Quelques citations de Marthe Robin

Quelques citations de Marthe Robin

« La clef pour interpréter Vatican II,

c’est sainte Thérèse de Lisieux »
(Marthe Robin)

« La signature du Motu proprio remet en lumière deux remarques de Marthe Robin aux partisans et aux opposants à la liturgie dite de Saint Pie V. 
Dom Jean Roy, alors Père Abbé de l’Abbaye bénédictine de Fontgombault, avait, suite à l’interdiction (théorique NDLR) de la liturgie traditionnelle dans les années 70, confié à Marthe Robin sa douleur devant la disparition d’un trésor plus que millénaire, qu’il estimait puissamment contemplatif et si expressif du Mystère de la Rédemption. Avec son étonnante sagesse, Marthe lui avait assuré que cette liturgie retrouverait une place dans l’Église. Elle voyait que cette diversité liturgique était une richesse pour l’Église, dont l’unité n’est pas uniformité. Elle disait aussi que cette liturgie ne devait pas être confondue avec le rejet de Vatican II. Cependant Marthe savait que certains parmi les traditionalistes avaient peur de la nouveauté du Concile. Elle voyait bien que c’était une impasse, autant que le modernisme qui voulait interpréter le Concile en rupture complète avec l’héritage traditionnel. Face à cela Marthe répondait : « La clef pour interpréter Vatican II, c’est sainte Thérèse de Lisieux ». Gustave Thibon disait : « Etre catholique, c’est être ni un fossile, ni un invertébré, ni un arbre sans fruits nouveaux, ni un arbre sans racines… ». Sainte Thérèse nous donne le véritable équilibre entre enracinement et nouveauté. Marthe Robin fut doublement prophète puisqu’après sa mort l’Esprit Saint nous a fait de la plus grande sainte des temps modernes un Docteur de l’Église pour notre temps; et parce que, comme elle l’avait annoncé à Dom Jean Roy, Rome rend sa pleine légitimité à la liturgie traditionnelle ».

Extrait de la revue Unavoce : « La clef pour interpréter Vatican II, c’est sainte Thérèse de Lisieux » (Marthe Robin) – La Jeunesse de Dieu



Un trésor de livre est sorti le 5 mars : Ce que Marthe leur a dit. Ce sont des réponses que la Vénérable Marthe Robin a données à des visiteurs. www.editions-emmanuel.com (voir PS3). Quelques extraits :

Prière, messe et confession – À des enfants qui lui demandent : « Quand on prie pour vous, est-ce que cela vous aide ? », Marthe répond : « Bien sûr et c’est mieux que l’amitié, c’est plus profond de prier pour quelqu’un, cela va bien plus loin ». Marthe leur donne des consignes pour les vacances : « La messe n’est pas obligatoire, elle est nécessaire. Est-ce que vous allez mettre Jésus en vacances ? Il faudra recevoir régulièrement le sacrement de pénitence ».

Crise de l’Église de France – À un prêtre qui lui dit que le Concile va être suivi par un renouveau immédiat de l’Église de France : “Non, mon père. Bientôt il n’y aura plus que des îlots de fidélité.“
À un missionnaire Montfortain, vers 1975 : “La France deviendra un désert spirituel. Seules survivront des oasis ferventes.“

Au P. Finet, en 1936 : “La France redeviendra la fille aînée de l’Église et la lumière des nations.“

À un jeune universitaire qui lui demande en 1980 : « Marthe, croyez-vous que la France a encore un avenir spirituel ? », elle répond dans une sorte de cri : « Ah ! Ça ! J’y crois beaucoup ! »

Islam – À un séminariste : « C’est la Vierge Marie qui fera le lien entre les musulmans et nous ».

Mort d’un enfant – À un ménage dont le petit garçon de 18 mois vient de se noyer : « Oui, Dieu vous a choisis pour être les parents d’un saint et vous participez ainsi à la Rédemption du monde. »

Ave Maria – À une personne venue confier à Marthe son père, qui venait d’être opéré : « La Vierge aime trop votre papa, il ne souffrira pas car, depuis sa 1ère communion, il n’a jamais oublié de dire, avant de dormir, quelques Je vous salue Marie. »

Petitesse. « Lorsque Dieu veut se servir de quelqu’un, il commence souvent par le réduire à Zéro.

SOURCE : Les nouvelles de Medjugorje de mars 2015 par soeur Emmanuel

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.