Derniers messages à Jean Messager de la Lumière

Chrétienté et persécutions

 Livre Tome 5 : En route vers la Jérusalem céleste
Page 94 : Chrétienté et persécutions – Message du 30 novembre 2005 –

Notre Dame de Fatima soutiens nous sans cesse …

 » Votre plus intime devoir est de vous aimer les uns les autres.  Hélas ! c’est la haine dans le monde qui domine trop souvent, pour s’en rendre compte il suffit de lire ou encore d’écouter les informations. Aussi, il vous appartient toujours, dans votre groupe de prières, de prier pour la paix. Dieu veut sauver l’ensemble de l’humanité qui part à la dérive. Il aime toutes Ses créatures…
Hélas ! beaucoup demeurent insensibles à Son amour : «Si le monde vous hait, – dit Jésus – sachez que moi, il m’a pris en haine avant vous». (Jn 15,18)
Certes, il ne s’agit pas d’une haine secrète qui reste tapie au fond des cœurs, mais d’une opposition active qui va jusqu’à la persécution. Si les hommes ont persécuté le Christ Jésus, ils vous persécutent également, surtout si vos actions, en étant conformes à l’Évangile sont porteuses de fruits. 
Vous serez contredits si ce n’est persécutés, parce que vous dérangez ceux qui, tout en voulant donner l’impression qu’ils sont hommes de bien, œuvrant pour Dieu, sont en fait excessifs en affichant des théories extrémistes dont le but est de déstabiliser l’humanité.
D’autres encore, et c’est si dommage, considèrent Jésus non pas comme Fils de Dieu mais comme un simple prophète comme Moïse, Elie, Isaïe…

St Jean Paul II prie pour nous…

Eux-mêmes s’imaginent être des êtres de lumière, car ils ont en eux des germes d’orgueil dont ils ne se rendent même pas compte. Votre plus intime devoir est de prier pour ces pauvres victimes pour qu’ils puissent retrouver la bonne route.

Le chrétien a cette grâce d’échapper au monde matérialiste qui est le monde du refus de Dieu. On ne lui pardonnera pas cette liberté filiale dans l’obéissance à Dieu, comme des hommes ne l’ont pas pardonnée aux disciples de Jésus. D’ailleurs le Christ Jésus leur avait bien dit : « Puisque mon choix vous a tirés du monde, pour cette raison le monde vous hait. » (Jn 15,19) 
En réalité, cette haine du monde ne fait pas échec à Dieu et encore moins à Son dessein de salut, car l’œuvre de haine, la persécution, loin de vous séparer du Sauveur, renforce la relation au Fils et au Père. 

 Pensez à tous ces martyrs anciens et actuels …

Évoquez Jésus qui a aussi obéi jusqu’à la mort…
D’autres hommes continuent de haïr au long de l’histoire tous ceux que Jésus envoie …

 Le procès intenté à Jésus, procès qui L’a mené à la Croix se perpétue encore contre Son Église sainte. Le chrétien serviteur « n’est pas plus grand que son maître », comme disait Jésus au moment du lavement des pieds. De même, l’Église servante et épouse de son Seigneur a un destin de service et un destin d’obéissance inconditionnelle à l’Esprit de Dieu.
L’Église ne se précipite pas vers l’incompréhension, pas plus qu’elle ne défie les persécuteurs. Il n’y a aucun masochisme, aucun goût de l’échec. Il en coûtera toujours d’aimer et de servir le Christ et cette certitude de reproduire le mystère du Christ à travers les persécutions évitera en vous tout étonnement et tout scandale.
 Malgré toutes les persécutions que vous subissez et encore mieux à cause de cela, tout votre amour doit vous porter, sans exception, à vous intéresser aux souffrances des hommes de la terre quels qu’ils soient, oui, quels qu’ils soient, mais également aux pauvres âmes qui expient leurs péchés en Purgatoire ….
Votre mission à tous, le temps pressant, est de donner le bon exemple, de diffuser la Bonne Nouvelle, de prier et de faire prier pour vos défunts.
La nuit aussi bien que le jour doit faire monter au Ciel vos plus ardentes prières ….
La prière est la signature de ceux qui sont dans le camp de Dieu !

