Alan Ames: Le mariage, une union d’amour sacrificiel

Alan Ames: Le mariage, une union d’amour sacrificiel

Dans cet extrait du dernier livre anglais d’Alan Ames, «A Better Way» (non traduit en français – «Une voie meilleure»), Jésus parle du mariage.

Jésus: Le mariage est réservé au mâle et à la femelle, homme et femme. Le mariage est un lien sacré censé durer jusqu’à la mort. Mais ce don sacré de l’amour est à nouveau attaqué par le malin et par ceux que le malin rend aveugles, qu’ils embrouillent  et détournent de ce qui est juste. Une partie de la chute de la moralité dans certaines sociétés est reflétée par le taux très élevé de divorces.

En ces jours, dans certains pays chrétiens, il est plus facilement acceptable d’avoir un divorce qu’il ne l’a été à travers toute l’histoire du christianisme. Ce qui est arrivé est la conséquence d’une foi faible et d’un fort orgueil chez beaucoup de ceux qui ont déclaré me suivre.

Ceux qui revendiquent suivre mon chemin, bien souvent suivent d’abord leur propre chemin et ils adaptent mes enseignements à leur convenance. Une telle foi, vraiment, n’est pas du tout la foi. C’est une fausse foi qui rend le malin heureux, lorsqu’il voit que dans l’orgueil et l’égoïsme beaucoup se leurrent eux-mêmes en ne reconnaissant pas comment ils me rejettent et s’éloignent de moi. Quand les gens se mettent avant moi, il leur est facile de se mettre eux-mêmes, avec leurs désirs, leurs volontés devant les autres. Entrer dans le mariage avec une telle attitude, à moins que cela ne change, garantit un désastre.

Le mariage est censé être une union d’amour sacrificiel où le mari se sacrifie pour sa femme et la femme se sacrifie pour le mari. Et quand les enfants arrivent, tous deux se sacrifient pour les enfants. C’est en se sacrifiant volontairement et par amour que les mariages deviennent forts et qu’ils perdurent. Mais si un des deux ou si tous les deux ne sont pas préparés au sacrifice, alors, dans l’orgueil et l’égoïsme, même le plus petit problème peut menacer le mariage. Dans l’orgueil et l’égoïsme, si les désirs ne sont pas pleinement ou profondément satisfaits, les gens regardent en dehors de leur mariage pour trouver satisfaction plutôt que de travailler ensemble pour la trouver dans leur mariage.

Le sacrifice est essentiel pour que l’amour se renforce et s’épanouisse; sans sacrifice l’amour mourra sûrement. Comme il est triste que tant de gens qui professent me suivre, laissent leur amour mourir par manque de sacrifices. Et alors, dans leur petit orgueil, ils rompent la promesse sacrée des vœux faits lors de la cérémonie du sacrement de mariage.

Cette promesse n’est pas seulement entre l’homme et la femme, mais entre eux et Dieu. Donc, quand ce vœux est rompu, il rompt la promesse faite à Dieu. Si ceux qui me suivent ne gardent pas leurs promesses, comment peuvent-ils attendre cela des autres?

Ceux qui m’aiment et qui sont mariés sont censés mettre leur mariage vécu dans l’amour sur un piédestal, comme un exemple à voir et à imiter par tous, de sorte que les autres puissent aussi trouver un amour plein de force et d’endurance dans leur mariage.

Dans cet extrait du dernier livre anglais d’Alan Ames, «A Better Way» (non traduit en français – «Une voie meilleure»), Jésus parle du mariage.

Jésus: Le mariage est réservé au mâle et à la femelle, homme et femme. Le mariage est un lien sacré censé durer jusqu’à la mort. Mais ce don sacré de l’amour est à nouveau attaqué par le malin et par ceux que le malin rend aveugles, qu’ils embrouillent  et détournent de ce qui est juste. Une partie de la chute de la moralité dans certaines sociétés est reflétée par le taux très élevé de divorces.

En ces jours, dans certains pays chrétiens, il est plus facilement acceptable d’avoir un divorce qu’il ne l’a été à travers toute l’histoire du christianisme. Ce qui est arrivé est la conséquence d’une foi faible et d’un fort orgueil chez beaucoup de ceux qui ont déclaré me suivre.

Ceux qui revendiquent suivre mon chemin, bien souvent suivent d’abord leur propre chemin et ils adaptent mes enseignements à leur convenance. Une telle foi, vraiment, n’est pas du tout la foi. C’est une fausse foi qui rend le malin heureux, lorsqu’il voit que dans l’orgueil et l’égoïsme beaucoup se leurrent eux-mêmes en ne reconnaissant pas comment ils me rejettent et s’éloignent de moi. Quand les gens se mettent avant moi, il leur est facile de se mettre eux-mêmes, avec leurs désirs, leurs volontés devant les autres. Entrer dans le mariage avec une telle attitude, à moins que cela ne change, garantit un désastre.

Le mariage est censé être une union d’amour sacrificiel où le mari se sacrifie pour sa femme et la femme se sacrifie pour le mari. Et quand les enfants arrivent, tous deux se sacrifient pour les enfants. C’est en se sacrifiant volontairement et par amour que les mariages deviennent forts et qu’ils perdurent. Mais si un des deux ou si tous les deux ne sont pas préparés au sacrifice, alors, dans l’orgueil et l’égoïsme, même le plus petit problème peut menacer le mariage. Dans l’orgueil et l’égoïsme, si les désirs ne sont pas pleinement ou profondément satisfaits, les gens regardent en dehors de leur mariage pour trouver satisfaction plutôt que de travailler ensemble pour la trouver dans leur mariage.

Le sacrifice est essentiel pour que l’amour se renforce et s’épanouisse; sans sacrifice l’amour mourra sûrement. Comme il est triste que tant de gens qui professent me suivre, laissent leur amour mourir par manque de sacrifices. Et alors, dans leur petit orgueil, ils rompent la promesse sacrée des vœux faits lors de la cérémonie du sacrement de mariage.

Cette promesse n’est pas seulement entre l’homme et la femme, mais entre eux et Dieu. Donc, quand ce vœux est rompu, il rompt la promesse faite à Dieu. Si ceux qui me suivent ne gardent pas leurs promesses, comment peuvent-ils attendre cela des autres?

Ceux qui m’aiment et qui sont mariés sont censés mettre leur mariage vécu dans l’amour sur un piédestal, comme un exemple à voir et à imiter par tous, de sorte que les autres puissent aussi trouver un amour plein de force et d’endurance dans leur mariage.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.