L’Escorial : La grande valeur qu’ont les prières d’une mère !

2 mai 1998

Image associée

Vierge Marie: Ma fille, Je viens aujourd’hui avec un manteau de roses. Sur ce manteau, ma fille, figurent toutes les prières de tant et tant de pèlerins qui sont passés par ce lieu. Regarde l’immensité de ce manteau et la beauté de ses fleurs. Pourtant parfois la prière a été pauvre, mais combien d’âmes ont consolé mon coeur avec tant et tant d »Ave Maria »!

Luz Amparo: Ah, qu’il est joli le manteau…! (profonds soupirs).

Image associée

Vierge Marie :  De même, Je veux que les pèlerins recouvrent mon corps d’un manteau blanc et jaune, ma fille: c’est sous mon manteau qu’ils pourront cacher leurs misères. Vois l’immensité de ce manteau et combien de pécheurs J’y ai protégés. Les roses sont des « Ave Maria », ma fille. Tous les fruits de ma manifestation sont là. Regarde les oeuvres de ce côté. Regarde les pécheurs qui ont rejoint le troupeau du Christ. Regarde tous les défunts qui ont foulé ce lieu: ils sont sous mon manteau, ma fille. Aujourd’hui ton fils s’y trouve aussi, car c’est un jour si spécial. Regarde: le voici.
Luz Amparo: Ah, mon fils, mon fils! (Soupirs). Ah, quelle beauté!

Image associéeVierge Marie : Tu vois, ma fille, la grande valeur qu’ont les prières d’une mère!

Luz Amparo: Jesus (prénom de son 6ème fils, assassiné en septembre 1996 pour faire pression sur elle)… Ah, mon Dieu! Il y a aussi Aquilina, Rosa… Oh… combien de ceux qui venaient ici… (Soupirs).

Vierge Marie : Combien de grâces J’ai répandues en ce lieu, ma fille! Et les hommes ne veulent pas reconnaître les fruits!
Luz Amparo: Ah, mon fils!

Image associéeVierge Marie : Je te le dis donc, ma fille: Je veux que cette Oeuvre soit une entreprise d’amour, que ta charité soit parfaite; plus parfaite sera ta charité, plus puissante et parfaite sera ta prière.
Recouvrez mon corps d’un manteau blanc et jaune, ma fille: le fond du manteau de couleur blanche et les broderies jaunes. Combien de consolations ont reçues en ce lieu les âmes, qui sont venues tristes et affligées! Combien de pécheurs se sont convertis! Combien de maux physiques et moraux ont été guéris en ce lieu!
Mes enfants, reconnaissez les fruits. Mais comment donc êtes-vous si aveugles que vous ne vouliez pas reconnaître l’arbre à son fruit?

Luz Amparo: Quel bonheur!… Ah, mon Dieu, eux tous là haut si heureux… et nous ici-bas si mal!

Image associée

Vierge Marie :  Mes enfants, ne remuez pas seulement les lèvres, changez votre coeur: la prière doit vous conduire à l’action, car la prière sans les oeuvres est vaine, ma fille. Combien il y en a qui remuent les lèvres sans remuer le coeur, et s’ils rencontrent ensuite un pauvre nécessiteux, ils lui disent: « Que Dieu te protège, frère! ». Quelle sorte de prière font les hommes? Je te l’ai dit, ma fille, et Je te le répète: crie que ce ne sont pas ceux qui disent « Seigneur, Seigneur! » qui entreront dans le Royaume des Cieux . Sans amour, en effet, l’homme n’entrera pas dans le Royaume du Ciel.

Image associée

Aimez-vous les uns les autres, mes enfants, c’est là le premier commandement, uni à celui qui dit: « Tu aimeras Dieu par-dessus tout et le prochain comme toi-même ». Celui qui aime Dieu, aime le prochain, mais seul aime vraiment Dieu, celui qui L’aime à la perfection.
Venez en ce lieu, mes enfants, et vous recevrez des grâces très spéciales.
Aimez-vous les uns les autres.

Levez tous les objets; ils seront tous bénis avec une bénédiction spéciale, pour la conversion des pauvres pécheurs.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l’intermédiaire du Fils et avec l’Esprit Saint.

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.