Vierge Marie

Chronique de Guy Parent *La suite de Comment la Sainte Vierge le mérite-t-elle ? «Comment cela se peut-il, puisqu’il faut que Marie, à cette fin, connaisse tous nos besoins, tous nos intérêts et tous nos désirs »?

i
100 Votes

marie-bleu

C’est qu’en effet rien ne lui échappe

de ce qui intéresse notre salut.

barre-mauve-separateur-fleur2

Au ciel, les bienheureux conservent le souvenir de leurs amis d’ici-bas, ils continuent de les aimer et d’une façon plus efficace, ils s’en occupent avec soin même dans les détails. Un fondateur d’un ordre veille sur sa communauté. Les parents voient aux nécessités de leur famille.

fleurrosebukiet-róż

Or, Marie est notre mère à tous, notre mère toute bonne, notre mère très puissante. Mère, elle connaît toutes nos détresses ; bonne, elle se penche sur nous ; puissante, elle nous protège. Elle agit auprès de Dieu par la prière et auprès de nous par sa sollicitude maternelle. Elle agit continuellement. Réunissant dans son cœur les tendresses multipliées que le Créateur allume et allumera au cours des âges dans l’âme des mères, la très Sainte Vierge non seulement donne la vie à ses enfants que nous sommes, mais aussi elle la conserve, elle la défend, elle la fortifie, elle la développe, elle la surveille sans cesse.

Car, à l’encontre de l’ordre naturel où les soins de la mère ne sont pas toujours requis et peuvent compter avec le jeu normal des énergies corporelles, dans le domaine surnaturel, où la vie divine ne peut croitre sans l’influence immédiate et constante des grâces qui engendrent les actes et accumulent les mérites, Marie nous communique chaque mouvement qui est un pas de plus vers le ciel, chaque grâce qui déclenche ce mouvement, chaque impulsion qui nous décide à bien faire.

barre fleur

Depuis toujours les chrétiens croient

à ce rôle de Marie médiatrice

marie-avec-enfants

Ils vont à Marie comme à la trésorière universelle qui tient en ses mains toutes les richesses spirituelles et les distribue aux âmes. Ils regardent Marie comme la voix qui touche le cœur de Dieu ; l’astre qui éclaire le monde ; l’étoile de ce vaste océan où naviguent les hommes. [1] Le cou mystique qui transmet au reste du corps, dont nous sommes les membres, les dons célestes qui font partis de la tête, Jésus, en est la source ; l’aqueduc, le canal mystérieux par où descendent doucement et abondamment jusqu’à nous les trésors rachetés de son sang. Bref, de tout temps, les chrétiens voient en Marie la dispensatrice de tout ce que Dieu possède. [2]

barre fleur

Le moyen par lequel ils expriment leur foi, c’est le chapelet. « Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous » ; cet appel suppliant indique un rôle. Marie à la confiance humaine parce que : à la fois veilleusement de médiatrice entre le Créateur et ses créatures.

 

Les peuples répètent cette invocation depuis des centaines d’années. Ils l’utilisent avec plus d’instances aux époques sombres ou les sociétés sont chancelantes sur leurs bases fragiles. Grâce à elle, ils ont remporté des victoires sur l’hérésie et sur le fanatisme, sur la persécution et le vice. Ils démontrent ainsi que la grâce nous vient de Dieu par Notre-Seigneur, et de Notre-Seigneur par la très Sainte Vierge.

 

Pareillement, innombrables les individus qui ont brillé par leur dévotion envers Marie médiatrice, qui sont allés à leur mère du ciel comme à celle de qui on attend et reçoit tout.

étoile

Bonne oraison, la suite à la prochaine chronique.

Vivre la fraternité Humaine.

Guy Parent


[1] E. Hugon, O.P., La mère de grâce, Paris1904, p. 242

[2] Id., ibid., p.249


http://www.citation-celebre.com/internautes-populaires
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.