L’Harmonie est la véritable maison qui nous attend pour y demeurer toujours

Les dictées de l’Ange — Giuliana Buttini

L’Harmonie est la véritable maison qui nous attend pour y demeurer toujours

Les dictées de l’Ange — Giuliana Buttini

Astralio: Je suis l’ange de vos cœurs! Les cœurs sont les âmes et nous sommes là pour les aider! Elles sont l’essence des hommes. Agissons pour que le plus grand nombre d’entre elles soit sauvé; Dieu Trine les a créées afin qu’elles, jouissent de l’harmonie, non pour qu’elles se perdent dans l’ombre. Je vous parle de la lumière! Non de l’ombre! Je vis dans la lumière, je la connais, je ne connais pas l’ombre! Mes paroles apportent paix et espérance à vos cœurs. L’espérance vous donne une goutte d’harmonie. Quand vous verrez les visages souriants de vos bien-aimés que vous pleurez maintenant, venir à votre rencontre, le passé sera effacé, ce sera du temps passé! Et le non-temps fixera pour toujours votre bonheur. Ainsi en venant en ce lieu où les oliviers s’agitent dans le vent, vous trouvez encore dans la maison les pensées et l’espérance de quelqu’un qui a réalisé bien d’autres espérances, car il est dans l’Harmonie! Moi aussi, quand je viens vers toi, je ne suis ni dans le temps, ni dans l’espace, je t’ai retrouvée par la pensée, et je t’apporte encore une fois l’amour! L’amour est tout, surtout ne pensez pas que je me répète avec les mots amour, amour, harmonie, ce ne sont pas des mots vides; ils sont l’essence de la vie, la grande Vie.

Je connais les hommes, les saints, je connais Augustin qui descend pour vous de son harmonie; il vous a parlé de la foi, vous a donné l’espérance; je vous explique la vie céleste, puissiez-vous la comprendre au moins un peu. Elle est mouvement, totale vibration de sentiments qui forment des images et des couleurs, les merveilles de ce que vous appelez «l’au-delà». C’est cependant une grâce de savoir avec certitude qu’il existe, qu’il vous attend, que vos bien-aimés qui ont quitté la terre avant vous, vous attendent; (être pris très tôt, dans les années de jeunesse est une grâce que vous ne comprenez pas); vous trouverez la vie dans la Vie! Vous ne pouvez pas l’imaginer, bien que je tente de créer pour vous ces images, afin que vous puissiez voir un peu l’harmonie. Dans l’Harmonie, vous serez arrivés à la maison! La vraie maison, celle que Dieu vous destine afin d’y vivre toujours.

Le Royaume de Dieu est un vrai Royaume, une merveille qui vous attend. Vous désirez tant revoir ceux que vous aimez, patientez, le temps n’est pas, il paraît, passe, finit doucement, inexorablement. Il finit et vous porte dans le non-temps que j’aime expliquer, parce que Dieu le permet dans son grand amour pour vous, par un acte de clémence pour vous aider dans la douleur qu’Il vous a donnée pour vous sanctifier.

La route du paradis est toujours inconfortable, raide, caillouteuse, mais au sommet de la montée le monde éternel apparaît. Maintenant, je vous quitte et retourne dans la divine mélodie, dans l’harmonie des couleurs et des sentiments; je quitte les cieux de la terre et je rejoins ceux de l’infini. Temps et espace n’y sont pas et je suis dans les cieux de la terre comme en ceux de l’infini, car je suis fait d’amour pour vous les hommes, puisque je suis une émanation de Dieu qui pour vous a créé l’amour et l’a manifesté par les œuvres pensées et créées pour votre éternité. (8 février 1976 — 12h30)

Extrait de «Les dictées de l’Ange», pages 56/57

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.