L’Escorial – Approchez-vous des sacrements de l’Eucharistie et de Pénitence

3 juillet 1999

Image associée

MESSAGE DU 3 JUILLET 1999, PREMIER SAMEDI DU MOIS, 
AU PRADO NUEVO (PRE NEUF) DE L’ESCORIAL (MADRID) 

     LA SAINTE VIERGE : 

     Ma fille, voici ta Mère et la Mère de toutes les âmes. Je vais comme Consolatrice des affligés. Il ne me reste que peu de paroles à dire, parce que j’ai déjà dit tout ce qui se trouve dans l’Evangile. 

Image associée

     LE SEIGNEUR : 

     Regarde, ma fille, combien de cadavres il y a dans le monde. Depuis le principe de leurs vies ce sont des cadavres ; ils sont morts, parce que pour eux il n’y a aucune loi ; l’unique loi qu’il y a est leur pensée. La pensée a la première place dans le monde, et là où est la pensée est le trésor, ma fille. 
    

J’ai créé les hommes vivants, pas des cadavres. J’ai créé les hommes avec la lumière, pas avec les ténèbres. Je veux des hommes joyeux, pas tristes, des âmes qui mettent leur pensée en Dieu, pas dans les choses caduques, ma fille. Mais les hommes n’ont pas d’autre loi pour eux que celle qu’ils veulent ; c’est pour cela que je te dis, depuis le principe de leur existence, ce sont des cadavres qui sont passés sur la terre et qui ne sont pas arrivés à la lumière ; ce sont des âmes languissantes, ma fille ; des âmes qui ne pensent à rien de plus qu’à elles-mêmes, aucune ne pense à l’existence du Créateur. 

Image associée

     LA SAINTE VIERGE : 

     Mes fils, changez vos vies. Approchez-vous des sacrements de l’Eucharistie et de Pénitence. Rendez visite au Saint des Saints. Travaillez avec joie, car le travail apprend à être humble. Mais les hommes ont oublié le travail, les lois et les commandements. L’homme est fait pour travailler et glorifier Dieu. Et l’homme se vautre dans la chair, dans les vices, et sa pensée le tient dans les choses terrestres. 

     Ne pensez pas autant à vous-mêmes, mes fils, pensez à votre âme. Ne prenez tant soin de vos corps. 

     Aimez-vous les uns les autres. Je demande l’unité entre tous les hommes ; l’amour entre toutes les créatures. 

     Venez en ce lieu, car vous serez bénis et marqués d’une croix sur le front. Priez, mes fils, et faites pénitence. 

     Levez tous les objets, ils seront tous bénis de bénédictions spéciales pour le jour des ténèbres. . . 

     Je vous bénis, mes fils, comme le Père vous bénit par le moyen du Fils et avec le Saint-Esprit. 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.