Marie la Co-rédemptrice…Celle par qui Dieu vient..

Chronique de Guy Parent *Marie la Co-rédemptrice…Celle par qui Dieu vient..

marie-douceur

Marie, chef-d’œuvre de Dieu !!

barre jaune

La foi nous découvre en Marie un être immaculé, une femme revêtue d’une maternité divine. Reine des anges et Mère des hommes, celle dont la mission sublime, tout orientée vers notre salut et associée à celle du Verbe Incarné, lui assigne une place unique parmi les œuvres de Dieu ; au sommet de la création, tout près de son Fils. Après Jésus, Marie est le chef-d’œuvre de Dieu.

 

barrebleu_3

Primauté du Christ !!

marie-coredem

 Jamais la considération des grandeurs de Marie ne doit nous faire oublier la primauté du Christ. Le Verbe Incarné est le suprême chef-d’œuvre de la Trinité, l’alpha et l’oméga de tout. Égal à son Père par sa divinité, homme comme nous, Il est la synthèse du monde rassemblant en Lui, dans sa double nature, toutes les richesses de Dieu et de la création.

Dès son apparition au milieu de nous, le Verbe Incarné est devenu aussitôt le couronnement de toutes les œuvres de Dieu, l’ordre hypostatique attirant irrésistiblement vers lui tout l’ordre de la nature, de la grâce et de la gloire.

Quiconque a réfléchi, ne fut-ce qu’une seconde, à ce prodige inouï d’un Dieu présent en personne parmi nous, ne peut concevoir que du moindre atome au plus élevé des purs esprits, un seul être puisse échapper à cette ordination foncière de toute créature à la gloire du Verbe Incarné. À nos yeux émerveillés éclate avec évidence cette souveraine primauté du Christ.

barre jaune

Dans l’ordre actuel de la providence, tout demeure soumis à l’universelle causalité du Christ, cause expiatrice, satisfactoire, méritoire, impétratoire, efficiente, exemplaire et finale de notre salut, de par la volonté du Père, source primordiale de tout bien. Tout le salut de l’humanité pécheresse, tout le mouvement de l’univers, toutes adorations et les louanges des anges, des archanges et des purs esprits passent par l’âme sacerdotale du Verbe Incarné, ainsi resplendit, sur tout les plans, l’unique médiation du Christ. « Un seul Médiateur entre Dieu et les hommes : Le Christ-Jésus. » « Par Lui, avec Lui, et en Lui tout honneur et toute gloire montent de partout vers l’adorable Trinité. » « Per ipsum et cum Ipso et in Ipso monis honor et gloria ».[1]

barre jaune


Notre prédestination en Marie !!

 marie jésus bébé

Vingt siècles de christianisme nous ont habitués à cette absolue primauté du Christ, unique Sauveur du monde, Prêtre et Roi de l’univers.

L’Église d’aujourd’hui commence à mieux prendre conscience d’une vérité complémentaire, jusque-là providentiellement demeurée dans l’ombre et qui, sans rien ôter à la souveraine domination du Verbe Incarné sur toutes les œuvres de Dieu, nous découvre de plus en plus la place exceptionnelle d’une créature privilégiée dont l’action se déploie d’ailleurs en totale dépendance de celle du Christ et pour sa gloire : une femme Co-Rédemptrice du monde.

barre jaune

Mère d’un Dieu Sauveur et, à ce titre, sont associée comme Mère de tout son corps mystique, médiatrice universelle auprès de l’unique médiateur, par Lui, avec Lui, en Lui et pour Lui, Marie est cause expiatrice, satisfactoire, méritoire, impétratoire – efficiente peut-être – exemplaire et finale de notre salut. Nous pouvons affirmer avec hardiesse et vérité que nous avons été prédestinés en Marie, en même temps qu’en Jésus-Christ. En dépendance du Verbe Incarné et Rédempteur, mais d’une manière non moins universelle sur le plan de notre salut, la Mère du Christ et notre mère, se situe à l’origine et au terme de notre propre prédestination.

Le-prequel-de-La-Passion-du-Christ-pourrait-recruter-Ben-Kingsley-Judi-Dench-et-Peter-O-Toole_portrait_w532

Nous devons tout au Christ mais aussi à sa Mère. Dieu a voulu nous pardonner nos fautes et nous libérer de la peine éternelle ou temporelle due à nos péchés qu’en tenant compte de l’expiation Co-Rédemptrice et des souffrances de Marie. Il a décrété de donner la grâce à l’humanité rachetée en vue de son immense mérite maternel.

Il nous accorde son secours qu’à son intercession. Il nous a prédestinés à devenir conformes à la fois à l’image de la Mère et du Fils. De toute éternité, la toute-puissante et miséricordieuse Trinité a librement décidé de faire descendre la grâce dans les âmes que par les mains de Marie.

Enfin, à l’heure de l’achèvement du corps mystique du Christ, tout doit éclater à la gloire de Marie, tandis qu’Elle-même fera remonter toute louange vers le Christ et le Christ jusqu’à Dieu. « Mais vous êtes au Christ, et le Christ est à Dieu. » (I Co 3,23)

 

barre-ETOILE-BLEU

[1] Ordinaire de la messe, fin du canon. http://www.dici.org/dl/fichiers/fascicule_Messe.pdf

À suivre…

guy-parent-2

Guy Parent

http://www.citation-celebre.com/internautes-populaires
www.elevationdelaconscience.com
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.