L’Escorial : repères chronologiques

Luz Amparo Cuevas

Et les Apparitions de l’Escorial (Espagne)

Résultats de recherche d'images pour « apparitions à l'escorial »

Repères chronologiques

13 Mars 1931 : Naissance de Luz Amparo Cuevas au hameau El Pesebre, commune de Penascosa, dans la province d’Albacete, au sein d’une famille d’une extrême pauvreté. Elle perd sa mère à 16 mois ; son enfance et sa jeunesse se déroulent dans les plus extraordinaires tribulations.

 

28 Février 1957 : Luz Amparo épouse à 25 ans, le jeune Nicasio Barderas à l’Escorial où s’établit le jeune couple. Leur foyer s’agrandira bientôt de sept enfants. Mais de graves ennuis de santé contraindront la famille à vivre un certain moment de la charité publique. Première grâce mystique à Lourdes. Sa santé s’améliore et elle peut reprendre son travail de domestique chez Miguel et Julia Martinez.

 

Mai 1970 : Première apparition muette du Christ à l’Hôpital Clinico de Madrid.

 

12 Novembre 1980 : Deuxième apparition muette du Christ qui la suit dans la rue.

 

13 Novembre 1980 : Nouvelle apparition du Christ qui lui dit : ‘Ma fille, prie pour la paix du monde et pour la conversion des pécheurs. Le monde est en grand danger’.

 

15 Novembre 1980 : Luz Amparo saigne du front et des mains. Comme elle éprouve des douleurs très vives, elle s’écrie : ‘Mais qu’est-ce que c’est’ ?

Le Crucifié lui répond : ‘Ma fille, c’est la Passion du Christ. C’est une épreuve. Tu dois la supporter entièrement’.

Jésus lui demande si elle accepte et elle répond : ‘Avec votre aide, Seigneur, je le supporterai’.

 

1er Mai 1981 : 1er Vendredi du mois : La Sainte Vierge apparaît pour la première fois à Luz Amparo, habillée de son vêtement de deuil, à Cortès, près de son village natal.

 

14 Juin 1981 : La Sainte Vierge lui apparaît au Pré-Neuf de l’Escorial sur un frêne, vêtue de noir avec, sous la capuche de même couleur qui lui couvre la tête un voile blanc transparent.

Elle dit à Luz Amparo : ‘Je suis la Vierge douloureuse. Je veux que l’on construise en ce lieu une Chapelle en l’honneur de Mon Nom. Qu’on y vienne de partout pour méditer la Passion de Mon Fils, qui est tant oubliée. Si l’on fait ce que Je dis, il y aura des guérisons. Cette eau guérira. Quiconque viendra prier ici chaque jour le Saint Rosaire sera béni par moi. Beaucoup seront marqués d’une croix sur le front. Faites pénitence. Priez’.

 

18 Juin 1981 : L’Archange Gabriel annonce la seconde Venue du Christ et l’établissement de Son Règne Glorieux sur la terre.

 

1985-1990 : La montée vers les Communautés.

1988 : A la demande de la Sainte Vierge : Fondation de l’œuvre d’Amour et de Miséricorde pour accueillir les nécessiteux, les vieillards indigents et abandonnés.

 

1990 : Fondations de la Communauté de Familles, à la demande de la Sainte Vierge.

 

1990-1995 : La grande persécution civile.

 

4 Septembre 1996 : Assassinat de Jesus, le dernier des garçons de Luz Amparo.

 

25 Mai 1996 : Achat d’une partie du terrain des Apparitions.

 

7 Mars 1998 : Notre Seigneur : ‘Je promets à celui qui viendra en ce lieu les premiers samedis du mois, en s’approchant des sacrements de la Pénitence et de l’Eucharistie, que Je lui donnerai des grâces spéciales pour cheminer sur la terre ; et Je lui assure la vie éternelle car Je le garderai dans la lumière et il ne se perdra pas’.

La grande promesse consiste à obtenir, à acquérir la demeure céleste, à atteindre la vie éternelle. Cette promesse ne dit pas qu’il n’y a pas d’autres moyens de se sauver. Mais elle est une grâce extraordinaire pour entrer dans la vie du Ciel. Remercions le Seigneur et la Vierge des Douleurs pour ce cadeau magnifique qui nous invite au sacrifice mais qui est un cadeau splendide.

 

1er Février 2002 : Décès du Père Alfonso Maria Lopez Sendin, Père Spirituel de Luz Amparo.

 

4 Mai 2002 : Dernier message donné à l’Escorial. Notre Seigneur nous avertit : ‘Il n’y aura plus de messages mais il y aura des bénédictions très spéciales et des marques qui demeureront scellées sur les fronts’.

 

Septembre 2006 : le Cardinal de Madrid, Don Antonio Maria concède à la Fondation de Bienfaisance Vierge des Douleurs de l’Escorial, un Séminaire pour regrouper auprès de Luz Amparo les futurs prêtres dont la vocation est née au Pré Neuf de l’Escorial.

 

1er Février 2009 : le Cardinal de Madrid autorise la célébration de la Sainte Messe chaque premier samedi du mois au Pré Neuf de l’Escorial.

 

30 Avril 2012 : Autorisation donnée par le Cardinal de Madrid de construire la Chapelle demandée par la Sainte Vierge plus d’une trentaine de fois au cours des apparitions.

 

Vendredi 17 Août 2012 : Décès de Luz Amparo à 17 heures. Ses funérailles ont eu lieu le Dimanche 19 Août 2012 à 19h au Pré Neuf de l’Escorial. Elle repose à côté de la Chapelle provisoire du Pré Neuf.

 

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.