Prophétie de Marie-Julie Jahenny – trois jours de ténèbres

Marie-Julie, l’extatique la plus extraordinaire de l’Eglise contemporaine, dont la vie fut un miracle permanent, prédit en 1896 :

Afficher l'image d'origine

Il y aura trois jours de ténèbres physiques. Pendant trois nuits et deux jours il y aura une nuit continuelle. Des cierges en cire bénits pourront seuls donner de la lumière pendant cette horrible obscurité. Un seul cierge suffira pour les trois jours. Mais dans les maisons des impies et des blasphémateurs il ne donneront aucune clarté. Pendant ces trois jours de ténèbres, les démons apparaîtront sous les formes les plus hideuses et les plus épouvantables. Vous entendrez dans l’air les blasphèmes les plus horribles. Les éclairs pénétreront dans vos demeures, mais il n’éteindront pas la lumière des cierges bénits. Ni le vent, ni la tempête, ni les tremblements de terre ne pourront les éteindre. Des nuages rouges comme le sang parcourront le ciel. Les fracas du tonnerre ébranleront la terre; des éclairs sinistres sillonneront les rues dans une saison où ils ne se produisent jamais. La terre sera remuée jusque dans ses fondements. La mer soulèvera des vagues mugissantes qui se répandront sur le continent. Le sang coulera avec tant d’abondance que les hommes en auront jusqu’à la ceinture. La terre deviendra comme un vaste cimetière. Les cadavres des impies et des justes joncheront le sol. La famine sera grande. Enfin, tout sera bouleversé et les trois quarts des hommes périront. La crise éclatera presque subitement ; les châtiments seront communs au monde entier et se succéderont sans interruption.

Advertisements
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.