la sainte Vierge Marie, et les Saintes femmes qui l’accompagnaient, avec douce humilité recevaient toujours des mains des prêtres qui étaient les saints apôtres du Christ, la Communion à genoux et dans la bouche, il suffit pour cela de consulter toutes les révélations de la vie de jésus et de Marie de Nazareth par les différents saints mystiques de l’histoire de l’Eglise. Alors pourquoi ne pas imiter l’humilité de la sainte Vierge Marie, en recevant par respect et obéissance, la Communion à genoux et sur la langue, tous les laïcs et les religieuses seraient-ils plus élevés, ou plus digne de faire autrement, que la Sainte Vierge Marie et les saints autour d’elle ?

4 – N’oublions pas que la Communion dans la main encouragée en premier par des évêques français, a permis les Messes noires, et le poison de l’invasion des démons de l’impureté de plus en plus partout, puisque c’est un péché grave de désobéissance à Dieu le Père, entrainant la multitude des péchés qui se multiplient ainsi dans l’Eglise et le monde entier…

5 – Rappelons-nous encore des apparitions reconnues de Notre Dame de Fatima, quand les petits bergers ont reçu la Communion des mains de l’Archange de l’Eucharistie, à genoux et sur la langue.

6 – La Communion dans la main à la française trouve des racines dans la célébration de la Cène issue de la Réforme protestante : elle concrétise en quelque sorte la négation de la Présence réelle et la réalité du Sacerdoce Catholique

Le Saint Pape Jean-Paul II interrogé par Mgr J.R. Laise : « Saint Père, que pensez-vous de la communion dans la main ? » répondit : « Une lettre apostolique a été écrite, qui prévoit que, pour cela, il faut une autorisation spéciale valide. Mais je vous dis que je ne suis pas en faveur de cette pratique, et que je ne la recommande pas non plus. Cette autorisation a été accordée en raison de l’insistance particulière de certains évêques diocésains » . Et sur l’agenouillement : « n’ayez pas peur de vous agenouiller devant Dieu ! Car adorer le Créateur ne diminue en rien l’homme, mais lui restitue sa pleine humanité et dignité ! »

Jean Paul II avait refusé de donner la Communion autrement que sur les lèvres à Mme Chirac en 1980 sous les écrans de la télévision

Communion-a-Genoux-et-sur-la-langue.jpg

Lors de la Messe du 21 avril 2013 dans la basilique Saint-Pierre, le Pape François encourage, de façon évidente, les catholiques à communier dans la bouche. Des consignes semblent avoir été données, les prêtres refusent de donner la Communion dans la main des fidèles.

Mgr Albert Malcom Ranjith, Secrétaire de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, a déclaré : « Je suis convaincu de l’urgence de donner à nouveau l’hostie aux fidèles directement dans la bouche, sans qu’ils la touchent » et « de revenir à la génuflexion au moment de la communion en signe de respect » .

Cardinal-Carlo-Caffarra.jpg

Le Cardinal Carlo Caffarra, Archevêque de Bologne, a déclaré le 27 avril 2009 : « A compter d’aujourd’hui, dans l’église métropolitaine de S. Pietro, dans la basilique de S. Petronio et dans le sanctuaire de la B.V. de San Luca à Bologne, les fidèles recevront le Pain Consacré uniquement des mains d’un ministre directement sur la langue » .

Eucharistie-a-Genoux-et-dans-la-Bouche.jpg

Le Cardinal Juan Luis Cipriani, Archevêque de Lima et primat du Pérou, représentant officiel du Sacré Collège et de l’Opus Dei, l’un des grands experts de l’Église catholique en ce qui concerne la théologie morale et la liturgie, a demandé au cours d’une homélie prononcée en 2009 : « que les fidèles se mettent désormais à genoux pour recevoir la Sainte Communion directement dans la bouche » . Le Cardinal a aussi demandé que, conformément aux règles données dans le missel romain actuel, l’usage de la patène soit rétabli.

L’Abbé Michel Sinoir, prêtre du diocèse de Paris, rappelle, que l’agenouillement devant Dieu est une attitude spécifiquement chrétienne, hélas, trop oubliée de nos jours ! A Gethsémani, Jésus lui-même tombe à genoux, puis se prosterne et s’effondre, le visage contre terre, intercédant pour les pécheurs, et se livrant à la volonté du Père.

Lire également la « Communion dans la main »au cœur de la crise de l’Église

http://site-catholique.fr/index.php?post/Communier-a-genoux-et-sur-la-langue

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.
%d blogueurs aiment cette page :