L’Ame n’a pas d’Age

Giugliana Buttini : La Parole, Tome 1 : extrait  Eds. Le Parvis

L’Ame n’a pas d’Age
L’Age ne concerne que le corps !

Créatures de la terre, mes enfants, mes frères, mes souffles !

Vous avez tous raison de poser beaucoup de questions :  vous voulez savoir pour le bien de votre âme, pour entrebâiller une porte sur votre futur éternel.

Voici mes explications des révélations que vous avez par Notre grâce.  Le baptême était efficace aussi longtemps qu’il était selon le rite voulu par Nous.

L’enfant non  baptisé peut, par grâce, dans le dernier instant de sa courte vie comprendre et avoir en un seul instant le désir d’être sanctifié.  Alors la miséricorde descend sur lui.

C’est le baptême de l’Esprit d’Amour !

Tous les petits enfants, dans l’instant de conscience que Nous Trinité leur donnons n’éprouvent pas ce désir ; bien que la Miséricorde soit là, ils restent toujours libres.  Pour eux aussi, il y a cette liberté de choix du bien et du mal.  Il y a ceux qui désirent, ceux qui sont indifférents et ceux qui refusent.  Car aussi, par grâce venant de Nous, l’âme de l’enfant, même dans la chair depuis seulement quelques heures ou quelques jours terrestres, à l’instant de sa séparation du corps, a la conscience d’un être adulte.

L’âme n’a pas d’âge !  L’âge concerne le corps.  Voilà deux choses que personne ne sait sur terre.  Elles vous sont révélées.  Cette révélation vous est donnée par grâce, afin qu’un jour vous puissiez la partager à d’autres.

Celui qui sait davantage peut aider davantage, s’il le désire, le ressent et doit le faire !  « Nos paroles de lumière » sont les secours que vous pouvez donner aux autres.

La lumière que Nous vous avons donnée au Nom du Père, du Fils et de l’Esprit d’Amour vous guidera dans le bien.
Amen

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.