 Jean messager de le lumière  »

En faisant face à l’épreuve …

Livre Tome 7 : Choisir l’Amour de Dieu
Page 111 6 : En faisant face à l’épreuve – Message du 8 août 2011 –

 » Il est courant que la façon d’agir de Dieu vous paraisse déroutante…
Certains peuvent se demander s’ils font bien de compter sur Dieu, étant donné que leur prière n’est pas entendue ou que de mauvais événements puissent persister. C’est alors que les non-croyants vous diront que la foi est psychologique et que votre croyance en Dieu est quelque chose qui apaise vos peurs et règle vos questions.

Mais vous, en votre qualité de croyant, vous savez bien que votre chemin de foi, souvent en contradiction avec le monde, est rempli d’obstacles et d’embûches !
Il est certain que la foi est bien différente de l’un à l’autre ; votre attachement au Christ, donc votre confiance en Dieu, tout comme vos actions peuvent varier. La foi peut différer selon les circonstances de votre vie ; fort rares sont ceux qui n’ont jamais douté et même éprouvé, à un moment donné, quelques difficulté à croire…
 Les plus grands Saints ont vécu des épreuves de foi, alors pourquoi en seriez-vous épargné ?
Quand tout se réalise selon vos désirs, il est courant que vous n’éprouviez aucune envie de vous tourner vers le Seigneur Jésus ou tout simplement avoir quelques pensées à son égard. Mais par contre, quand vous êtes saisi par l’épreuve, quand la tempête se lève – tout comme les apôtres – vous paniquez et vous vous tournez alors vers le Seigneur pour vous blottir contre son cœur. Effectivement, l’épreuve a cette vertu de vous sortir de l’indifférence et de réveiller votre foi et, surtout, de bien la confirmer !

Cette confiance, c’est le travail d’une vie…

Il est regrettable que, pour certains, l’épreuve a bien souvent raison de leur foi. Combien de fois n’avez-vous pas entendu des personnes, qui devant un deuil douloureux, une mort inconcevable, une injustice révoltante, ont affirmé qu’ils ne pouvaient plus croire en Dieu, en un Dieu qui laisse faire tout ça…. Mais Dieu entend tout cri de douleur, Dieu n’abandonne personne dans l’épreuve. Pensez à Jésus endormi dans la barque – donc dans votre cœur – qui est là bien présent. Pensez qu’au milieu de votre vie, Dieu peut vous demander des choses impossibles, des choses qui, au premier abord, vous sembleront déraisonnables. Cette impossibilité sera de pardonner à celui qui vous fait souffrir, d’aimer celui qui vous hait, de servir celui qui vous méprise, et même le Seigneur peut vous demander de vous engager derrière Lui et, même après un grand malheur, de sortir du groupe et d’aller évangéliser …
Vous faites confiance à Dieu mais, si souvent, reconnaissez que vous pouvez avoir davantage confiance en vous-même !
Certes, vous avez raison et il est logique d’avoir confiance en vous pour certaines choses, pour ce que vous réalisez en bien : soit l’étude, l’organisation, le travail bien fait. Mais pour pardonner, pour aimer, pour servir, pour donner et pour consoler, l’aide du Seigneur Jésus vous est si nécessaire pour les mettre au cœur de votre existence.
 Cet acte de foi, cette confiance, c’est le travail d’une vie qui ne doit pas attendre l’épreuve pour l’accomplir, ne pas attendre la tempête pour vous tourner vers le Seigneur Dieu.
Chaque jour remettez-vous-en à Lui, remettez votre vie entre Ses mains et chaque jour demandez-Lui de vous apprendre à croire, vous apprendre à lui faire confiance.
Vous ne pouvez ignorer que, dans le Sacrement de Réconciliation, vous avez toujours cette merveilleuse possibilité d’accueillir l’Amour de Dieu dans votre vie.
Ainsi, vous Lui direz qu’au-delà de tout ce que vous avez cherché de vain ou de mauvais, c’est la communion avec Lui que vous voulez vivre
Pour cela, surmontez tout découragement, l’amour du Seigneur étant plus fort que tout !

