Saint Jean Bosco et sa vision de l’enfer

Voici une vision qu’a eue Saint Jean Bosco et que lui-même a racontée à ses jeunes gens.

Je me trouvai avec mon guide (l’ange gardien) au fond d’un précipice, qui débouchait sur une vallée obscure. Et voici qu’apparût un édifice immense, ayant un portail très élevé, fermé. Nous sommes arrivés au fond du précipice. Une chaleur suffocante m’opprime: une fumée épaisse, presque verte, s’élève par-dessus les murs de l’édifice, comme des vagues de flammes ensanglantées.

Je demandai: Où donc sommes-nous?

Lisez, me répondit mon guide, lisez l’inscription au-dessus de la porte.

Il était écrit: «Ubi non est redemptio» c’est-à-dire: où il n y a pas de rédemption.

Cependant je vis précipiter en direction de ce labyrinthe, d’abord un jeune homme, puis un autre, et ensuite trois encore. Tous portaient écrit sur leur front le nom de leurs propres péchés. Mon guide s’exclama: Voici la cause principale de ces damnations: les compagnons, les mauvais livres et les habitudes perverses. Les malheureux étaient des jeunes gens de ma connaissance.

Je demandai: Mais alors, il est donc inutile de se dévouer parmi les jeunes, si un si grand nombre font une telle fin? Comment empêcher une semblable ruine?

Ceux que j’ai vus sont encore en vie; c’est toutefois leur état actuel et, s’ils mouraient ainsi, ils viendraient directement ici!

Nous pénétrâmes ensuite dans l’édifice; nous courrions à la vitesse de l’éclair.

Nous débouchâmes sur une cour vaste et ténébreuse … Je lus cette inscription: «Ibant impii in ignem æternum!» c’est-à-dire: Les impies iront au feu éternel! — Viens avec moi! ajouta mon guide. Il me prit par la main et me conduisit devant une petite porte qui s’ouvrit.

Résultats de recherche d'images pour « entrée de l'enfer »

À mes yeux se présenta comme une immense caverne, remplie de feu. Ce feu comportait certainement des milliers et milliers de degrés de chaleur. Je ne serais absolument pas capable de décrire cette grotte dans toute son épouvantable réalité … Et voilà, qu’à l’improviste, je vois tomber des jeunes gens dans cette caverne ardente.

Le guide me dit: C’est la transgression du sixième commandement qui est la cause de la ruine éternelle de tant de jeunes gens!

— Mais si ces jeunes ont péché, ils se sont sans doute confessés aussi!

— Ils s’étaient confessés, oui, mais ces fautes contre la vertu de pureté, ils les avaient mal confessées, ou simplement cachées.

Par exemple, l’un de ces jeunes avait commis ce péché quatre ou cinq fois et il avait dit seulement deux ou trois fois. Il y en a parmi eux quelques-uns qui ont commis ce péché dans leur enfance, et qui n’ont jamais osé le confesser ou l’ont mal confessé en ne disant pas tout.

D’autres ont manqué de contrition et de ferme propos; certains même au lieu d’examiner sérieusement leur conscience, cherchaient le moyen de tromper le confesseur. Et celui qui vient à mourir dans cet état de choses, a accepté d’être du nombre des réprouvés et il en sera ainsi pour toute l’éternité …

Résultats de recherche d'images pour « miséricorde »

Et maintenant tu veux voir pourquoi la miséricorde de Dieu t’a conduit ici?

Le guide souleva un voile et je vis un groupe de jeunes gens de cet oratoire, que je connaissais tous, condamnés pour ce péché-là. Parmi eux, il y en avait qui apparemment étaient de bonne conduite.

Le guide continua ainsi: Prêche partout contre l’immodestie. Ensuite nous parlâmes pendant une demi-heure environ des conditions nécessaires pour faire une bonne confession, et voici notre conclusion: Changer de vie! … Changer de vie!

Maintenant, ajouta l’ami, maintenant que tu as vu les tourments des damnés, il faut que tu goûtes un peu, toi aussi, les peines de l’Enfer! Au sortir de l’horrible demeure, le guide me prit la main et me la fit toucher au mur de l’extérieur: — je lâchai aussitôt un cri … La vision terminée, je regardai ma main: elle était réellement boursouflée et pendant toute une semaine je dus la tenir bandée … »

Extrait du livre de Dom G.Tomaselli, Y a-t-il un enfer !, page 53.

SOURCE : http://enfer-catholique.blogspot.com/2008/10/saint-jean-bosco.html

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.