Les fidèles demandent la clarté au pape

ASSOCIATION PRO LITURGIA

Source : http://www.proliturgia.org/

Mercredi, 14 décembre 2016. Le Pape François qui a tout fait pour se montrer populaire est de moins en moins suivi par le peuple. Du moins par ce peuple catholique qui aimerait savoir vers où il est mené. L’ “effet Bergoglio” ne se fait plus sentir nulle part si tant est qu’il ait un jour existé : il est au point mort dans les paroisses, au point mort dans les séminaires, au point mort à Rome où le nombre des pèlerins stagne et même diminue si l’on en croit certaines informations.

Nombre de prêtres avouent ne plus s’intéresser aux déclarations du Pape et ne plus vouloir perdre du temps à lire des exhortations qui posent plus de problèmes qu’elles n’apportent de réponses. Nombre de fidèles ne comprennent plus quel intérêt a le Pape à sans cesse distiller son mépris sur les clercs et les laïcs qui sont trop comme ceci et pas assez comme cela à son goût. Certains en viennent même à penser que ce Pape, pour des raisons connues de lui seul, a du ressentiment envers l’Eglise et envers les prêtres ; les seuls qui trouvent grâce auprès de lui étant ceux qui l’admirent, font semblant de comprendre ses annonces et se pâment devant son humilité ostentatoire.

Mais aujourd’hui, c’est un nouveau chapitre de ce pontificat qui est en train d’être écrit : un chapitre où il est question d’un Pape qui ne sait plus comment se sortir du pétrin dans lequel il s’est lui-même mis avec “Amoris laetitia”. Corriger les erreurs que contient ce document le pousserait à se désavouer lui-même et à se mettre à dos certains de ses courtisans chargés d’entretenir son aura. Continuer à garder le silence serait donner raison à ceux qui disent qu’il n’y a plus véritablement de pilote à la tête de l’Eglise.

Que peut faire François dans de telles conditions ? A-t-il encore la possibilité de parler clairement ? Rien n’est moins sûr. Toujours est-il que de plus en plus de fidèles demandent à ce Pape d’apprendre à parler moins pour recentrer ses propos sur des points essentiels de la foi catholique. François entendra-t-il ces demandes ? Les comprendra-t-il ? Sera-t-il capable d’y répondre ?

N.B. Ce sont plus de 22 000 fidèles (cardinaux, évêques, prêtres, religieux, religieuses, laïcs) qui, à ce jour, ont signé une demande pour plus de clarté et l’ont adressée au Pape François. Cliquer ici.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.