Jean, votre messager d’Espérance  »

Le Rosaire, prière biblique…

Bien chers amis en Jésus et Marie,
Le Rosaire est une prière du cœur qui vous permet de méditer la Parole de Dieu et donc de bien assimiler la Communion Eucharistique comme la Sainte Vierge Marie qui gardait dans son cœur tout ce que Jésus faisait et disait. Comme le dit notre bien-aimé Jean c’est en priant et en méditant le Rosaire que le projet de Dieu pénétrera et inondera votre cœur de l’amour du Ciel…
Avec toute notre affection et en union de prières
Robert et Yvette

Livre Tome 7 : Choisir l’amour de Dieu
Page 85 : Le Rosaire, prière biblique – Message du 28 février 2013 –

 » Dans vos temps incertains et particulièrement en ce qui concerne l’élection d’un nouveau souverain pontife, votre devoir est de prier, de bien prier, de vous confesser et de communier. Cela, afin de vous joindre pleinement aux prières du si bon pape Benoît XVI et que le choix des cardinaux soit vraiment guidé par l’Esprit Saint.
Ne négligez pas la prière du Rosaire qui vous met en relation intime avec le Seigneur Jésus et sa maman la Sainte Vierge Marie.
Le fait de prendre le chapelet entre vos mains vous permet de quitter vos charges temporelles pour pénétrer dans une atmosphère spirituelle qui entoure la récitation du Chapelet.
Mystiquement, le Rosaire vous transporte dans la maison de Nazareth tout auprès de la Sainte Vierge Marie, où elle accompagne la croissance et la vie humaine du Seigneur Jésus.
 Actuellement c’est la mode de téléphoner et de correspondre ; qui de vous n’a pas au minimum son téléphone portable ! Et il y a nettement mieux que le téléphone portable et cela quand vous priez le chapelet, en égrenant chaque grain dans des paroles et des pensées d’amour. C’est ainsi que vous vous adressez au Père éternel, en méditant la vie du Seigneur Jésus et de sa si douce Maman, la Sainte Vierge Marie…
C’est en priant et en méditant le Rosaire que le projet de Dieu pénétrera et inondera votre cœur de l’amour du Ciel. C’est bien avec la Sainte Vierge Marie que vous priez, en vous mettant à ses côtés et à son regard pour voir et vivre la vie de Son Fils le Christ-Jésus, autant dans les moments joyeux, lumineux, douloureux et glorieux. Ainsi, vous vivrez intensivement les différents mystères et votre cœur battra à l’unisson du sien…
Il est bien certain qu’au cours de la prière, il peut arriver que votre esprit vagabonde vers toutes sortes d’images, d’idées et d’émotions. Pour barrer la route à ce blocage intérieur, c’est avec encore plus d’intensité que vous devez reprendre et répéter en les vivant les Ave Maria.
Pensez qu’en raison de l’élection d’un nouveau pape et de toutes les lois scélérates votées par les ennemis de la chrétienté, dont l’objectif est de détruire la famille telle que le Seigneur Dieu l’a créée, vous avez donc l’intime devoir de prier encore plus intensément afin que le Ciel intercède pour l’Église, pour vous et également pour toute l’humanité souffrante.
En résumé, le Rosaire est une prière biblique, toute remplie de la Sainte Ecriture. 
Elle est une prière du cœur, dans laquelle la répétition de l’Ave Maria oriente votre pensée vers le Christ-Jésus, et se fait ainsi prière confiante à sa et votre Maman.
C’est une prière qui aide à méditer la Parole de Dieu et à assimiler la Communion Eucharistique, sur le modèle de la Sainte Vierge Marie qui gardait dans son cœur tout ce que Jésus faisait et disait.

Jean, votre messager d’Espérance « 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.