Péchés sexuels et condamnation éternelle s’il n’y a pas de repentir

Le prêtre des USA qui prêchent de nombreuses retraites et avec lequel j’ai évangélisé pendant 10 jours a rappelé que les gens qui ne vont pas à la messe un seul dimanche ne peuvent pas communier. il faut d’abord aller à la confession auprès d’un prêtre pour demander pardon à Dieu. Si les gens communient alors qu’ils ont manqué un dimanche, ils commettent un sacrilège et leur âme s’enfonce dans l’enfer. Il a rappelé aussi que les personnes qui ne sont pas mariées à l’Eglise et qui pratiquent l’acte sexuel (homosexualité, concubinage, divorcés remariés, tromperies dans le mariage….) ne peuvent pas communier sous peine de condamner leur âme à l’enfer. Il faut d’abord le repentir et aller à la confession. La seule façon d’être sauvé c’est de demander le sacrement de mariage et si on est divorcé remarié et qu’on a des enfants, il faut vivre en frères et soeurs en s’abstenant de relation sexuelle afin que les démons ne torturent pas ces âmes toute l’éternité en enfer…. Dieu interdit l’acte sexuel en dehors du mariage. Encore faut-il que dans le mariage à l’église, l’acte sexuel soit pur car beaucoup de couples mariés à l’Eglise sont condamnés à l’enfer pour avoir pratiqué la sodomie, la masturbation, cunilengus, et fellation, sans repentir et sans confession. D’où leur tourment éternel dans les gouffres de torture. Sainte Faustine l’explique bien, le Saint Curé d’Ars aussi…..)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.